logo Pharmablogue



2018-05-31  |  

La crise des opioïdes donne une mauvaise image des patients qui en utilisent

Revue de presse santé

Le PharmaBlogue vous propose un article de Caroline St-Pierre de la Presse canadienne à propos des préjugés dont font l’objet les patients qui utilisent des opioïdes, depuis la crise du même nom, paru dans la section santé du site du journal Le Devoir, le 30 mai 2018. En voici un extrait:

Céline Charbonneau sait ce que c’est avoir mal.

Pendant une dizaine d’années, celle qui est devenue présidente de l’Association québécoise de la douleur chronique (AQDC) a vécu avec d’importantes douleurs aux jambes, à la suite d’une opération devant corriger une malformation de naissance, qui n’a pas réussi.

Pendant cette période, Mme Charbonneau a eu recours aux opioïdes, dont des timbres de Duragésic. « C’est l’équivalent du fentanyl », note-t-elle. Elle a cessé d’en prendre vers 2010, à la suite d’une période de sevrage qui a duré « autour de six à huit mois »…

Pour consulter l’article complet, CLIQUEZ ICI.




Actualités | Nouvelles du PharmaBlogue | Revue de presse pharmaceutique | Revue de presse santé

0 commentaire

Commenter l'article

*Champs obligatoire


+ Populaires + Commentés
pommade du Dr Nweman

[ Allaitement ] La crème « tout usage » du Dr Jack Newman : un traitement miracle ?


téterelle allaitement

La téterelle et l'allaitement : pourquoi, quand et comment?


Probiotiques

Les probiotiques : quand, comment et pourquoi les utiliser?


La massothérapie

Les secrets de la massothérapie


blanchiment des dents

Le blanchiment des dents : bien plus qu’une procédure esthétique!


La profession d’ATP : en constante évolution!


Article suivant

Alzheimer: une découverte «extrêmement importante»