logo Pharmablogue



2019-03-14  |  

Déclaration de l'administratrice en chef de la santé publique du Canada, la Dre Theresa Tam, sur l'épidémie de rougeole actuelle et l'hésitation face à la vaccination

Revue de presse santé

À titre d’administratrice en chef de la santé publique du Canada, je suis très inquiète de la réapparition au Canada et ailleurs dans le monde de certaines maladies évitables par la vaccination, en particulier de maladies aussi graves et contagieuses que la rougeole. À mon sens, le décès d’un enfant dû à la rougeole, ne serait-ce que d’un seul,  est quelque chose d’inacceptable.

OTTAWA, le 12 mars 2019 /CNW/ – À une époque où, grâce à la vaccination, nous ne sommes plus touchés par ces maladies dangereuses, voilà que certains parents ont plus d’inquiétude sur la prévention que sur la maladie.

Le doute est souvent semé par de l’information trompeuse, ou pire encore, par de faux renseignements circulant sur l’internet ou transmis par des campagnes d’information sur les médias sociaux, qui visent les parents. Pas étonnant que certains parents soient perplexes et inquiets.

Les parents ne veulent que le meilleur pour leurs enfants, toujours. Pour diverses raisons, certains peuvent hésiter, remettre en question, ou retarder la vaccination de leurs enfants. Mais tous veulent protéger leurs enfants.

Pourtant, au cours des dernières semaines, des parents canadiens ont raconté aux médias comment leurs enfants avaient souffert d’une maladie évitable par la vaccination. Certains ont parlé de longs rétablissements qui ont duré des semaines ou des mois, suivis d’une invalidité permanente. D’autres, le cœur brisé, ont raconté comment ils avaient perdu leurs enfants.

À titre de spécialiste des maladies infectieuses pédiatriques, j’ai malheureusement été témoin des effets dévastateurs de certaines maladies évitables par la vaccination sur la vie des enfants et de leurs familles.

Les prestataires de soins de santé œuvrent sur la ligne de front de la bataille entre la vérité et la désinformation. Il faut aider les parents à distinguer le vrai du faux. La façon de s’entretenir avec ceux qui s’interrogent sur les vaccins peut avoir un impact sur leur confiance et les aider à décider de faire vacciner leurs enfants.

J’encourage mes collègues, les professionnels de la santé, à prendre le temps nécessaire pour répondre aux questions des parents inquiets. J’encourage aussi les parents et les tuteurs à poser des questions et à chercher des sources d’information fiables et crédibles pour les aider dans leur cheminement. À cette fin, je fournis des liens de quelques principaux sites web canadiens qui offrent de l’information crédible sur les vaccins.

Notre priorité commune, c’est de garder les Canadiens, et surtout  nos enfants, en bonne santé et à l’abri de la maladie.

Dans les semaines et les mois à venir, en collaboration avec des partenaires et des intervenants, je continuerai à lutter contre la désinformation sur la vaccination. La santé de nos enfants et de notre pays ne mérite rien de moins.

Dre Theresa Tam

L’administratrice en chef de la santé publique du Canada

Liens connexes
Agence de la santé publique du Canada  
Immunisation Canada
Société canadienne de pédiatrie

SOURCE Agence de la santé publique du Canada




Actualités | Nouvelles du PharmaBlogue | Revue de presse santé

0 commentaire

Commenter l'article

*Champs obligatoire


+ Populaires + Commentés
pommade du Dr Nweman

[ Allaitement ] La crème « tout usage » du Dr Jack Newman : un traitement miracle ?


téterelle allaitement

La téterelle et l'allaitement : pourquoi, quand et comment?


descente d

Prévenir la descente d’organes à la suite de l’accouchement


La massothérapie

Les secrets de la massothérapie


blanchiment des dents

Le blanchiment des dents : bien plus qu’une procédure esthétique!


La profession d’ATP : en constante évolution!


Article suivant

Revue de presse santé

Jamais trop tard pour arrêter de fumer quand on est enceinte, selon une étude