logo Pharmablogue



2016-03-09  |  

Maux de tête au réveil? Le bruxisme peut être en cause…

Bruxisme

La majorité des gens souffriront de grincement ou serrement des dents lors du sommeil au cours de leur vie.

Pour certains, ce phénomène appelé bruxisme est passager, mais pour environ 14 % des enfants, 8 % des adultes et 3 % des personnes âgées de 60 ans et plus, ce réflexe involontaire se manifeste de façon régulière.

Certains signes sont révélateurs

  • Usure anormale des dents : côté très coupant, fissuré ou fracturé
  • Craquement des mâchoires
  • Bruits horribles de frottement

Symptômes

Les dents ne devraient être en contact que lors de la mastication et de la déglutition. Des contacts fréquents ou excessifs des dents peuvent occasionner :

  • sensibilité des dents ressentie le matin
  • douleur et raideur des mâchoires
  • limitation de l’ouverture de la bouche
  • maux d’oreilles
  • douleur irradiant au niveau du visage
  • mal de tête ou impression de fatigue au réveil

Conséquences buccodentaires

  • L’usure des dents les rend plus sensibles au froid et plus sujettes aux fractures
  • La pression exercée sur les dents peut contribuer à la résorption de l’os alvéolaire
  • Des problèmes d’articulation sont également possibles

Causes

Les recherches concernant le bruxisme se poursuivent toujours et plusieurs explications déjà suggérées ont été mises de côté. Bien que certaines causes demeurent sûrement encore inconnues, quelques-unes peuvent expliquer cette manifestation :

Nervosité

Le stress de la vie quotidienne, l’anxiété et l’hyperactivité que l’on tente de maîtriser au cours de la journée pourraient s’exprimer par le bruxisme pendant le sommeil.

Périodes d’éveil au cours du sommeil

Pendant la phase de sommeil léger, les courtes périodes d’éveil seraient plus actives chez les bruxomanes. L’activité masticatoire normale se manifesterait alors plus intensément, et comme la mastication, la déglutition et la respiration sont des fonctions interreliées, ceci aurait un effet sur l’oxygénation du cerveau et sur la lubrification de la bouche, des dents et du tube digestif.

Position prise lors du sommeil

La majorité des bruxomanes dorment sur le dos et ceci occasionne un recul de la mâchoire et de la langue. Cette position diminue l’oxygénation et accentue le bruxisme.

Drogues

Chez les adeptes de cocaïne, entre autres, on remarque souvent une usure occlusale marquée des prémolaires et des molaires.

Solutions

La prise de conscience du problème est idéalement la première étape. Comme cette habitude est surtout inconsciente, les signes et symptômes, de même que le dépistage buccodentaire, permettent de sensibiliser le patient au problème (la caméra intraorale est alors bien utile), de cibler une ou des causes probables, de choisir un traitement approprié et de diriger si nécessaire la personne vers un autre spécialiste, notamment un médecin du sommeil ou un physiothérapeute.

Gouttière de plastique dur (plaque occlusale)

Cet appareil recouvrant les dents est fabriqué à partir d’une empreinte de celles-ci et permet d’éviter que les dents entrent en contact. La gouttière joue un rôle de pare-chocs. Elle protège, mais ne guérit pas : elle relâche les muscles des mâchoires, soulage les articulations, protège les dents et l’os qui les soutient.

Vernis et gels fluorés

Ceux-ci contribuent à diminuer l’inconfort qu’occasionnent l’usure de l’émail et la sensibilité des dents ressenties au réveil. L’application professionnelle de vernis s’effectue en cabinet et les gels fluorés thérapeutiques peuvent être utilisés à la maison. Ces gels diffèrent des dentifrices : ils contiennent 0,4 % de fluorure stanneux et ils ont des propriétés désensibilisantes et reminéralisantes.

Recommandations de la Société canadienne du sommeil

  • Éviter de fumer en soirée
  • Éviter les excès d’alcool
  • Éviter de dormir sur le dos
  • Éviter le bruit, l’ordinateur ou la télévision dans la chambre à coucher

Bruxisme des très jeunes enfants

Le bruxisme chez les tout-petits disparaît habituellement avec l’éruption des dents permanentes. On suggère de relaxer l’enfant avec une histoire, de la musique douce, un bref massage et de favoriser le calme et une certaine routine.

Serrement des dents à l’éveil

Cette habitude diffère du bruxisme. Il s’agit d’une forme de réaction au stress du vécu quotidien qui touche environ 20 % de la population.

Que peut faire l’hygiéniste dentaire?

Bruxisme, apnée, mâchonnement et autres habitudes font que pour bien des gens, le sommeil n’est pas toujours de tout repos. Ces personnes sont la plupart du temps adeptes de bonnes habitudes d’hygiène buccodentaire et de saine alimentation…mais triste constatation, détruisent leurs dents en dormant! Afin de préserver la dentition et de diminuer les symptômes, la visite chez l’hygiéniste dentaire peut leur être bénéfique, grâce notamment au dépistage, aux conseils de prévention et aux solutions explorées.

Par L’Ordre des hygiénistes dentaires du Québec 

*republication*




Santé buccodentaire

0 commentaire

Commenter l'article

*Champs obligatoire


+ Populaires + Commentés
pommade du Dr Nweman

[ Allaitement ] La crème « tout usage » du Dr Jack Newman : un traitement miracle ?


téterelle allaitement

La téterelle et l'allaitement : pourquoi, quand et comment?


Probiotiques

Les probiotiques : quand, comment et pourquoi les utiliser?


La massothérapie

Les secrets de la massothérapie


blanchiment des dents

Le blanchiment des dents : bien plus qu’une procédure esthétique!


La profession d’ATP : en constante évolution!


Article suivant

Plus de 900 employés ont perdu leur travail dans les pharmacies selon un sondage