logo Pharmablogue



2014-06-04  |  

L'oméga-3, un gras essentiel

oméga-3

Qui n’a pas déjà entendu parler de l’oméga-3 comme bonne source de gras essentiel à la santé?

Est-il vraiment nécessaire de recommander de l’oméga-3 aux clients? Et si oui, dans quelles circonstances?

Source de bon gras

Les acides gras oméga-3 sont un type d’acides gras polyinsaturé essentiel à la santé. Le corps ne peut fabriquer ce type de molécule; il faut donc les consommer dans l’alimentation pour combler les besoins vitaux.

On retrouve les acides gras oméga-3 sous trois formes principales, soit l’acide alpha-linolénique (AAL), à chaîne plus courte ainsi que les acides eicosapentanoïque (AEP) et docosa-hexainoïque (ADH), à chaîne plus longue.

Les avantages

Les oméga-3 sont reconnus pour avoir des impacts positifs sur la santé cardiovasculaire, sur la dépression, sur la mémoire et la santé du cerveau, sur le système immunitaire, sur l’inflammation chronique et sur la diminution des symptômes reliés à la ménopause.

Bref, la consommation régulière de sources alimentaires d’oméga-3 est bénéfique à l’ensemble des systèmes et à la santé globale.

Les sources

Les principales sources alimentaires d’oméga-3 (de type EAP + ADH) sont les poissons gras comme le saumon, la truite, la sardine et les huîtres. On en retrouve aussi (de type AAL) dans l’huile et les graines de lin, l’huile et les graines de chanvre, les graines de chia, les graines de citrouille, les noix de Grenoble, l’huile de canola et l’huile de soya.

Les recommandations

Il est recommandé d’atteindre quotidiennement

  • AAL : de 0,8 g à 1,1 g/jour
  • EPA + DHA : de 0,3 g à 0,5 g/jour

Idéalement, il faudrait aussi diversifier les sources, soit  consommer au moins une source marine et une source végétale d’oméga-3 par jour.

Étant donné qu’il n’est pas évident pour tout le monde d’atteindre ces proportions (soit parce qu’on n’aime pas le poisson, ou parce qu’on a une alimentation non équilibrée, etc.), l’ajout d’un supplément d’oméga-3 peut être intéressant (lire aussi, de la même auteure : Les suppléments d’oméga-3 : à recommander?).

Il est alors conseillé de choisir des capsules contenant 500 d’EPA-DHA. Selon les besoins et selon l’évaluation de l’alimentation, de 1 à 3 capsules par jour peuvent être nécessaires. Il est idéalement recommandé aux clients désirant ajouter un supplément d’oméga-3 à leur alimentation de consulter d’abord une nutritionniste afin d’évaluer si le supplément est nécessaire et, si oui, en quelle quantité.

Par Alexandra Leduc
Nutritionniste-diététiste et auteure de 4 livres, dont : 
Cuisine Camping et Cuisine 5 ingrédients

Nutrition  | Santé naturelle

0 commentaire

Commenter l'article

*Champs obligatoire