logo Pharmablogue



2012-08-14  |  

Croire en sa profession pour gravir les échelons!

Profession ATP : Gravir les échelons

 

Qui a dit que la profession d’ATP était routinière, voire banale? Et s’il ne suffisait qu’un peu de volonté et d’une dose de passion pour se démarquer, pour viser plus haut? Impossible d’atteindre le sommet, dites-vous? Et pourquoi ne pas commencer par y croire? Comme dans toute profession, la détermination est un premier pas vers la réussite. Le métier d’ATP ne fait pas exception. Vous en doutez toujours?

Nous avons rencontré Maxime Bazinet, un ATP en chef de production en ordonnance qui, vous en jugerez, nous démontre que lorsque l’on veut, on peut!

 

Q : Maxime, quel fut ton parcours pour devenir ATP en chef?

R : Lors de mes études au cégep, je travaillais à titre de commis dans une pharmacie. Puis, j’ai appris graduellement au laboratoire la profession d’ATP en observant et en posant des questions. Comme je ne détiens pas de formation spécifique dans le milieu, je faisais un travail de base et je comptais des pilules! Mon patron décida alors de concentrer sa pratique vers les résidences de personnes âgées et mit sur pied un CPO (centre de production en ordonnance). Ce projet d’envergure fut pour moi une opportunité de me faire valoir. Mon implication et ma curiosité furent récompensées : on me donna de plus en plus de responsabilités. Puis, j’obtins finalement un poste de gestion à la hauteur de mes attentes. Ainsi, j’ai maintenant 15 ans d’expérience dans le domaine pharmaceutique et j’adore mon métier.

 

Q : Un CPO? Qu’est-ce que c’est réellement?

R : Un CPO est une pharmacie qui n’est pas ouverte au public. Ici, on produit principalement des piluliers en grande quantité pour les résidences de personnes âgées. Ces piluliers sont apportés chaque semaine aux patients directement dans les résidences. Nous avons aussi une équipe d’ATP qui se rend dans les résidences afin d’offrir divers services lors des « journées santé ». Ces ATP font un suivi du bilan de santé auprès des patients et de leur famille et travaillent aussi de pair avec les médecins. Elles sont donc au cœur de l’action et centrées sur la santé des patients. L’idée est que les gens n’aient pas à se déplacer. C’est un concept réinventé qui plait à tout le monde!

 

Q : Vous êtes donc très proactifs dans vos démarches, n’est-ce pas?

R : Effectivement! Et la technologie nous permet de l’être davantage. Par exemple, chez Brunet, les clients ont maintenant accès à leur dossier en ligne et peuvent aussi consulter en tout temps, grâce à une machine sophistiquée, leurs différents signes vitaux. Cet outil informatisé nous permet d’établir un suivi continuel du bilan de santé et de comparer les données médicales du patient. De plus, nous avons fait l’acquisition d’un robot au sein du CPO qui a pour fonction de préparer les piluliers sous la supervision d’un ATP. Nul doute que ces outils sont pour nous une manière intelligente d’optimiser le travail accompli.

 

Q : Quels sont les aspects de votre travail qui vous passionnent?

: J’adore la gestion! Que ce soit les relations avec les fournisseurs, les relations avec les employés ou le service à la clientèle, tous ces aspects m’enchantent. Dans le cadre de mes fonctions, je fais aussi de la saisie d’ordonnance au dossier, une tâche que j’affectionne particulièrement. Évidemment, il faut être passionné. Ce poste me demande d’être disponible sept jours sur sept afin d’être en mesure de coordonner des urgences. Ce n’est pas toujours évident!

 

Q : En tant qu’ATP, quel genre de relation avez-vous avec la clientèle?

R : L’avantage d’être ATP, en comparaison avec les autres professionnels de la santé, est que nous développons une proximité particulière avec les clients. Ayant plus de temps à leur consacrer, nous recevons certaines confidences privilégiées. Nous offrons un service personnalisé aux clients et nous nous adaptons à leurs besoins. Inutile de mentionner qu’ils en sont la plupart du temps très reconnaissants.

 

Q : Quelle est votre vision face aux nouvelles tâches que les ATP sont amenés à accomplir dans le futur?

R : J’ai une vision très positive de l’avenir! Les pharmaciens sont maintenant plus ouverts à l’idée de déléguer des tâches et l’arrivée de la loi 41 risque d’accélérer le changement, bien qu’il soit toujours graduel! Pour ce faire, je crois cependant que la formation d’ATP devra être adaptée à la réalité. À l’heure actuelle, les cours sont plus théoriques que pratiques et souvent désuets. Pourquoi ne pas offrir des cours de psychologies, par exemple? Cela serait sans doute fort utile dans nos relations avec les clients.

 

Q : Quels conseils donneriez-vous aux jeunes qui désirent devenir ATP?

R : Il faut avant tout s’impliquer dans la profession. N’ayez pas peur de vous prononcer, d’aller de l’avant! Vous devez prendre votre place et, surtout, ne pas attendre que quelqu’un vous cède la sienne. Soyez indispensables dans votre milieu de travail et vous verrez que l’avenir sera prometteur!

 

L’heure n’est plus au comptage de pilules! Les possibilités en tant qu’ATP sont vastes lorsqu’on explore le milieu. Maxime Bazinet prend bien soin de rappeler que vous seul déciderez du sort véritable de votre profession.  Comme le dit un proverbe : « La chance aide parfois, le travail toujours.» Et vous, êtes-vous du même avis?

 

 Par Noémie Desbois Mackenzie

 




Profession : ATP

Close comments
3 commentaires

Maxime Bazinet

13-02-2013

Correction de l'adresse courriel : maxime.bazinet@pharmacieprovost.ca


Maxime Bazinet

11-02-2013

Bonjour Mme Lajoie,

Il me fera plaisir de discuter avec vous ! Voici mon adresse courriel : maxime.bazinet@pharmacieproost.ca

Au plaisir !


Raymonde Lajoie

26-01-2013

bonjour,
j'aimerais bien avoir votre courriel pour discuter avec vous qui semblez passionné de votre métier
je le suis aussi, et je suis atp chef dans un milieu communautaire
je touche aussi au domaine de l'enseignement pour les atp
si ça vous tente, écrivez-moi en privé à mon adresse de courriel
merci !

Raymonde Lajoie



Commenter l'article

*Champs obligatoire


+ Populaires + Commentés
pommade du Dr Nweman

[ Allaitement ] La crème « tout usage » du Dr Jack Newman : un traitement miracle ?


téterelle allaitement

La téterelle et l'allaitement : pourquoi, quand et comment?


Probiotiques

Les probiotiques : quand, comment et pourquoi les utiliser?


La massothérapie

Les secrets de la massothérapie


blanchiment des dents

Le blanchiment des dents : bien plus qu’une procédure esthétique!


La profession d’ATP : en constante évolution!


Article suivant

Avenir de la pharmacie : Tout est possible

Tout est possible...