logo Pharmablogue



2018-03-08  |  

Le gouvernement de l'Ontario prend des mesures importantes pour lutter contre la crise des opioïdes (...)

Revue de presse pharmaceutique

Aujourd’hui, l’Ontario est devenu la première province à offrir l’accès gratuit au vaporisateur nasal NARCANMC dans le cadre du Programme ontarien de distribution de naloxone en pharmacie.

MISSISSAUGA, ON, le 7 mars 2018 /CNW/ – Alors que la crise des opioïdes continue à prendre de l’ampleur en Ontario, l’accès accru à la naloxone, qui aide dans le traitement d’urgence d’une surdose d’opioïdes, est essentiel pour lutter contre cette crise. Tous les résidents de l’Ontariopourront se procurer le vaporisateur nasal NARCANMC (naloxone) dosé à 4 mg d’Adapt Pharma dans leurs pharmacies locales, la date restant à confirmer.

Le pharmacien Mark Barnes, qui a distribué des centaines de trousses de naloxone aux utilisateurs d’opioïdes, ainsi qu’à leurs parents et amis, salue cette décision du gouvernement.

« Ma mission a toujours été de donner au public l’accès à des trousses de naloxone et de lui fournir de la formation. L’ajout du vaporisateur nasal NARCANMC au sein du Programme ontarien de distribution de naloxone en pharmacie va aider les Ontariens à lutter contre la crise des opioïdes », a soutenu Mark Barnes, pharmacien à Respect Rx Pharmasave, Ottawa. « Parce que NARCANMC est un vaporisateur nasal, tout le monde peut facilement l’administrer pendant une situation de surdose d’opioïdes, particulièrement si un état de panique s’installe. Le fait qu’il contient 4 mg de naloxone est un élément positif, étant donné la puissance des opioïdes que l’on retrouve actuellement dans nos collectivités. »

Le vaporisateur nasal NARCANMC dosé à 4 mg est le premier et le seul produit sans aiguille à base de naloxone approuvé par Santé Canada pour le traitement d’urgence d’une surdose d’opioïdes présumée ou avérée. Il ne requiert aucun assemblage ni aucune formation médicale spécialisée et contient la plus forte concentration de naloxone pour administration intranasale actuellement offerte sur le marché.

Quiconque personnellement exposé à des médicaments opioïdes ou ayant des proches à risque d’exposition, peut maintenant se procurer le vaporisateur nasal NARCANMC et ainsi l’avoir sous la main en cas de situation d’urgence. Les ménages, les lieux de travail et les établissements publics (bibliothèques, installations sportives, etc.) devraient avoir de la naloxone dans leurs trousses de premiers soins, car il peut aider au cours d’une surdose d’opioïdes. Même si la naloxone ne réduit pas les effets d’une surdose par d’autres médicaments, administrer de la naloxone à une personne qui n’est pas en situation de surdose d’opioïdes est peu susceptible de lui nuire.

« Malheureusement, le nombre de surdoses d’opioïdes continue d’augmenter en Ontario et partout au Canada. Puisque ces surdoses sont causées par l’abus accidentel d’opioïdes d’ordonnance ou par l’exposition à des opioïdes très puissants fabriqués illégalement, comme le fentanyl, nous nous engageons à travailler avec tous les intervenants afin d’appuyer les initiatives de sensibilisation et d’information concernant la crise des opioïdes », a indiqué David Renwick, directeur général d’Adapt Pharma Canada. « Grâce à l’ajout du vaporisateur nasal NARCANMC au sein du Programme ontarien de distribution de naloxone en pharmacie, tous les Ontariens ayant une carte santé profitent maintenant d’un accès élargi à la naloxone. Adapt maintient son engagement à travailler avec les gouvernements pour veiller à ce que la naloxone soit distribuée à grande échelle dans toutes les collectivités. »

Les pharmacies pourront se procurer le vaporisateur nasal NARCANMC auprès de leurs distributeurs habituels. Pour obtenir plus d’information sur ce sujet, veuillez visiter le site du ministère de la Santé et des Soins de longue durée.

À PROPOS DU VAPORISATEUR NASAL NARCANMC (chlorhydrate de naloxone)1

Le vaporisateur nasal de chlorhydrate de naloxone est un antagoniste des opioïdes purs indiqué pour le traitement d’urgence, hors des hôpitaux, d’une surdose d’opioïdes constatée ou soupçonnée, qui se manifeste par la dépression de l’appareil respiratoire ou du système nerveux central.

Le vaporisateur nasal de chlorhydrate de naloxone peut être administré par un témoin de l’incident (qui n’est pas un professionnel de la santé) avant l’arrivée des ressources médicales d’urgence, mais il n’est pas destiné à remplacer les soins médicaux d’urgence. Il faut immédiatement faire appel aux ressources médicales d’urgence (composer le 911) lorsqu’on soupçonne une surdose d’opioïdes, avant d’administrer la naloxone.

On peut obtenir le vaporisateur nasal NARCAN après consultation avec un pharmacien. Veuillez toujours lire l’étiquette et suivre les consignes d’utilisation. Vous trouverez la monographie de produit complète du vaporisateur nasal NARCANMC à l’adresse : https://www.narcannasalspray.ca/pdf/fr-CA/product_monograph.pdf.

Adapt Pharma Canada Ltd a établi des réseaux de distribution spécialisés qui permettent aux premiers répondants, aux organismes de santé publique et aux individus d’avoir facilement accès au vaporisateur nasal NARCAN. Pour communiquer avec le Service à la clientèle d’Adapt, composez le 1 877 870-2726 ou envoyez un courriel à l’adresse adaptcanada@customer-support.ca.

Le vaporisateur nasal de chlorhydrate de naloxone est offert sous forme de pulvérisateur à dose unique de 4 mg/0,1 mL, dans une boîte en carton renfermant 2 vaporisateurs.

SOURCE Adapt Pharma




Actualités | Nouvelles du PharmaBlogue | Revue de presse pharmaceutique

0 commentaire

Commenter l'article

*Champs obligatoire


+ Populaires + Commentés
pommade du Dr Nweman

[ Allaitement ] La crème « tout usage » du Dr Jack Newman : un traitement miracle ?


téterelle allaitement

La téterelle et l'allaitement : pourquoi, quand et comment?


Probiotiques

Les probiotiques : quand, comment et pourquoi les utiliser?


La massothérapie

Les secrets de la massothérapie


blanchiment des dents

Le blanchiment des dents : bien plus qu’une procédure esthétique!


La profession d’ATP : en constante évolution!


Article suivant

Revue de presse pharmaceutique

Avis - Des drogues injectables non autorisées et des dispositifs médicaux saisis chez Revoskin, à Vancouver en Colombie-Britannique peuvent présenter de graves risques pour la santé