logo Pharmablogue



2018-08-02  |  

Aimovig(MC) (érénumab), un nouveau médicament spécialement conçu pour prévenir la migraine, est homologué par Santé Canada(i)

Revue de presse pharmaceutique

Novartis Pharma Canada inc. (Novartis) est heureuse d’annoncer que Santé Canada a homologué AimovigMC (érénumab) pour la prévention de la migraine chez les adultes qui ont au moins quatre migraines par moisi. La migraine est une maladie neurologique débilitanteiii qui touche près de trois millions de personnes au Canadaiv. Elle a d’importantes répercussions sociales et économiquesv et est considérée comme la troisième affection la plus courante dans le mondeiii.

DORVAL, QC, le 2 août 2018 /CNW/ – AimovigMC a été mis au point selon une nouvelle démarche thérapeutique; il s’agit du premier traitement spécialement conçu pour prévenir la migraine en bloquant le récepteur du peptide lié au gène de la calcitonine (CGRP), qui joue un rôle critique dans la migraineii. Ce traitement est destiné à une auto-administration sous la forme d’une injection mensuelle et sera offert en autoinjecteur (SureClick®)i.                                                                                      

« La migraine fait d’énormes ravages dans la vie des personnes qui en sont atteintes. À l’échelle mondiale, la migraine a été reconnue comme la deuxième cause d’années perdues en raison d’une incapacité en 2016vi, souligne Janice Murray, présidente de Novartis Pharma Canada inc. Ce dont les patients ont besoin, c’est d’un moyen efficace d’échapper à l’emprise de la maladie. Novartis est très fière d’offrir ce nouveau type de traitement aux personnes qui souffrent de migraine. Cette initiative s’inscrit dans le cadre de notre engagement soutenu de réinventer la médecine et de rehausser le bien-être des Canadiens. »

La décision de Santé Canada d’homologuer AimovigMC est fondée sur les résultats de deux études pivots portant sur la migraine épisodique et la migraine chronique :

  • les résultats de l’étude de phase III STRIVE comparant l’érénumab à un placebo dans la prévention de la migraine épisodique, qui ont été publiés en novembre 2017 dans la revue The New England Journal of Medicine. En tout, 955 patients, dont des patients de cinq centres canadiens, ont participé à l’étudevii;
  • les résultats d’une étude pivot multicentrique de phase II menée à double insu, avec répartition aléatoire et contrôlée par placebo visant à évaluer l’efficacité de l’érénumab comme traitement préventif de la migraine chronique chez l’adulte, définie par 15 jours de céphalée ou plus par mois, dont au moins 8 étaient des jours de migraine. Ces résultats ont été publiés en juin 2017 dans la revue The Lancet Neurologyviii.

« Tous les médecins du Canada constatent l’énorme incidence de la migraine sur les patients et les membres de leurs familles. Les personnes migraineuses se trouvent en situation d’incapacité et sont souvent stigmatisées. Les options thérapeutiques actuelles ne sont pas suffisantes. Grâce à AimovigMC, nous disposons maintenant d’un traitement qui cible la voie du récepteur du CGRP, ce qui constitue une méthode novatrice pour prévenir la migraine. »

– Dre Elizabeth Leroux, chef, programme des céphalées, et professeure agrégée de clinique, Hotchkiss Brain Institute Calgary (Alberta) et vice-présidente de la Canadian Headache Society

« L’offre d’un nouveau traitement pour prévenir la migraine donne de l’espoir aux patients de pouvoir enfin reprendre les rênes de leur vie. Pour beaucoup de personnes souffrant de migraine, les crises sont totalement invalidantes. Il est pénible de vivre constamment avec la menace d’une migraine qui peut se manifester à n’importe quel moment. J’ai très hâte de voir les bienfaits que procurera AimovigMC dans la prise en charge de la migraine chez mes patients. »

– Dre Heather Pim, professeure adjointe de la clinique de neurologie à l’Université de Montréal, directrice de la Clinique des céphalées au Centre hospitalier de l’Université de Montréal et présidente de Migraine Québec

« Pour certains migraineux, les crises de migraine peuvent empêcher la personne atteinte de travailler ou de vaquer à ses occupations, parfois pendant plusieurs jours d’affilée. Le caractère et la durée imprévisibles de la migraine peuvent avoir de graves répercussions sur la productivité au travail des personnes migraineuses, ainsi que sur leur vie familiale et sociale. La migraine est extrêmement fréquente, si on réussit à prévenir plusieurs jours d’incapacité chaque mois, cela fera une énorme différence pour les patients. »

– Dre Christine Lay, neurologue et directrice du Centre for Headache du Women’s College Hospital de Toronto (Ontario)

« Il ne faut pas confondre migraine et céphalée. Il importe que les gens comprennent que la migraine est une maladie neurologique grave dont la prévalence est très forte. Elle empêche les gens qui en souffrent de participer pleinement à la vie productive de la société. L’arrivée de ce nouveau médicament constitue un pas de géant dans le traitement et la prise en charge de la migraine. »

– Dr A. Laine Green, neurologue, Département de médecine, Division de neurologie, Université Dalhousie, Infirmerie du Centre de santé QEII d’Halifax (Nouvelle-Écosse)

Novartis Pharma Canada inc. travaille sur la finalisation du moment de disponibilité du produit AimovigMC au Canada.

À propos de la migraine
La migraine est une affection chronique neurologique caractérisée par des épisodes récurrents de maux de tête, souvent associée à des nausées et à des vomissements et pouvant entraîner une sensibilité à la lumière et au sonix. La migraine entraîne une incapacité significative : on signale une perte, probablement sous-estimée, de l’ordre de sept millions de journées de travail en raison de cette affection. La plupart des personnes subissent leur première migraine à l’adolescence ou au début de l’âge adultex. Sur le plan de la prévalence, on recense les taux de migraine les plus élevés au Canada parmi les personnes dans la trentaine et la quarantaine, et les femmes sont deux fois plus susceptibles d’en souffrir que les hommes. Les personnes atteintes de migraine sont beaucoup plus susceptibles de souffrir de dépression. Cette maladie a des répercussions dans de nombreux volets de la vie quotidienne, notamment l’éducation, le travail, le sommeil et la conduite automobileiv.

À propos d’Amgen et de sa collaboration avec Novartis Neurosciences
En août 2015, Amgen a conclu une entente de collaboration mondiale avec Novartis afin de développer et de commercialiser des traitements novateurs dans les domaines de la migraine et de la maladie d’Alzheimer (MA). Cette collaboration est axée sur des médicaments expérimentaux d’Amgen dans le domaine du traitement contre la migraine, notamment l’érénumab (demande de licence de produits biologiques présentée à la FDA aux États-Unis en mai 2017) et l’AMG 301 (présentement en première phase de développement). En avril 2017, la collaboration a été renforcée en intégrant la commercialisation de l’érénumab conjointement avec les États-Unis. En ce qui a trait au programme relatif à la migraine, Amgen détient les droits exclusifs au Japon, et Novartis détient les droits exclusifs en Europe, au Canada et ailleurs dans le monde. De plus, les entreprises collaborent dans le développement et la commercialisation du programme d’inhibition de la bêta-sécrétase 1 (BACE) dans le traitement de la MA. Le traitement oral CNP520 (présentement en phase 3 pour le traitement contre la MA) est la molécule phare, et d’autres composés issus des programmes précliniques d’inhibition de la BACE menés par les deux entreprises pourraient être considérés en tant que molécules de suivi.

À propos de Novartis Pharma Canada inc.
Novartis Pharma Canada inc., un chef de file dans le domaine de la santé, se consacre à la recherche, à la mise au point et à la commercialisation de produits novateurs dans le but d’améliorer le bien-être de tous les Canadiens. En 2017, l’entreprise a investi 51 millions de dollars en recherche et développement au Canada. Située à Dorval, au Québec, Novartis Pharma Canada inc. compte environ 750 employés au Canada. Novartis Pharma Canada inc. est une société affiliée à Novartis AG qui propose des solutions thérapeutiques novatrices destinées à répondre aux besoins en constante évolution des patients et des populations dans le monde entier. Pour en savoir davantage, veuillez visiter le www.novartis.ca.

À propos de Novartis
Novartis propose des solutions de santé innovantes adaptées à l’évolution des besoins des patients et des populations. Basé à Bâle, en Suisse, Novartis offre un portefeuille diversifié qui satisfait ces besoins le mieux possible : médicaments innovants, génériques et biosimilaires économiques ainsi que soins ophtalmologiques. Novartis occupe des positions de leader mondial dans ces domaines. En 2017, le Groupe a réalisé un chiffre d’affaires net d’USD 49,1 milliards, alors que ses investissements en R&D se sont élevés à environ USD 9,0 milliards. Les sociétés du Groupe Novartis emploient quelque 125 000 collaborateurs équivalents temps plein et les produits de Novartis sont disponibles dans 155 pays environ. Pour plus d’informations, prière de consulter notre site internet http://www.novartis.com.

Aimovig est une marque de commerce d’Amgen Inc., utilisée en vertu d’une licence par Novartis Pharma Canada inc.

Références

__________________________

i Novartis Pharma Canada inc., Monographie d’AimovigMC, 30 juillet 2018.

ii Goadsby PJ et al., Trial of Erenumab for Episodic Migraine. N Engl J Med. 30 novembre 2017;377(22):2123-2132, p. 2124.

iii Migraine Research Foundation, About Migraine, consulté en juillet 2018 à l’adresse : https://migraineresearchfoundation.org/about-migraine/migraine-facts/   

iv Ramage-Morin, PL et Gilmour H, Prévalence de la migraine chez la population à domicile au Canada, Rapports sur la santé, vol. 25, no 6, p.10-16, juin 2014, Statistique Canada, consulté en juillet 2018 à l’adresse https://www150.statcan.gc.ca/n1/fr/pub/82-003-x/2014006/article/14033-fra.pdf

v Canadian Headache Society Guideline: Acute Drug Therapy for Migraine Headache. Can J Neurol Sci. 2013; 40: Suppl. 3 – S1-S80. 

vi Vos T, Abajobir AA, Abbafati C, Abbas KM, Abate KH, Abd-Allah F, et al. Global, regional, and national incidence, prevalence, and years lived with disability for 328 diseases and injuries for 195 countries, 1990-2016: a systematic analysis for the global burden of disease study 2016. Lancet. 2017; 390:1211-1259.

vii ClinicalTrials.gov. Study to Evaluate the Efficacy and Safety of AMG 334 in Migraine Prevention (STRIVE). Study Locations, consulté en juillet 2018 à l’adresse : https://clinicaltrials.gov/ct2/show/study/NCT02456740?show_locs=Y#locn

viii Tepper S et al., Safety and efficacy of erenumab for preventive treatment of chronic migraine: a randomised, double-blind, placebo-controlled phase 2 trial.Lancet Neurol 2017; 16: 425-34.

ix Canadian Headache Society, What is Migraine? Consulté en juillet 2018 à l’adresse : https://migrainecanada.org/2015/01/11/what-is-migraine/

x The Ontario Migraine Clinic, What is Migraine? Consulté en juillet 2018 à l’adresse : http://www.migraineclinic.ca/migraines.html

SOURCE Novartis Pharma Canada inc.




Actualités | Nouvelles du PharmaBlogue | Revue de presse pharmaceutique

0 commentaire

Commenter l'article

*Champs obligatoire


+ Populaires + Commentés
pommade du Dr Nweman

[ Allaitement ] La crème « tout usage » du Dr Jack Newman : un traitement miracle ?


téterelle allaitement

La téterelle et l'allaitement : pourquoi, quand et comment?


descente d

Prévenir la descente d’organes à la suite de l’accouchement


La massothérapie

Les secrets de la massothérapie


blanchiment des dents

Le blanchiment des dents : bien plus qu’une procédure esthétique!


La profession d’ATP : en constante évolution!


Article suivant

Revue de presse pharmaceutique

Avis - Graves risques pour la santé associés à des crèmes et lotions pour la peau non autorisées, vendues chez divers détaillants du Québec