logo Pharmablogue



2015-09-30  |  

Le vertige paroxystique positionnel bénin

vertige positionnel bénin

La sensation d‘étourdissement est un des symptômes les plus souvent rapportés par les patients lors d’une visite chez un professionnel de la santé. Les causes en sont multiples; malgré que plusieurs ne soient que de nature bénigne, certaines sont plus sérieuses.

Un des diagnostics les plus fréquents est le vertige paroxystique positionnel bénin (VPPB). Il s’agit d’une condition affectant l’oreille interne où des cristaux appelés otoconies peuvent bouger. C’est le mouvement de ces débris qui stimule l’oreille interne et qui crée la sensation d’étourdissement.

Symptômes

Le VPPB est souvent décrit comme un étourdissement de courte durée (d’où l’appellation paroxystique) influencé par le mouvement de la tête. Le patient ressent souvent ces étourdissements lorsqu’il se couche ou se rassoit dans son lit. Les activités quotidiennes telles se laver ou se sécher les cheveux peuvent aussi provoquer les attaques d’étourdissements. La nausée est souvent rapportée lors de ces attaques, mais les vomissements sont rares bien que possibles. Le stress et la fatigue peuvent être des facteurs aggravants. Un traumatisme à la tête peut également être en cause.

Le diagnostic est établi grâce à l’histoire de cas ainsi que la manœuvre de Dix-Hallpike. Cette manœuvre implique de provoquer l’étourdissement par un positionnement particulier.

Traitement

Il existe quelques manœuvres pour traiter le VPPB. La manœuvre d’Epley est considérée comme l’une des plus efficaces. Votre chiropraticien est habileté à effectuer cette manœuvre de façon sécuritaire. Un taux de succès d’environ 90% est rapporté lorsque cette manœuvre est effectuée par un professionnel. Des exercices à faire à la maison, et quelques bonnes habitudes peuvent également être suggérés afin de d’aider le patient. Certaines études font état d’un taux de récurrence du VPPB pouvant aller jusqu’à 30%.

Le diagnostic de vertige paroxystique positionnel bénin est donné dans 17 à 42% des cas d’étourdissement, mais une cause plus sérieuse est à considérer. Les étourdissements ayant pour origine la colonne vertébrale de la région du cou sont également à prendre en compte. Comme dans bien des problématiques de santé, la pire chose à faire, c’est de ne rien faire. L’étourdissement n’étant qu’un symptôme, il est important de consulter un professionnel de la santé lorsque vous rencontrez de tels inconforts afin d’en déterminer l’origine. 

Par Dr David Carignan, chiropraticien




Sport et santé

0 commentaire

Commenter l'article

*Champs obligatoire


+ Populaires + Commentés
pommade du Dr Nweman

[ Allaitement ] La crème « tout usage » du Dr Jack Newman : un traitement miracle ?


téterelle allaitement

La téterelle et l'allaitement : pourquoi, quand et comment?


Probiotiques

Les probiotiques : quand, comment et pourquoi les utiliser?


La massothérapie

Les secrets de la massothérapie


blanchiment des dents

Le blanchiment des dents : bien plus qu’une procédure esthétique!


La profession d’ATP : en constante évolution!


Article suivant

Revue de presse santé

Une courte marche annule l'effet négatif d'une longue période en position assise