logo Pharmablogue



2015-06-05  |  

Allaitement : top 10 des mythes et réalités les plus entendus

mythes allaitement

Les recherches nous permettent de mieux comprendre l’allaitement et d’en apprendre chaque jour un peu plus sur son fonctionnement et sa physiologie. Malgré cela, beaucoup de mythes circulent encore.

Essayons de voir clair entre ce qui est mythe et ce qui est réalité. Cette liste ne se veut pas exhaustive, mais ces exemples ont été choisis pour faire ressortir les mythes les plus courants, ceux qui nuisent peut-être le plus à la physiologie de l’allaitement.

Il est normal d’avoir mal au début de l’allaitement.

FAUX – La douleur n’est jamais normale en allaitement même à la première tétée. Comme elle est souvent due à une mauvaise position, il faut donc en trouver la cause et la corriger, ce qui n’est pas toujours simple. Si la femme ressent une sensibilité à la première tétée, cet inconfort ne doit pas durer dans le temps ni augmenter en intensité. Il est important de consulter rapidement si on ressent un inconfort pour éviter des complications.

Le manque de lait est une des principales causes d’abandon de l’allaitement.

VRAI – Il est vrai que c’est une des principales causes d’abandon de l’allaitement, mais il s’agit souvent d’un problème de gestion de l’allaitement ou d’une fausse impression de manquer de lait. Les 6 premières semaines d’allaitement sont une période critique pour installer une production de lait adéquate pour la suite de la lactation. Le manque de lait physiologique est très rare. Il est donc important, encore une fois, de consulter dès qu’une inquiétude s’installe.

Les mamelons doivent s’endurcir.

FAUX – Nous sommes des mammifères donc notre corps est fait pour ça ! Il n’est pas nécessaire de préparer les mamelons pendant la grossesse ni d’attendre que de la corne se forme après la naissance.

L’allaitement déforme les seins.

FAUX – Ce n’est pas l’allaitement qui déforme les seins, mais la grossesse. En effet, la glande mammaire se développe pendant la grossesse et toutes les femmes auront une montée de lait, même celles qui ne veulent pas allaiter. Le mal est donc déjà fait !

Le meilleur moment pour boire un verre d’alcool est pendant que la maman est en train d’allaiter.

VRAI – En effet, le lait qu’elle est en train de donner n’est pas encore alcoolisé et le lait de la prochaine tétée (environ 2 h plus tard) devrait avoir un taux d’alcool assez faible si elle se limite à une consommation. Il est important de savoir que le taux d’alcool dans le lait est le même que celui dans le sang et il diminue de la même façon et au même rythme.

L’allaitement fatigue.  

FAUX – Les femmes qui allaitent ont souvent le sentiment d’être fatiguées pendant les tétées. En fait, ce qui se passe, c’est que le corps sécrète des hormones relaxantes pour aider la maman à se relaxer et à profiter au maximum de ce moment de détente. Nous pourrions dire plutôt que l’allaitement aide à se reposer !

Il faut allaiter aux 3 heures au début.

FAUX – L’allaitement est à la demande dès la naissance, donc ce n’est pas nécessairement aux 3 heures. En fait, quand on entend cette affirmation, il faut comprendre qu’il faut allaiter 8 fois et plus par jour, ce qui représente au maximum aux 3 heures. L’énoncé approprié serait de dire qu’il est recommandé, les premières semaines, d’allaiter dès les premiers signes d’éveil du bébé (et non quand il se met à pleurer). Cela devrait représenter environ 8 tétées et plus par jour, à des fréquences très variables dans une même journée et d’une journée à l’autre.

Plus les seins sont gros, plus ils produisent du lait.

FAUX – La taille des seins n’a pas d’impact sur la capacité à produire ou à stocker du lait. La taille des seins est plus souvent liée à la quantité de tissus adipeux qu’on y retrouve.

L’allaitement est un moyen contraceptif.

VRAI – L’allaitement maternel peut en effet être aussi efficace qu’une pilule contraceptive (taux de succès de 98%). Il s’agit de la MAMA (Méthode de l’Allaitement Maternel et de l’Aménorrhée). Mais certaines conditions très strictes doivent être respectées :

  • le bébé doit avoir moins de 6 mois
  • le bébé est allaité exclusivement et à la demande, jour et nuit (au moins 6 tétées par 24h)
  • la maman n’a pas de retour de menstruation
  • il n’y a pas plus de 6 h entre les tétées

Il suffit qu’une de ces conditions ne soit pas respectée, une seule fois, et la fiabilité de cette méthode n’est plus (exemple : le bébé fait une sieste de 6 h une fois). Donc, il n’y a pas d’urgence à reprendre la pilule, surtout que celle-ci peut affecter la production de lait !

Quand une femme allaite, elle ne sait jamais la quantité de lait consommée par le bébé.

VRAI – C’est vrai qu’elle ne sait jamais la quantité de lait que le bébé prend. Mais il n’est pas si important de savoir combien le bébé boit; il est essentiel, par contre, de reconnaître les signes démontrant que le bébé a assez bu:

  • la maman entend le bébé avaler pendant les tétées
  • le bébé mouille ses couches adéquatement pour son âge (6 couches par jour après 6 jours de vie)
  • il est satisfait au sein (ne se fâche pas ou ne s’agite pas)
  • il prend 8 tétées et plus par jour
  • il suit sa courbe de croissance
  • il change de taille de pyjamas

Il est aussi démontré qu’une femme produit environ 800 ml de lait par jour, mais que le bébé n’en boira environ que les 2/3.

Nous pourrions continuer ainsi longtemps à énoncer des mythes et des réalités, mais il faut bien mettre une fin à cet article ! Et vous, connaissez-vous un mythe ou une réalité au sujet de l’allaitement ? N’hésitez pas à nous écrire !

Marie-Caroline Bergouignan
Consultante en lactation IBCLC
Au service de votre allaitement
www.sosallaitement.com
514-967-6206


Référence : MOHRBACHER, Nancy. Breastfeeding answers made simple, 2010




Allaitement

Close comments
3 commentaires

La revue de presse d’A tire d’Ailes (52)

11-06-2015

[…] – Un bon article d’une collègue sur les mythes autour de l’allaitement. […]


Marie-Caroline Bergouignan

11-06-2015

C'est une réalité : les enfants allaités ont tendance à avoir un QI plus élevé de quelques points (jusqu'à 10 points de plus)! Les enfants allaités ont souvent moins de difficultés à l'école. Merci pour votre commentaire!


Magda

08-06-2015

j'avais déjà entendu dire que l'allaitement rend plus intelligent l'enfant allaité. :P Est-ce vrai??



Commenter l'article

*Champs obligatoire


+ Populaires + Commentés
pommade du Dr Nweman

[ Allaitement ] La crème « tout usage » du Dr Jack Newman : un traitement miracle ?


téterelle allaitement

La téterelle et l'allaitement : pourquoi, quand et comment?


descente d

Prévenir la descente d’organes à la suite de l’accouchement


La massothérapie

Les secrets de la massothérapie


blanchiment des dents

Le blanchiment des dents : bien plus qu’une procédure esthétique!


La profession d’ATP : en constante évolution!


Article suivant

Revue de presse pharmaceutique

Lancement du nouveau portail sur les capacités de recherche clinique canadiennes : l'IACEC