logo Pharmablogue



2017-01-17  |  

Difficultés langagières persistantes : quoi faire et comment les corriger?

trouble du langage

Les enfants développent leur langage rapidement de la naissance à 5 ans : vers l’âge d’un an, ils disent leurs premiers mots et à 5 ans, ils parlent déjà pratiquement comme des adultes. Pour certains, par contre, l’apprentissage est plus laborieux.

Lorsqu’un enfant présente encore des difficultés langagières très importantes vers 4-5 ans, l’orthophoniste pose généralement une conclusion de trouble de langage. Mais qu’est-ce, au juste, qu’un trouble de langage?

Les troubles de langage

Le langage inclut plusieurs éléments : la compréhension, l’utilisation (en d’autres mots, pourquoi le langage est-il utilisé : pour nommer, raconter, converser?), le vocabulaire, les phrases et les sons. Certains enfants pour qui l’apprentissage du langage est plus difficile butent sur plusieurs de ces éléments, alors que d’autres ont des difficultés précises (ils prononcent par exemple incorrectement plusieurs sons mais possèdent beaucoup de vocabulaire). Un trouble de langage est envisagé lorsque, malgré une stimulation adéquate et continue, des difficultés persistent dans l’acquisition et l’utilisation du langage; l’enfant présente alors un écart important par rapport aux enfants de son âge. Ainsi, la plupart du temps, l’orthophoniste évoque la possibilité d’un trouble après avoir fourni des outils aux parents et avoir observé l’évolution de l’enfant sur une période plus ou moins longue. Souvent, plus l’enfant est jeune, plus l’orthophoniste est prudente avant de poser l’hypothèse d’un trouble, car le tout-petit pourrait encore en venir à se situer dans la norme; dans ce cas, il aurait simplement présenté un retard. Un enfant peut être atteint d’un trouble relié à un seul aspect du langage, par exemple un trouble phonologique, qui est un trouble de la prononciation, ou un trouble d’accès lexical, qui est un trouble d’accès au vocabulaire compris et connu (dans ce cas, l’enfant cherche ses mots ou emploie souvent des mots imprécis). Lorsque plusieurs aspects du langage sont touchés de façon importante, le trouble primaire de langage est envisagé.

Le trouble primaire de langage ou dysphasie

Le trouble primaire de langage (TPL), souvent mieux connu sous le nom de dysphasie, est un trouble de langage qui peut affecter la compréhension du langage, son expression, ou les deux à la fois. L’orthophoniste peut conclure à un TPL lorsque le reste du développement de l’enfant se déroule de façon harmonieuse; en d’autres mots, lorsque les difficultés langagières ne sont pas secondaires à une autre problématique (d’où le nom de trouble primaire). Par exemple, un enfant présentant une déficience intellectuelle pourrait présenter des difficultés de langage à long terme, sans pour autant présenter un TPL, car les problèmes observés s’expliqueraient mieux par ses défis sur le plan cognitif. L’enfant qui présente un TPL peut tout de même présenter d’autres déficits, par exemple un trouble du déficit de l’attention. Le TPL a des répercussions liées à l’intégration sociale de l’enfant. D’ailleurs, le fait que les difficultés rencontrées aient un impact sur le fonctionnement social est un critère important au moment de poser une conclusion de TPL.

L’enfant qui présente un TPL n’a pas nécessairement des difficultés typiques de ce trouble, mais a plus de difficultés plus longtemps avec des éléments du langage qui posent aussi problème aux enfants dont le développement langagier est normal. Par exemple, il pourrait avoir encore de la difficulté à 5 ans, lorsqu’il parle, à conjuguer ses verbes ou à utiliser les bonnes prépositions. À long terme, l’enfant qui présente un TPL peut également avoir des difficultés d’apprentissage du langage écrit. Plus tard encore, il risque davantage d’occuper un métier manuel ou ne demandant pas de spécialisation particulière. Dans tous les cas, l’intervention en orthophonie peut améliorer la fonctionnalité de l’enfant. Idéalement, elle doit être réalisée de façon précoce.

Par ENOYA
Ergothérapie et physiothérapie synergiques pour enfants

*republication*




Développement de l'enfant

0 commentaire

Commenter l'article

*Champs obligatoire


+ Populaires + Commentés
pommade du Dr Nweman

[ Allaitement ] La crème « tout usage » du Dr Jack Newman : un traitement miracle ?


téterelle allaitement

La téterelle et l'allaitement : pourquoi, quand et comment?


Probiotiques

Les probiotiques : quand, comment et pourquoi les utiliser?


La massothérapie

Les secrets de la massothérapie


blanchiment des dents

Le blanchiment des dents : bien plus qu’une procédure esthétique!


La profession d’ATP : en constante évolution!


Article suivant

Revue de presse santé

Les programmes de seringues pour les détenus seraient trop dangereux