logo Pharmablogue



2018-11-23  |  

Amgen devient un nouveau membre du CQDM afin de soutenir la découverte de nouveaux médicaments de pointe

Revue de presse pharmaceutique

Le CQDM a le plaisir d’accueillir Amgen en tant que nouveau membre de son consortium de recherche biopharmaceutique. Ce partenariat permettra d’identifier et d’investir dans des projets de recherche biopharmaceutique très novateurs au Québec et au Canada, dans le but ultime de permettre la mise au point des meilleurs traitements pour les patients.

MONTRÉAL, le 19 nov. 2018 /CNW/ – Cette annonce a été faite au Forum du 10e anniversaire du CQDM en présence de plus de 300 intervenants du secteur des sciences de la vie.

« Convaincu de l’importance de coordonner les efforts en matière de recherche biopharmaceutique, le gouvernement du Québec entend continuer d’appuyer les initiatives de partenariat, qui font du Québec un haut lieu du développement de traitements novateurs.  L’arrivée d’Amgen au sein du CQDM rejoint cette volonté de stimuler les partenariats et d’accroître ainsi les retombées économiques liées aux innovations qui en découlent. »

Pierre Fitzgibbon, ministre de l’Économie et de l’Innovation et ministre responsable de la région de Lanaudière

« Nous nous réjouissons d’accueillir Amgen au CQDM. Amgen est un leader mondial en recherche biopharmaceutique qui apportera une expertise clé au développement de la prochaine génération de technologies innovantes, essentielles à la croissance de notre économie », a déclaré Diane Gosselin, présidente et directrice générale du CQDM.

« Nous sommes ravis de nous joindre officiellement au consortium de recherche biopharmaceutique du CQDM », a déclaré Philip Tagari, vice-président de la découverte thérapeutique d’Amgen. « Amgen reconnaît depuis longtemps la recherche de grande qualité qui émerge du Québec. En fait, une partie de la science qui a soutenu le développement du plus récent médicament cardiovasculaire d’Amgen, Repatha®, a été entrepris à l’Institut de recherche clinique de Montréal. Le Québec est reconnu comme un leader à bien des égards, que ce soit en médecine régénérative, en fabrication de cellules souches ou en intelligence artificielle. Nous sommes enthousiasmés par les possibilités de partenariat offertes par le CQDM. »

« Le gouvernement du Québec reconnaît depuis longtemps l’importance de l’industrie biopharmaceutique pour son économie », a affirmé Francesco Di Marco, vice-président et directeur général d’Amgen Canada. « Notre investissement dans le CQDM est une reconnaissance de l’importance du Québec comme un partenaire de la croissance du secteur des sciences de la vie au Canada. Le consortium de recherche CQDM réunit des entreprises émergentes locales, une science de pointe et les ressources d’entreprises multinationales au profit des patients que nous traitons. Nous sommes extrêmement heureux de ce que nous pouvons accomplir ensemble. »

À propos d’Amgen
Amgen, pionnière en matière de biotechnologie, découvre, élabore et distribue des produits thérapeutiques novateurs utilisés chez l’être humain. Nos médicaments ont aidé des millions de patients à lutter contre le cancer, les maladies rénales, la polyarthrite rhumatoïde, les maladies des os, les maladies cardiovasculaires et d’autres maladies graves. Nantis d’une riche et vaste pépinière de produits, nous continuons à faire progresser la science afin de toujours mieux servir les patients. Pour en apprendre davantage sur nos activités d’avant-garde et sur nos médicaments vitaux, visitez le site www.amgen.ca.

À propos du CQDM
Le CQDM est un consortium de recherche biopharmaceutique fondé en 2008 qui a pour mission de financer le développement de technologies novatrices destinées à accélérer la découverte et la mise au point de médicaments. Notre modèle d’affaires privilégie une approche collaborative où les grandes entreprises pharmaceutiques mondiales, les sociétés de biotechnologie canadiennes, ainsi que les gouvernements du Québec et du Canada se partagent les coûts de la recherche. Ce levier financier permet au CQDM de réduire les risques liés à la recherche précoce dans le domaine biopharmaceutique. C’est ainsi que le CQDM comble les besoins en matière de financement de l’innovation dans les réseaux universitaires et privés, particulièrement aux stades précoces de la recherche. Au cours des 10 dernières années, le CQDM a bénéficié des contributions de 13 membres de l’industrie, notamment : Merck, Pfizer et AstraZeneca à titre de membres fondateurs, ainsi que Boehringer Ingelheim, Eli Lilly Canada, GlaxoSmithKline, Janssen, Novartis Pharma Canada, Roche, Sanofi Canada, Servier, Takeda et maintenant Amgen. De plus, le CQDM a reçu des fonds du Ministère de l’Économie et de l’Innovation (MEI) du Gouvernement du Québec et du Gouvernement du Canada par le truchement du Programme des réseaux de centres d’excellence dirigés par l’entreprise [RCE-E]. Depuis 2008, le CQDM a accordé 68 M$ en financement afin de soutenir le développement de 64 technologies d’avant-garde. Ces projets de R&D sont accomplis par 1 200 chercheurs issus de69 établissements de recherche (38 publics et 31 privés) partout au Canada dont les retombées économiques ont profité à tous les acteurs de l’écosystème des sciences de la vie. Renseignements : https://cqdm.org/fr. 

SOURCE Amgen Canada




Actualités | Nouvelles du PharmaBlogue | Revue de presse pharmaceutique

0 commentaire

Commenter l'article

*Champs obligatoire


+ Populaires + Commentés
pommade du Dr Nweman

[ Allaitement ] La crème « tout usage » du Dr Jack Newman : un traitement miracle ?


téterelle allaitement

La téterelle et l'allaitement : pourquoi, quand et comment?


descente d

Prévenir la descente d’organes à la suite de l’accouchement


La massothérapie

Les secrets de la massothérapie


blanchiment des dents

Le blanchiment des dents : bien plus qu’une procédure esthétique!


La profession d’ATP : en constante évolution!


Article suivant

Revue de presse pharmaceutique

Les dépenses en médicaments du Canada augmentent plus rapidement que celles consacrées aux hôpitaux ou aux médecins