logo Pharmablogue



2018-08-02  |  

Avis - Graves risques pour la santé associés à des crèmes et lotions pour la peau non autorisées, vendues chez divers détaillants du Québec

Revue de presse pharmaceutique

OTTAWA, le 1er août 2018 /CNW/ –

Problème
Santé Canada a saisi huit lotions et crèmes pour la peau non autorisées d’Ayotai Canada parce que l’étiquette indique la présence d’un médicament d’ordonnance (propionate de clobétasol ou dipropionate de bétaméthasone). Les lotions et les crèmes non autorisées ont été distribuées par Ayotai et vendues par divers détaillants du Québec.

Les médicaments d’ordonnance ne peuvent être délivrés que par un professionnel de la santé à un patient ayant une ordonnance valide. Les produits énumérés ci-dessous peuvent présenter de graves risques pour la santé, car leur innocuité, leur efficacité et leur qualité n’ont pas été évaluées par Santé Canada.

Personnes touchées

  • Les consommateurs ayant acheté ou utilisé ces produits, particulièrement les femmes enceintes ou qui allaitent.

Produits visés

Nom du produit

Ingrédient indiqué sur l’étiquette

Bétasol, crème

propionate de clobétasol 0,05 %

Bétasol, lotion

propionate de clobétasol 0,05 %

Diprosone, crème

dipropionate de bétaméthasone

Haloderm

propionate de clobétasol 0,05 %

L’abdijanaise, crème

propionate de clobétasol 0,05 %

Lemonvate, crème

propionate de clobétasol 0,05 %

Natural Papaya, crème

propionate de clobétasol 0,05 %

Nature Secrète, crème

propionate de clobétasol 0,05 %

Ce que les consommateurs devraient faire

  • N’utilisez pas ces produits. Consultez un professionnel de la santé si vous en avez utilisé et que vous êtes inquiet de votre santé.
  • Lisez l’étiquette des produits de santé pour vérifier si Santé Canada en a autorisé la vente. Les produits homologués ont un numéro d’identification du médicament (DIN), un numéro de médicament homéopathique (DIN‑HM) ou un numéro de produit naturel (NPN) de huit chiffres. Pour savoir si la vente des produits a été autorisée, vous pouvez aussi interroger la Base de données sur les produits pharmaceutiques et la Base de données des produits de santé naturels homologués.
  • Signalez les effets indésirables des produits de santé à Santé Canada en composant sans frais le 1‑866‑234‑2345 ou en faisant une déclaration en ligne, par la poste ou par télécopieur.
  • Transmettez les plaintes concernant les produits de santé à Santé Canada en composant sans frais le 1-800-267-9675 ou en remplissant le formulaire de plainte en ligne.

Ce que fait Santé Canada
Santé Canada a saisi les produits à l’entrepôt de l’entreprise et demandé que celle-ci procède à un rappel des produits déjà en circulation. Si d’autres détaillants ou distributeurs sont découverts, le Ministère prendra les mesures qui s’imposent et il en informera les Canadiens, au besoin.

Contexte
Le propionate de clobétasol est un corticostéroïde d’ordonnance très puissant à usage topique (appliqué sur la peau) qui sert à traiter des maladies inflammatoires de la peau. Il ne devrait être utilisé que sous la supervision d’un professionnel de la santé. Il peut entraîner les effets secondaires suivants : irritation, affaiblissement ou détérioration de la peau. Les corticostéroïdes topiques peuvent être absorbés en quantités suffisantes pour causer des effets indésirables, notamment des symptômes de suppression surrénale (hypotension, hypoglycémie, perte de poids, douleurs musculaires, problèmes gastro-intestinaux et fatigue intense) ou le syndrome de Cushing (hypertension. hyperglycémie, prise de poids, faiblesse musculaire, perte osseuse et fatigue intense), selon la quantité absorbée. Le clobétasol est déconseillé aux femmes enceintes ou qui allaitent.

Le dipropionate de bétaméthasone est un corticostéroïde d’ordonnance très puissant qui peut être utilisé comme topique (appliqué sur la peau) pour traiter des maladies inflammatoires de la peau. Il ne devrait être utilisé que sous la supervision d’un professionnel de la santé. Un usage topique peut entraîner une irritation cutanée et, à long terme, causer un affaiblissement ou une détérioration de la peau. Les corticostéroïdes topiques peuvent être absorbés en quantités suffisantes pour causer des effets indésirables, notamment des symptômes de suppression surrénale (hypotension, hypoglycémie, perte de poids, douleurs musculaires, problèmes gastro-intestinaux et fatigue intense) ou le syndrome de Cushing (hypertension. hyperglycémie, prise de poids, faiblesse musculaire, perte osseuse et fatigue intense), selon la quantité absorbée. Le dipropionate de bétaméthasone est déconseillé aux femmes enceintes ou qui allaitent.

Restez branché et recevez les plus récents avis et rappels de produit de Santé Canada.

Also available in English

SOURCE Santé Canada




Actualités | Nouvelles du PharmaBlogue | Revue de presse pharmaceutique

0 commentaire

Commenter l'article

*Champs obligatoire


+ Populaires + Commentés
pommade du Dr Nweman

[ Allaitement ] La crème « tout usage » du Dr Jack Newman : un traitement miracle ?


téterelle allaitement

La téterelle et l'allaitement : pourquoi, quand et comment?


descente d

Prévenir la descente d’organes à la suite de l’accouchement


La massothérapie

Les secrets de la massothérapie


blanchiment des dents

Le blanchiment des dents : bien plus qu’une procédure esthétique!


La profession d’ATP : en constante évolution!


Article suivant

Revue de presse pharmaceutique

GLATECT(MC) est maintenant couvert par les régimes d'assurance-médicaments de cinq provinces