logo Pharmablogue



2015-06-17  |  

Massothérapie chez les aînés : quoi savoir

massothérapie aînés

Le sens du toucher est le premier sens que l’on développe en venant à la vie et le dernier qui s’éteint à la fin de celle-ci. 

« En plus de leur procurer un accompagnement rassurant, la massothérapie procure de nombreux bienfaits aux aînés, notamment par l’atténuation de douleurs physiques telles que celles reliées à l’arthrite, mais aussi par l’amélioration du sommeil et de la digestion, ainsi que par une diminution de l’anxiété. 

Situation actuelle

Le vieillissement accéléré de la population est devenu un thème récurrent dans les médias québécois. Avec les premières générations de baby-boomers qui arrivent à l’âge de 65 ans, l’Organisation mondiale de la santé estime que d’ici 2050, la population mondiale des 60 ans et plus représentera 2 milliards de personnes. Selon d’autres études, en 2041, le Québec sera l’une des sociétés les plus vieilles en occident :près de 30 % de la population québécoise sera âgée de 65 ans et plus.

Être vieux, c’est être jeune depuis plus longtemps que les autres !

Pour la majorité des gens, le vieillissement est lié à une moins bonne santé en général et à l’apparition de certaines limitations dans leurs activités. Bien que la plupart croient qu’il est souhaitable de vivre plus longtemps, une longue vie en bonne santé est certainement un but plus important.

Les aînés doivent faire face à des problèmes de santé chroniques (l’hypertension, l’asthme, l’arthrite, les rhumatismes)  qui n’ont pas tous les mêmes répercussions sur la santé; pour les aînés, les maladies ayant le plus grand impact sur la qualité de vie liée à la santé sont la maladie d’Alzheimer et autres formes de démence (Schultz et Kopec, 2002).

Le massage dans les CHSLD

La massothérapie intervient auprès des personnes âgées dans le but d’améliorer leur qualité de vie. Lorsqu’on souhaite travailler auprès des personnes âgées, il est important de prendre en considération plusieurs aspects : adapter le lieu où sont offerts les massages (facilité d’accès au lieu de massage et à la table de soins) et s’assurer que rien n’entrave leur déplacement. Dans les CHSLD, il arrive souvent que le massage ait lieu dans le lit même des patients. Il faut donc faire preuve d’adaptation et respecter les règlements propres à ces structures. On ne peut pas non plus omettre le niveau socio-économique des aînés; beaucoup d’entre eux vivent avec un revenu minimal, et s’offrir un soin de massothérapie peut demeurer un luxe. C’est donc surtout l’environnement proche des personnes âgées (famille, personnel hospitalier) qui intègre les soins de massothérapie dans leur vie.

Quel type de massage leur proposer?

Il n’existe pas de manœuvres spécifiques pour le massage auprès des personnes âgées. Toutefois, les contre-indications habituelles s’appliquent. Une séance de massothérapie doit toujours débuter par un questionnaire santé, et cette pratique est d’autant plus importante lorsqu’on masse une personne âgée. Pour les cas plus complexes, comme l’hypertension et les maladies cardiaques, il est fortement conseillé d’obtenir l’avis d’un médecin avant d’entreprendre des soins de massothérapie. 

On vérifie également l’état des bras et des jambes pour s’assurer qu’il n’y a pas de phlébite ou de thrombose. Pour une personne qui a déjà fait une phlébite, on évite les manœuvres profondes parce qu’on pourrait déplacer le caillot de sang et les conséquences pourraient être graves. Comme dans tous les cas, le massage doit être adapté à la condition physique de la personne massée, mais la dimension de leur condition émotionnelle et psychologique est aussi à considérer.

Les bienfaits de la massothérapie chez les aînés

Les effets de la massothérapie sont les mêmes chez la personne âgée que chez n’importe quelle personne qui a des douleurs. En premier lieu, le toucher les réconforte, les rassure, et permet souvent de briser l’isolement dans lequel beaucoup de personnes âgées vivent. La massothérapie atténue les douleurs musculaires en activant des procédés biologiques qui agissent comme anti-inflammatoire. On constate qu’ils prennent moins de médicaments et que leur moral est plus positif après un soin de massothérapie.

Le statut spécifique de la personne âgée induit que le soin doit être effectué par un massothérapeute possédant des qualités essentielles, comme la patience, l’empathie, le respect et la compassion. Certains patients parlent très peu, il faut donc être attentif à tous les détails. Il faut également avoir une connaissance précise des différentes pathologies propres aux aînés ainsi que des effets d’un massage sur ces dernières.

La dimension humaine de la massothérapie prend toute sa signification lorsqu’elle est pratiquée auprès de personnes fragiles comme les aînés. L’accompagnement et l’écoute associés au toucher leur permettent de retrouver une certaine qualité de vie et de rester connectées au reste de la société. C’est à prendre en compte!

Par la Fédération québécoise des massothérapeutes




Douleur chronique | Massothérapie

Close comments
2 commentaires

FQM

03-07-2015

Merci de votre commentaire Mme Robitaille. Nous sommes heureux que notre article vous ait plus.
Vous avez raison, nos aînés méritent de recevoir tous les bienfaits du toucher et de la massothérapie et ils y parviennent grâce à nos membres formés, tels que vous.

Bonne journée


Suzanne Robitaille

18-06-2015

Merci pour ce bel article !
Je suis massothérapeute agréée et pratique depuis 10 ans avec les ainées . Je vais faire circuler cet article dans le centre ou je travaille. Les ainées sont une clientèle exceptionnelle car



Commenter l'article

*Champs obligatoire


+ Populaires + Commentés
pommade du Dr Nweman

[ Allaitement ] La crème « tout usage » du Dr Jack Newman : un traitement miracle ?


téterelle allaitement

La téterelle et l'allaitement : pourquoi, quand et comment?


descente d

Prévenir la descente d’organes à la suite de l’accouchement


La massothérapie

Les secrets de la massothérapie


blanchiment des dents

Le blanchiment des dents : bien plus qu’une procédure esthétique!


La profession d’ATP : en constante évolution!


Article suivant

Revue de presse santé

Le chocolat serait bon pour la santé