logo Pharmablogue



2014-02-18  |  

Les applications mobiles au service des professionnels de la santé

technologies en santé

Vous entrez dans le cabinet du médecin. Inquiet, vous lui faites part de vos douleurs thoraciques plus intenses ces derniers jours. Le médecin vous pose quelques questions, vous examine, puis sort de sa poche son téléphone intelligent sur lequel il sélectionne l’application appropriée lui permettant de confirmer ses propos et de vous enligner vers le traitement adéquat.

Cette situation, plusieurs patients l’ont vécue récemment lors d’une visite chez le médecin, chez le pharmacien, et même chez une nutritionniste. Et si la technologie pouvait permettre de bonifier les soins aux patients et indirectement d’améliorer l’efficacité de la communication?

Qu’entend-on par application mobile?

Une application mobile, ou encore une appli, ou app en anglais, c’est, en d’autres mots, un programme téléchargeable, parfois gratuit ou encore payant, et qui est spécialement adapté aux technologies mobiles tels les téléphones cellulaires et les tablettes électroniques. Dans le monde de la santé, les applications mobiles destinées aux professionnels de la santé, mais aussi aux patients, gagnent en popularité depuis plusieurs années. Selon une récente étude menée par l’agence mobile Heliceum,[1] firme spécialisée dans le développement d’applications et de jeux sur téléphones intelligents et tablettes tactiles, il existerait plus de 100 000 applications de santé aujourd’hui disponibles sur le marché. L’étude démontre aussi que le marché mondial des applications mobiles passera de 1,3 milliard de dollars en 2013 à 10,2 milliards de dollars en 2018… Comme quoi toute l’importance sociétale accordée à la santé transparaît même à travers la technologie!

Une application mobile en santé… ça ressemble à quoi?

Évidemment, des applications, il y en a de toutes sortes et, pourrait-on dire, pour tous les goûts! Si elles s’avèrent un outil intéressant pour divers professionnels de la santé, reste que les médecins semblent être les principaux concernés par les applications mobiles en santé. Certes, comme dans tout, il y a de très bonnes applications, comme il y en a aussi de moins complètes qui demandent un jugement plus critique. À ce sujet, voici quelques applications privilégiées par les médecins pour leur crédibilité et leur grande fiabilité[2] :

  • Calculate  (gratuit) : Cette application conçue pour servir de nombreuses spécialisations telles que la cardiologie, la neurochirurgie et la gastroentérologie propose plus de 150 différents calculateurs médicaux permettant entre autres de valider un diagnostic.
  • Micromedex (gratuit) : Cette application, aussi utilisée par les pharmaciens, permet de donner de l’information sur les médicaments, le dosage, les interactions médicamenteuses, etc.
  • Uptodate (gratuit) : Uptodate offre un vaste contenu clinique pour les professionnels de la santé. Celui-ci comprend également une base de données de médicaments ainsi qu’une gamme de calculateurs médicaux.
  • Quantia MD (gratuit avec une inscription à Quantia MD) : Cette application est pour nous d’un grand intérêt ici puisqu’il s’agit d’un outil de communication, d’échanges et de formation entre médecins. On y retrouve entre autres des forums de discussion ainsi que de courtes capsules informatives présentées par des experts.
  • Medical Spanish (payant) : Voilà une application qui démontre bien jusqu’où peut aller la technologie. Medical Spanish est une application permettant aux médecins de mieux communiquer et comprendre les personnes hispanophones à l’aide de phrases concises et spécifiques à leur condition. Par exemple, un médecin qui voudrait demander à son patient s’il a eu des palpitations cardiaques verra apparaitre la traduction quasi instantanée : Ha tenido palpitaciones? Brillant, n’est-ce pas?
  • Lanthier (payant) : Cette application médicale est particulière d’abord parce qu’elle est québécoise. Lanthier, c’est le nom de famille du docteur Luc Lanthier, interniste au CHUS de Sherbrooke, qui a adapté son guide pratique de médecine interne « Le petit Lanthier » aux appareils mobiles. Voilà un avant-goût puisque nous aurons l’occasion de nous y attarder plus longuement dans un prochain article. 

Évaluer les applications en santé?

Mais comment se retrouver et faire des choix judicieux devant cette marée d’applications mobiles? Évidemment, il faut d’abord se renseigner autour de soi, demander l’avis de collègues, évaluer la popularité d’une application donnée, etc. Toutefois, pour avoir une idée plus précise sur la validité d’une application, il peut être pertinent de se tourner vers des outils conçus pour y voir plus clair. Par exemple, la société française Dmd Santé [3] a justement lancé il y a quelques mois une plateforme pour évaluer les applications mobiles santé. Considéré comme un véritable GPS de la santé mobile, le site Internet permet donc à la fois d’évaluer des applications, de les recommander et donc indirectement d’orienter les professionnels de la santé. Dmd Santé s’adresse également au grand public, qui lui peut aussi y trouver des applications santé destinées spécifiquement aux patients. Bref, une mine d’or d’informations qui appelle entre autres à la collaboration de plusieurs médecins bénévoles pour tester les applications et donner leur point de vue sur leur validité et leur pertinence. Pour plus d’information à ce sujet, une petite visite est de mise sur leur site Internet.

Enfin, si les applications mobiles destinées aux professionnels de la santé ne sont pas ultimement nécessaires dans l’accomplissement de leurs tâches quotidiennes, elles s’avèrent sans contredit un outil extrêmement intelligent qui facilite leur pratique et, oserons-nous même avancer, qui pourrait même permettre d’améliorer la communication et les soins divulgués aux patients.

À suivre…

 Par Noémie Desbois Mackenzie


[1] Étude Heliceum : infographie santé mobile : http://www.heliceum.com/news/infographie-sante-mobile/
[2] Données provenant du site Communication Santé 2.0 : http://cathybazinet.com/2011/05/03/7-applications-ipad-populaires-chez-les-medecins/ . Information aussi recueillie des dires de trois professionnels de la santé : un résident en médecine, une nutritionniste et une pharmacienne. 
[3]Société Dmd Santé : http://www.dmdpost.com/

Sources :
BAZINET, Cathy. « 7 applications iPad populaires chez les médecins », Communication santé 2.0,  [En ligne], 2011, http://cathybazinet.com/2011/05/03/7-applications-ipad-populaires-chez-les-medecins/ (Page consultée le 22 octobre 2013).
Dmd santé, [En ligne], 2013, http://www.dmdpost.com/ (Page consultée le 25 octobre 2013).
Heliceum. « Actualité – infographie santé mobile », [En ligne], 2013, http://www.heliceum.com/news/infographie-sante-mobile/ (Page consultée le 22 octobre 2013). 




Avenir de la pharmacie | Communication et santé

0 commentaire

Commenter l'article

*Champs obligatoire


+ Populaires + Commentés
pommade du Dr Nweman

[ Allaitement ] La crème « tout usage » du Dr Jack Newman : un traitement miracle ?


téterelle allaitement

La téterelle et l'allaitement : pourquoi, quand et comment?


descente d

Prévenir la descente d’organes à la suite de l’accouchement


La massothérapie

Les secrets de la massothérapie


blanchiment des dents

Le blanchiment des dents : bien plus qu’une procédure esthétique!


La profession d’ATP : en constante évolution!


Article suivant

actualité santé

Les dossiers médicaux des vétérans gérés par une firme privée américaine?