logo Pharmablogue



2018-04-26  |  

Le gouvernement du Canada investit dans des projets pour améliorer les taux de vaccination au Canada

Revue de presse santé

Les vaccins sont l’un des moyens les plus sûrs et les plus efficaces pour nous protéger – nous‑mêmes, nos familles et nos collectivités – contre les maladies infectieuses.

TORONTO, le 23 avril 2018 /CNW/ – Il n’y a toutefois pas assez de Canadiens qui se font vacciner. Par conséquent, des Canadiens contractent encore des maladies évitables par la vaccination, qui peuvent entraîner de graves complications et même la mort.

Aujourd’hui, à l’occasion de la Semaine nationale de promotion de la vaccination, l’honorable Ginette Petitpas Taylor, ministre de la Santé, a annoncé un financement de près de 3,4 millions de dollars pour accroître les taux de vaccination au Canada. La ministre en a fait l’annonce lors d’une visite à UNICEF Canada, où l’Association pour la santé publique de la Colombie‑Britannique a présenté le programme de vaccination en milieu scolaire Kids Boost Immunity.

Cet investissement soutiendra l’élaboration de cinq projets dirigés par l’Association pour la santé publique de la Colombie-Britannique, l’Association canadienne de santé publique, la Société canadienne de pédiatrie, le ministère de la Santé de la Colombie-Britannique et le CIUSSS de l’Estrie (Québec).

La ministre Petitpas Taylor a aussi lancé une campagne nationale de sensibilisation à la vaccination des enfants pour fournir aux parents de l’information fondée sur des données probantes à propos de la vaccination qui les aidera à garder leurs enfants en santé.

Citations

« La vaccination est l’un des moyens les plus efficaces de prévenir la propagation des maladies évitables par la vaccination. Lorsque davantage de personnes sont vaccinées, le risque d’infection de tous les Canadiens diminue. Notre gouvernement est déterminé à collaborer étroitement avec les provinces, les territoires et les partenaires en santé publique pour améliorer l’accès à la vaccination et les taux de vaccination au Canada. »

L’honorable Ginette Petitpas Taylor
Ministre de la Santé

« Même si les taux de vaccination sont généralement élevés au Canada, nous n’atteignons pas encore nos objectifs nationaux de couverture vaccinale. Je tiens à rappeler aux Canadiens que la vaccination est un moyen sûr et efficace de nous protéger et de protéger nos familles. En nous faisant vacciner, nous protégeons aussi d’autres membres de la collectivité, en particulier les Canadiens vulnérables, comme les nourrissons, les personnes immunodéficientes et les aînés. Je recommande vivement à tous les Canadiens de parler à un professionnel de la santé pour veiller à ce que leurs vaccins soient à jour. »

Dre Theresa Tam
Administratrice en chef de la santé publique du Canada

« Kids Boost Immunity (KBI) est un bel exemple montrant aux enfants que la vaccination ne peut fonctionner partout que si elle est présente partout. Comme les maladies ne connaissent pas de frontières, KBI attaque de front ce problème de santé publique sans égal en convertissant les connaissances de chacun en un résultat concret – des vaccins pour l’UNICEF – qui peut amener les enfants de partout dans le monde à vivre plus en santé. Des enfants qui s’entraident, voilà une idée simple qui a un attrait universel parce qu’elle donne aux étudiants les moyens d’agir à la fois localement et mondialement. »

Shannon Turner
Directrice générale, Association pour la santé publique de la Colombie Britannique

« Partout au Canada, les iBoosters offrent un soutien inestimable à l’UNICEF. Chaque fois qu’ils remplissent un jeu-questionnaire, ils sauvent littéralement une vie en faisant don d’un vaccin pour un enfant dans le besoin. Ce nouveau partenariat avec le gouvernement du Canada sauvera non seulement des vies, mais il incitera encore plus de Canadiens à s’engager et à faire changer les choses. Des enfants qui aident d’autres enfants, c’est là l’essence même du Canada et de Kids Boost Immunity. »

David Morley
Président et chef de la direction, UNICEF Canada

Faits en bref

  • Le gouvernement du Canada investit 18 millions de dollars par année pour des initiatives relatives à la vaccination. Dans le budget 2016, le gouvernement a fourni une somme additionnelle de 25 millions de dollars sur cinq ans pour améliorer les taux de couverture vaccinale au Canada.
  • Le gouvernement du Canada et les gouvernements des provinces et des territoires ont adopté les objectifs de couverture vaccinale à atteindre d’ici 2025 pour les vaccins financés par des fonds publics destinés aux enfants, aux adolescents et aux adultes. Parmi ces objectifs, citons :
    • une couverture vaccinale de 95 % des nourrissons avant l’âge de 2 ans et des enfants avant l’âge de 7 ans;
    • une couverture vaccinale de 90 % des adolescents avant l’âge de 17 ans;
    • une couverture vaccinale de 80 % des adultes de 65 ans et plus pour le vaccin antipneumococcique.

Produits connexes
Document d’information

Liens associés

SOURCE Agence de la santé publique du Canada




Actualités | Nouvelles du PharmaBlogue | Revue de presse pharmaceutique | Revue de presse santé

0 commentaire

Commenter l'article

*Champs obligatoire


+ Populaires + Commentés
pommade du Dr Nweman

[ Allaitement ] La crème « tout usage » du Dr Jack Newman : un traitement miracle ?


téterelle allaitement

La téterelle et l'allaitement : pourquoi, quand et comment?


Probiotiques

Les probiotiques : quand, comment et pourquoi les utiliser?


La massothérapie

Les secrets de la massothérapie


blanchiment des dents

Le blanchiment des dents : bien plus qu’une procédure esthétique!


La profession d’ATP : en constante évolution!


Article suivant

Revue de presse santé

Non, le bilan médical annuel n’est pas nécessaire