logo Pharmablogue



2018-06-03  |  

Les douleurs menstruelles des femmes

Les règles douloureuses ont des solutions

Avant ou durant leurs règles, des millions de femmes souffrent chaque mois de douleurs menstruelles. Certaines vont jusqu’à s’évanouir de douleur et se retrouvent aux urgences.

Que faire contre les règles douloureuses, ou dysménorrhée ?

Les règles douloureuses, ou dysménorrhée, peuvent être soulagées de différentes manières. Vous pouvez placer une bouillotte la nuit sur le bas-ventre : cela soulage de façon naturelle. Vous pouvez aussi prendre un antidouleur, mais n’en abusez pas. Un bain ou une douche bien chaude vous aidera aussi à vous détendre et à diminuer les douleurs menstruelles. Vous pouvez aussi faire des exercices légers, faire du vélo ou marcher. Cela fait beaucoup de bien en général. L’ostéopathie peut aussi vous aider à passer ces mauvais moments, tout comme le repos et la relaxation ou le yoga.

Facteurs aggravants des douleurs menstruelles

Le risque de règles douloureuses ou douleurs menstruelles peut aussi augmenter par :

  • l’hérédité : si votre maman a aussi souffert de dysménorrhée
  • la surcharge pondérale
  • le stress ou l’anxiété
  • des conditions sociales ou psychologiques difficiles
  • la sédentarité
  • l’excès d’alcool et le tabac
  • le port de certains stérilets en cuivre

Précautions alimentaires

Afin de diminuer ou d’éviter les douleurs dues aux règles, il est recommandé de surveiller votre alimentation :

  • Évitez la margarine et toutes les graisses végétales
  • Mangez moins de sucres raffinés (boissons gazeuses, friandises, pâtisseries)
  • Bref, tenez-vous loin de tous les produits industrialisés pour éviter la surproduction d’insuline, responsable de la production de prostaglandines pro-inflammatoires
  • Mangez plus de poissons gras (saumon, sardines, maquereau, hareng) et d’oméga-3 : ils diminuent les douleurs menstruelles
  • Mangez moins de viandes rouges qui ont un contenu élevé en acide
  • Vérifier avec un nutritionniste votre taux de vitamine C, vitamine B6 et magnésium qui seraient indispensables au métabolisme des prostaglandines
  • Avant et durant les règles, diminuez la consommation de café

Gestion du stress

Le stress est aussi nocif sur l’organisme qu’un régime alimentaire déséquilibré. En effet, l’adrénaline et le cortisol produisent des prostaglandines pro-inflammatoires. Toutes les techniques de relaxation, méditation, yoga… sont bénéfiques pour vous.

Nouvelles solutions contre les règles douloureuses

Il existe aussi quelques autres alternatives apparues ces dernières années qui peuvent vous offrir des solutions intéressantes pour traiter les douleurs menstruelles. Voici les liens qui vous fourniront davantage d’information à ce sujet :

https://www.douleursmenstruelles.info/

https://www.intimi-d.com/

https://www.noova.co/fr/shop/160-livia.html?search_query=Livia&results=1

 

Jean-Marc Wilvers, chercheur indépendant




Actualités | Nouvelles du PharmaBlogue

0 commentaire

Commenter l'article

*Champs obligatoire


+ Populaires + Commentés
pommade du Dr Nweman

[ Allaitement ] La crème « tout usage » du Dr Jack Newman : un traitement miracle ?


téterelle allaitement

La téterelle et l'allaitement : pourquoi, quand et comment?


descente d

Prévenir la descente d’organes à la suite de l’accouchement


La massothérapie

Les secrets de la massothérapie


blanchiment des dents

Le blanchiment des dents : bien plus qu’une procédure esthétique!


La profession d’ATP : en constante évolution!


Article suivant

Revue de presse santé

Des enfants nés au Québec de parents au statut migratoire précaire sont privés injustement de la gratuité des soins de santé