logo Pharmablogue



2018-10-11  |  

Medtronic obtient l'homologation de Santé Canada pour la première pompe à insuline qui ajuste automatiquement l'insuline basale pour les personnes atteintes de diabète de type 1

Revue de presse santé

Medtronic du Canada ltée., une filiale de Medtronic plc, a annoncé aujourd’hui qu’elle a reçu l’homologation de Santé Canada pour le système MiniMedMC 670G, la première pompe à insuline au Canada qui aide à stabiliser le taux de glucose 24 heures sur 24 en ajustant automatiquement l’administration d’insuline selon les besoins en insuline en temps réel du patient1.

BRAMPTON, ON, le 10 oct. 2018 /CNW/ – Ce nouveau système permet aux personnes atteintes de diabète de type 1 de mieux contrôler leur maladie grâce à un niveau d’automatisation accrue qui minimise l’exposition aux épisodes d’hypoglycémie et d’hyperglycémie.

Le système MiniMed 670G combine l’algorithme SmartGuardMC la plus évoluée de l’entreprise et le capteur GuardianMC Sensor 3 qui assure la surveillance du glucose en continu (SGC) la plus précise2, afin de simplifier la prise en charge du diabète pour les Canadiens (âgés de sept ans et plus) atteints de diabète de type 1. En administrant un taux variable d’insuline basale 24 heures sur 24 selon les besoins propres au patient, le système imite certaines fonctions d’un pancréas sain et diminue le nombre d’interactions requises du patient. Ainsi, les utilisateurs observent une augmentation du temps passé dans la plage cible (soit le temps durant lequel leur glycémie se situe entre les objectifs glycémiques optimaux de 3,9 et 10 mmol/L) et une diminution des épisodes d’hypoglycémie et d’hyperglycémie3,4.

« Nous sommes heureux de lancer la pompe à insuline MiniMed 670G au Canada cet automne, a déclaré Laura Cameron, directrice principale du groupe Diabète chez Medtronic Canada. Depuis plus de 30 ans, Medtronic sert et soutient la communauté diabétique. La collaboration de longue date entre de nombreux professionnels de la santé et groupes de patients ainsi que leurs recommandations ont contribué à atteindre cette étape marquante de l’évolution de l’administration d’insuline – la première pompe à insuline auto-ajustable au monde. Nous sommes très reconnaissants d’avoir pu lancer cette innovation en soins du diabète au Canada, et nous continuons de nous engager à faciliter la vie de nos patients. »

Les données de l’essai pivot du système MiniMed 670G publiées dans The Journal of the American Medical Association (JAMA) ont montré une diminution de la variabilité glycémique et une réduction du taux d’A1c chez les patients utilisant le système5. De plus, les données réelles présentées pour plus de deux millions de jours-patients lors de la conférence de l’American Diabetes Association en juin 2018 ont démontré un pourcentage moyen de 70,7 pour cent pour le temps passé dans la plage cible chez les patients de tous les groupes d’âge utilisant l’algorithme SmartGuardMC la plus évoluée. Elles ont également révélé une diminution des épisodes d’hypoglycémie et d’hyperglycémie, ce qui correspond aux résultats de l’essai pivot.

« Le système MiniMed 670G doté de l’algorithme en boucle fermée hybride SmartGuard est le premier et le seul système de pompe à insuline qui ajuste automatiquement l’insuline basale, et ce, de façon continue. Il répond à bon nombre de défis actuels associés à la prise en charge du diabète de type 1 en minimisant la variabilité glycémique et en maximisant le temps passé dans la plage cible, affirme Dre Robyn Houlden, FRCPC, professeure et chaire, division d’endocrinologie de l’Université Queen’s, à Kingston, en Ontario, et chaire des Lignes directrices de pratique clinique 2018 de Diabète Canada. Ce système marquera l’arrivée d’une nouvelle ère en matière de prise en charge du diabète qui donne aux patients la capacité d’optimiser le contrôle de leur glycémie en toute confiance. »

Près de 300 000Canadiens sont atteints du diabète de type 1 et pourraient profiter de cette technologie révolutionnaire. Le système homologué par Santé Canada est destiné aux personnes atteintes de diabète de type 1 qui ont 7 ans et plus. Medtronic prévoit d’entamer le lancement commercial du système MiniMedMC 670G au Canada à l’automne 2018.

Temps passé dans la plage cible
Le temps passé dans la plage cible désigne le pourcentage de temps durant lequel la glycémie des personnes atteintes de diabète de type 1 se situe entre les objectifs glycémiques optimaux de 3,9 et 10 mmol/L (70 et 180 mg/dl). L’objectif de la gestion du diabète est d’augmenter le temps passé dans cette plage saine et de minimiser les épisodes d’hypoglycémie et d’hyperglycémie, qui peuvent causer des complications à court et à long termes, comme des lésions aux vaisseaux sanguins. Celles-ci peuvent augmenter les risques de coronaropathie, de crise cardiaque et d’accident vasculaire cérébral ainsi qu’entraîner la perte de la vue, des maladies rénales et des problèmes neurologiques. Il est possible d’augmenter le temps passé dans la plage cible à long terme grâce aux avancées technologiques dans le domaine, comme le système MiniMed 670G doté de l’algorithme SmartGuard, qui automatise l’administration d’insuline basale3, 4.

À propos du groupe Diabète de Medtronic (www.medtronicdiabete.ca)
Medtronic collabore avec la communauté mondiale pour changer la façon dont les gens gèrent le diabète. L’entreprise cherche à transformer le traitement du diabète en favorisant l’accès aux soins, en intégrant les soins et en améliorant les résultats, de sorte que les personnes atteintes de diabète puissent jouir d’une plus grande liberté et d’une meilleure santé.

À propos de Medtronic Canada
Fière de fêter ses 50 ans au Canada en 2018, Medtronic Canada (www.medtronic.ca), dont le siège social est situé à Brampton, en Ontario, est une filiale de Medtronic plc, l’une des plus grandes entreprises au monde dans le domaine des technologies, des solutions et des services médicaux. Elle contribue à soulager la douleur, à rétablir la santé et à prolonger la vie de millions de personnes dans le monde. Medtronic compte plus de 1 100 employés au Canada, qui servent des médecins, des hôpitaux et des patients à l’échelle du pays. L’objectif de l’entreprise est de collaborer avec des intervenants partout dans le monde pour amener les soins de santé plus loin, ensemble.

Tous les énoncés prospectifs sont assujettis à des risques et à des incertitudes, tels que ceux décrits dans les rapports périodiques de Medtronic déposés auprès de la Securities and Exchange Commission. Les résultats réels peuvent sensiblement différer des résultats anticipés.

___________________________
1 E. Iturralde et coll., The Diabetes Educator, vol. 43, nᵒ 2 (2017), p. 223‑232.
2 M. Christiansen et coll., Diabetes Technology & Therapeutics, vol. 19, nᵒ 9 (2017), p. 1‑11.
3 R. M. Bergenstal et coll., The Journal of the American Medical Association, vol. 316, nᵒ 16 (2016), p. 1407‑1408.
4 S. K. Garg et coll., Diabetes Technology & Therapeutics, vol. 19, nᵒ 3 (mars 2017), p. 155‑163.
5 R. M. Bergenstal, S. Garg, S. A. Weinzimer et coll.,« Safety of a hybrid closed-loop insulin delivery system in patients with type 1 diabetes », The Journal of the American Medical Association,publié en ligne avant impression le 15 septembre 2016 sur jama.com (en ligne).
6 Canadian Diabetes Association. The prevalence and costs of diabetesDecember 2009.

SOURCE Medtronic of Canada, Ltd.




Actualités | Nouvelles du PharmaBlogue | Revue de presse pharmaceutique | Revue de presse santé

0 commentaire

Commenter l'article

*Champs obligatoire


+ Populaires + Commentés
pommade du Dr Nweman

[ Allaitement ] La crème « tout usage » du Dr Jack Newman : un traitement miracle ?


téterelle allaitement

La téterelle et l'allaitement : pourquoi, quand et comment?


descente d

Prévenir la descente d’organes à la suite de l’accouchement


La massothérapie

Les secrets de la massothérapie


blanchiment des dents

Le blanchiment des dents : bien plus qu’une procédure esthétique!


La profession d’ATP : en constante évolution!


Article suivant

Revue de presse pharmaceutique

Le profil d'innocuité de MAVENCLAD (comprimés de cladribine) contre la sclérose en plaques (SEP) est réaffirmé par plus de 10 ans de données de suivi