logo Pharmablogue



2015-02-25  |  

[ Allaitement ] La crème « tout usage » du Dr Jack Newman : un traitement miracle ?

pommade du Dr Nweman

La crème du Dr Jack Newman est bien connue dans le milieu de l’allaitement, autant des professionnels de la santé que des mères, qui la réclament dès l’apparition de blessures au mamelon. Bien que cette crème « tout usage » soit efficace, elle n’est pas miraculeuse: elle ne constitue pas le seul traitement possible et ne doit surtout pas être le seul traitement utilisé lors de blessures. Voyons pourquoi.

D’où vient cette crème ?

C’est le Dr Jack Newman, médecin spécialisé en allaitement, qui a créé cette crème si populaire. Il a également publié plusieurs ouvrages qui font de lui une référence internationale en allaitement, autant pour les professionnels de la santé que pour les mères. Il possède d’ailleurs une clinique spécialisée en allaitement à Toronto : The International Breastfeeding Centre.

Que contient-elle ?

Cette crème dite « tout usage » contient plusieurs ingrédients qui agissent sur différentes problématiques :

  • 15 g de pommade de mupirocine 2 %
  • 15 g de pommade de bêtaméthasone 0,1 %
  • de la poudre de miconazole pour obtenir une concentration finale de 2 % (on peut aller jusqu’à une concentration de 4 %). Cette poudre peut également être remplacée par une même concentration de fluconazole ou de clotrimazole. Il est important d’utiliser la poudre, et non la crème ou le gel, pour que le tout se mélange adéquatement.

Pourquoi l’utiliser ?

Il est reconnu que les blessures aux mamelons et la douleur qui en est engendrée sont les principales causes d’abandon de l’allaitement. Il faut donc les traiter rapidement et efficacement pour soulager la mère et favoriser la poursuite de l’allaitement.

Nous savons également qu’une blessure au mamelon peut amener diverses infections bactériennes ou fongiques, ou toutes autres complications.

Nous savons qu’en cas de douleur et de blessures au mamelon, la cause est toujours une mauvaise position du bébé au sein. Mais cette cause peut être multiple et complexe à trouver et à régler. Il peut s’agir de la façon dont la mère place son bébé au sein ; il peut s’agir de tensions musculaires ou nerveuses chez le bébé qui l’empêchent de bien se positionner ; il peut s’agir d’un problème anatomique (comme un frein de langue court) qui fait en sorte que même en corrigeant la position, le bébé ne peut pas se placer correctement…

À partir du moment où une blessure s’installe, elle ne peut que s’aggraver tant que la cause n’est pas corrigée. Il faut donc trouver des solutions temporaires pour soulager la mère et favoriser la guérison afin de poursuivre l’allaitement.

La crème du Dr Newman est utilisée en cas de blessures profondes aux mamelons pour prévenir les infections bactériennes et fongiques et favoriser une guérison de la plaie. Mais elle ne règle pas la cause du problème. Il est donc essentiel de faire évaluer l’allaitement par une consultante en lactation IBCLC afin de trouver la cause du problème et la corriger. Bref, la crème peut faire partie du traitement, mais elle n’est pas suffisante seule.

Quels sont les autres traitements ?

En cas de blessure ou d’irritation au mamelon, la première chose à faire est d’utiliser le lait maternel, une substance naturellement antibiotique et anti-inflammatoire. Après chaque tétée, la maman peut donc extraire quelques gouttes de son lait et les étaler sur le mamelon et l’aréole. Elle peut ensuite utiliser une crème à base de lanoline (la crème de marque Lansinoh étant la seule à 100% lanoline), reconnue pour calmer la douleur et faciliter la cicatrisation.

La crème Newman peut être considérée quand le lait et la lanoline ne suffisent pas, quand les blessures sont plus profondes ou pour éviter les infections. Mais il faut garder en tête que cette crème est médicamentée ; son utilisation doit donc être limitée. La maman peut utiliser la lanoline et la crème Newman en alternance afin de bénéficier des bienfaits de chaque crème. Une revue Cochrane a en effet démontré que la lanoline, le lait maternel ou la crème Newman sont aussi efficaces et que, dans tous les cas, la douleur disparaît après 7 à 10 jours de traitement, quel que soit le produit utilisé.

Toutefois, au risque de me répéter, le meilleur traitement est de trouver la cause des douleurs et de la corriger. La guérison n’en sera que plus rapide.

Mode d’utilisation

La maman peut appliquer une petite quantité de crème sur ses mamelons blessés après chaque tétée. Les mamelons n’ont pas besoin d’être nettoyés avant la prochaine tétée, car la crème, en petite quantité, est inoffensive pour le bébé, si l’application ne se fait pas avant une tétée, mais bien après.

Même si le traitement peut être poursuivi aussi longtemps qu’il est nécessaire pour guérir la blessure, il est conseillé d’utiliser cette crème de 10 à 14 jours seulement. Le traitement ne doit pas être répété. La composante à base de corticostéroïde peut en effet amincir la peau à long terme. Si les blessures ne sont pas guéries après 14 jours, c’est que le problème n’est pas réglé et que la crème n’est pas suffisante et ne changera rien, même à long terme.

Quels sont ses effets secondaires ?

La mère peut présenter une détérioration de l’état de la peau liée à une hypersensibilité au produit ou à l’une de ses composantes. Si la mère présente de la douleur au sein accompagnée de fièvre et/ou de courbatures, elle doit consulter un médecin. Également, s’il n’y a aucune amélioration après 7 jours de traitement, la mère devrait consulter un médecin ou une consultante en lactation IBCLC.

Ordonnance collective

La crème du Dr Newman est disponible sur prescription seulement. Les pharmaciens communautaires exerçant au Québec et certaines des infirmières œuvrant en CLSC sont habilités à initier l’ordonnance. Toutefois, l’ordonnance n’est valide qu’une seule fois par cliente visée.

Le pharmacien ou l’infirmière qui initie cette thérapie doit en faire le suivi, en surveillant l’évolution de la plaie et en mesurant le degré de douleur chez la mère. Si la douleur ou les symptômes ne diminuent pas après 3 jours de traitement, la mère devrait être référée à un médecin ou à une consultante en lactation IBCLC.

Bref…

La crème du Dr Newman est un très bon outil si bien utilisé. Mais elle peut être complètement inefficace si la cause des blessures n’est pas trouvée ni corrigée. Il est donc essentiel de s’assurer que la mère, à qui cette crème est fournie, soit évaluée et accompagnée par une consultante en lactation IBCLC afin de favoriser l’allaitement exclusif.

Par Marie-Caroline Bergouignan
Consultante en lactation IBCLC
Au service de votre allaitement
www.sosallaitement.com
514-967-6206


Références :
– La pommade « tout usage » pour mamelons de Jack Newman, 2009
– http://www.nbci.ca/index.php?option=com_content&view=article&id=134:la-pommade-l-tout-usage-r-pour-mamelons&catid=13:information-french&Itemid=45
– Ordonnance collective 2008-07 : Initier la pommade pour traiter les lésions aux mamelons, CSSS Champlain




Allaitement

0 commentaire

Commenter l'article

*Champs obligatoire


+ Populaires + Commentés
pommade du Dr Nweman

[ Allaitement ] La crème « tout usage » du Dr Jack Newman : un traitement miracle ?


téterelle allaitement

La téterelle et l'allaitement : pourquoi, quand et comment?


descente d

Prévenir la descente d’organes à la suite de l’accouchement


La massothérapie

Les secrets de la massothérapie


blanchiment des dents

Le blanchiment des dents : bien plus qu’une procédure esthétique!


La profession d’ATP : en constante évolution!


Article suivant

Revue de presse santé

Santé Canada lance une mise en garde contre les produits de "détatouage"