logo Pharmablogue



2016-05-06  |  

Allaitement : le muguet et ses traitements

Allaitement

Voici la suite de l’article portant sur le muguet, cette infection fongique au candida qui peut survenir n’importe quand au cours de la période de lactation.

Il est important que la maman et le bébé soient traités simultanément pour éviter une réinfection, même si seulement un des deux présente les symptômes. Cependant, quand seul le bébé présente des symptômes, et seulement aux fesses (érythème fessier), alors parfois, la mère n’est pas traitée, car on estime que les risques sont très faibles qu’elle développe le muguet.

De façon générale, il est préférable de commencer par des traitements locaux et, s’ils ne suffisent pas après 7 à 10 jours, d’entamer alors un traitement général. Pour éviter la contamination et la résistance croisée, deux médicaments différents seront utilisés pour la mère et le bébé.

Les traitements se distinguent en 2 catégories :

  • en vente libre : le clotrimazole (1%), le miconazole (2 %) ou le violet de gentiane (0,5% ou 1%).
  • sur prescription: Le nystatin (peu efficace la plupart du temps), le fluconazole (à utiliser quand les autres traitements ne fonctionnent pas), onguent tout usage du Dr Jack Newman (lire mon article à ce sujet ICI).

Les traitements alternatifs et les mesures d’hygiène peuvent être utilisés en remplacement d’un médicament ou en parallèle pour optimiser les résultats.

Les traitements alternatifs

  • Solution vinaigrée (15ml de vinaigre blanc dans 250ml d’eau) : Appliquer sur les mamelons et aréoles après chaque tétée ou toutes les heures pendant 24h.
  • Supplément de probiotiques d’acidophilus avec bifilus en capsules ou en poudre (pour maman et/ou bébé) : À prendre jusqu’à 2 semaines après la disparition des symptômes. Prendre 1 ou 2 capsules à teneur de 10 milliards de cellules 2 à 3 fois par jour. À prendre à 1 h d’intervalle de l’EPP (voir prochain point).
  • Extrait de pépin de pamplemousse (EPP) (avec comme ingrédient actif : citricidal) (pour maman):
    • Sous forme de capsules : 3 capsules de 250mg 3 ou 4 x/jour ou
    • en gouttes : 5 à 15 gouttes diluées dans 150ml d’eau ou de jus à boire 2 à 5 fois par jour ou
    • 5 à 10 gouttes dans 30ml d’eau (ou un maximum de 25 gouttes) à appliquer avec un coton tige sur les mamelons et aréoles après chaque tétée et laisser sécher.

L’EPP peut assécher la peau. On peut alors utiliser l’onguent tout usage du Dr Jack Newman, ou de l’huile d’olive simultanément. Si cela ne suffit pas pour hydrater la peau, on peut baisser la concentration d’EPP ou arrêter l’utilisation.

  • Au niveau alimentaire, il est suggéré de diminuer la consommation de sucre, de produits laitiers ou d’aliments contenant des levures incluant l’alcool. Par contre, on peut augmenter la consommation d’ail.
  • Exposer les seins au soleil pour tuer le candida.
  • L’huile de coco pure ou l’huile d’origan sont aussi des traitements utilisés.

Les mesures d’hygiène

  • Laisser sécher les mamelons après chaque tétée.
  • Attention au lait congelé, car la congélation ne tue pas le muguet. Il faudra soit le jeter ou le pasteuriser avant l’utilisation, ou l’amener au point d’ébullition.
  • Sachez que le reste de la famille peut être contaminé. Si d’autres enfants sont allaités (allaitement en tandem), tout le monde doit être traité. Les animaux de compagnie peuvent aussi être contaminés.
  • Laver les mains de tous les membres de la famille plus souvent et ne pas oublier celles du bébé. Pour cela, utiliser un savon doux et non antibactérien. Changer souvent les essuie-mains ou utiliser du papier essuie-tout temporairement.
  • Il faut désinfecter tout ce que bébé met dans sa bouche et tout ce qui est en contact avec le lait maternel. Faire bouillir suce, biberon, brosse à dent, jouets, accessoires de tire-lait, téterelle, cuillère, compte-goutte, etc. 1 fois par jour pendant 20 minutes. Après 1 semaine de traitement, tout jeter et acheter de nouveaux accessoires. Le bain du bébé et le matelas à langer peuvent être désinfectés à l’eau de javel.
  • Les compresses d’allaitement doivent être changées à chaque tétée et jetées. Dans le cas des compresses lavables, il faut les laver tous les jours à l’eau savonneuse, ainsi que les brassières et les couches lavables. L’ajout de 250ml d’eau de javel à l’eau de lavage et de 250ml de vinaigre à l’eau de rinçage peut aider. Le tout devrait être séché à la sécheuse, au soleil ou repassé au fer. Les vêtements en contact avec les seins ou avec le bébé doivent être lavés et séchés à haute température.

Gestion de la douleur

Pendant le traitement du muguet, il faut gérer la douleur qu’il crée, et donc, le confort de l’allaitement. C’est très variable selon chaque maman. Il faut l’aider à trouver sa zone de confort pour poursuivre l’allaitement et éviter un sevrage précoce. Plusieurs stratégies sont possibles: il est donc essentiel de référer la maman à une consultante en lactation ou à un groupe d’entraide en allaitement pour qu’elle ait un suivi adéquat.

En cas de récidive, il est important de consulter le médecin pour réévaluer la situation, vérifier avec la maman toutes les possibilités qui pourraient causer une récidive et/ou évaluer l’état de santé de la mère et du bébé pour voir si l’un d’eux n’a pas une condition médicale qui affaiblirait son système immunitaire et favoriserait les récidives d’infection au candida.

Pour toute question, n’hésitez pas à me joindre par courriel ou par téléphone.

Marie-Caroline Bergouignan
Consultante en lactation IBCLC
Au service de votre allaitement
www.sosallaitement.com
514-967-6206

——————–

Références

  • MOHRBACHER, Nancy. Breastfeeding answers made simple, 2010
  • WALKER, Marsha. Breastfeeding management for the clinician, 2011
  • LAWRENCE, Ruth et Robert. Breastfeeding, a guide for the medical profession, 2011

Ligue La Leche

Dr Jack Newman

Clinique d’allaitement de l’Hôpital Juif de Montréal




Allaitement

Close comments
2 commentaires

Marie-Caroline Bergouignan

09-05-2016

Bonjour, Vous avez tout à fait raison d'être prudente avec l'utilisation de la crème Newman. Il ne faut en effet jamais oublier qu'il s'agit d'un médicament. La lanoline pourrait un effet être utilisée, mais en très faible quantité. Cette crème est excellente pour les blessures car elle les garde en milieu humide pour une meilleure guérison mais avec le muguet, il faut faire attention au "milieu humide" qui a tendance à favoriser son développement. Merci pour votre commentaire!


Nathalie Gagnon

09-05-2016

Bonjour,
La lanoline ne pourrait-elle pas être utilisée comme l\'huile d\'olive pour hydrater la peau durant un traitement topique avec l\'EPP, au lieu de l\'onguent tout usage du DrNewman? Rappelons que celui-ci, trop souvent appelé à tort crème, contient un antibiotique, un antifongique et un corticostéroïde et ne devrait donc pas être utilisé à moins de forte suspicion ou de confirmation d\'infection.
Merci,Nathalie Gagnon



Commenter l'article

*Champs obligatoire


+ Populaires + Commentés
pommade du Dr Nweman

[ Allaitement ] La crème « tout usage » du Dr Jack Newman : un traitement miracle ?


téterelle allaitement

La téterelle et l'allaitement : pourquoi, quand et comment?


Probiotiques

Les probiotiques : quand, comment et pourquoi les utiliser?


La massothérapie

Les secrets de la massothérapie


blanchiment des dents

Le blanchiment des dents : bien plus qu’une procédure esthétique!


La profession d’ATP : en constante évolution!


Article suivant

Revue de presse santé

La Cour suprême du Canada refuse d'entendre l'appel d'un fabricant de tabac