logo Pharmablogue



2018-11-15  |  

Avis - Rappel de plusieurs solutions orales d'acétaminophène à saveur de fraise pour les enfants en raison de la défectuosité des bouchons de sécurité à l'épreuve des enfants

Revue de presse santé

OTTAWA, le 14 nov. 2018 /CNW/ –

Problème
Le Laboratoire Riva Inc. et les Laboratoires Trianon Inc. procèdent au rappel volontaire de plusieurs solutions orales d’acétaminophène à saveur de fraise pour les enfants, vendues sans ordonnance sous les marques Biomedic, Option+ et Laboratoires Trianon Inc. Les produits, qui servent à apaiser la douleur et la fièvre, sont rappelés en raison d’une défectuosité possible du bouchon de sécurité à l’épreuve des enfants.

Si le bouchon est défectueux, l’enfant pourrait ingérer accidentellement le produit, ce qui présenterait un grave risque pour sa santé. L’ingestion accidentelle peut entraîner une surdose d’acétaminophène et de graves conséquences pour la santé, y compris une atteinte hépatique dans les cas extrêmes. Nausées, vomissements, léthargie et transpiration sont les premiers signes de surdose. L’atteinte hépatique peut provoquer une insuffisance hépatique, voire la mort. Les douleurs abdominales sont parfois le premier signe d’atteinte hépatique et peuvent ne pas se manifester avant 24 ou 48 heures.

Ce problème est lié à l’emballage des produits, et non à l’innocuité ni à l’efficacité du médicament contenu dans les bouteilles. Les produits ont été distribués par de grandes pharmacies du Canada.

Personnes touchées

  • Les consommateurs ayant acheté les produits énumérés dans le tableau ci-dessous.

Produits visés

Description

Entreprise

DIN

Lot

Date de péremption

Nombre de produits distribués

Solution orale d’acétaminophène (160 mg/5 ml) à saveur de fraise pour les enfants, de marque Biomedic

Laboratoire Riva Inc.

02226871

B0504-A

21-MA

3 360

Solution orale d’acétaminophène USP (160 mg/5 ml) à saveur de fraise pour les enfants, de marque Option+

Laboratoire Riva Inc.

02226871

B0504-C

2021-MA

2 364

Solution orale d’acétaminophène USP (160 mg/5 ml) à saveur de fraise pour les enfants, de marque Laboratoires Trianon Inc.

Laboratoires Trianon Inc.

01958836

B0504-B

21-MA

998

B0504-E

2021-MA

2 264

Ce que doivent faire les consommateurs

  • Retournez les produits rappelés là où vous les avez achetés pour vous faire rembourser.
  • Si vous pensez que votre enfant a pris trop d’acétaminophène, appelez immédiatement le centre antipoison de votre région. Consultez un professionnel de la santé si votre enfant a pris ces produits et que vous êtes inquiet.
  • Si vous avez des questions au sujet du rappel, communiquez avec Urszula Wiatrowska, spécialiste de la pharmacovigilance au Laboratoire Riva et aux Laboratoires Trianon Inc. Vous pouvez lui écrire à uwiatrowska@labriva.com ou composer sans frais le 1‑800‑363‑7988, poste 236.
  • Conservez les médicaments hors de vue et de portée des enfants.
  • Signalez les effets indésirables liés aux produits de santé et transmettez les plaintes à Santé Canada.

Ce que fait Santé Canada
Santé Canada surveille le déroulement des rappels. S’il découvre d’autres problèmes de sécurité connexes, il prendra les mesures qui s’imposent et en informera les Canadiens, si besoin est.

Restez branché et recevez les plus récents avis et rappels de produits de Santé Canada.

Also available in English

SOURCE Santé Canada




Actualités | Nouvelles du PharmaBlogue | Revue de presse pharmaceutique | Revue de presse santé

0 commentaire

Commenter l'article

*Champs obligatoire


+ Populaires + Commentés
pommade du Dr Nweman

[ Allaitement ] La crème « tout usage » du Dr Jack Newman : un traitement miracle ?


téterelle allaitement

La téterelle et l'allaitement : pourquoi, quand et comment?


descente d

Prévenir la descente d’organes à la suite de l’accouchement


La massothérapie

Les secrets de la massothérapie


blanchiment des dents

Le blanchiment des dents : bien plus qu’une procédure esthétique!


La profession d’ATP : en constante évolution!


Article suivant

En période de gastro, comment éviter le fiasco