logo Pharmablogue



2015-03-02  |  

Ne pas déjeuner fait-il prendre du poids?

Déjeuner santé

Plusieurs études récentes ont observé une tendance plutôt inattendue : ne pas déjeuner le matin serait associé à un gain de poids. Pourtant, plusieurs se disent incapables davaler une bouchée dès le saut du lit. Est-ce quon doit tout de même déjeuner à tout prix?

Selon les données les plus récentes publiées par Statistique Canada, le pourcentage des Canadiens entrant dans la catégorie des obèses (IMC supérieur à 30 kg/m2) est de près de 25 % (1). Cette inquiétante tendance est désormais présente dès la petite enfance. Selon « l’Enquête sociale de santé auprès des enfants et des adolescents québécois », près du quart des enfants et des adolescents présenteraient un surplus de poids ou de l’obésité (2). Ceci soulève des préoccupations importantes au niveau des problèmes de santé et du fardeau économique qui risque d’y être associé.

La science a permis d’isoler plusieurs facteurs clés pouvant jouer un rôle important dans l’étiologie de l’obésité. Les chercheurs ont identifié :

  • les mauvaises habitudes alimentaires (consommer des aliments riches en énergie, des boissons sucrées et/ou la grosseur excessive des portions) ;
  • la sédentarité ;
  • l’hérédité ;
  • les facteurs socio-économiques (les membres des familles à faible revenu sont plus susceptibles d’être obèses que ceux issus de familles plus aisées) ;
  • la prise de certains médicaments ;
  • l’omission du petit déjeuner.

En effet, plusieurs études épidémiologiques ont observé que les enfants et les adolescents qui sautaient le petit déjeuner présentaient un poids et un indice de masse corporelle plus élevée que ceux qui déjeunaient le matin (3).

Ne pas déjeuner : une très mauvaise habitude?

Les statistiques actuelles concernant les enfants et les adolescents sont frappantes : on rapporte que 11 % des enfants de 9 à 12 ans et 36 % des adolescents québécois sautent le petit déjeuner au moins une fois par semaine (2). Plusieurs études ont également observé que les individus qui déjeunent tous les jours ont un poids inférieur et un meilleur apport en nutriments en comparaison à ceux qui déjeunent peu ou pas. Même si les mécanismes derrière ces associations ne sont pas encore bien expliqués, plusieurs explications sont possibles :

  • Les enfants et les adolescents qui sautent le petit déjeuner seraient moins actifs physiquement et passeraient plus de temps assis devant la télévision.
  • Les personnes qui sautent le petit déjeuner ont une alimentation de moins bonne qualité et feraient de moins bons choix alimentaires (grignoter des aliments peu nutritifs, riches en matières grasses et en sucre, etc.) lors des autres repas de la journée. Il y aurait également une tendance à surconsommer des aliments à haute densité énergétique lors des repas subséquents.
  • Un bon déjeuner aide à une meilleure régulation de l’appétit et de la satiété au cours de la journée.

L’art de déjeuner

Pour un avant-midi au sommet de sa forme physique et intellectuelle, il est important de consommer un déjeuner équilibré (5). Celui-ci devrait toujours présenter au moins 3 des 4 groupes du Guide alimentaire canadien. Il est essentiel d’y retrouver une source de glucides riche en fibres (des fruits frais et des produits céréaliers à grains entiers) et des protéines. Les glucides fourniront de l’énergie rapidement aux muscles et au cerveau, tandis que les protéines favoriseront la satiété jusqu’au prochain repas.

Vous n’êtes pas en mesure de manger tôt ou vous n’avez pas faim? Il n’est pas nécessaire d’aller à l’encontre des besoins de son corps et de ses signaux de faim et de satiété. Optez pour la formule du Mois de la nutrition : « préparez chez vous et emportez avec vous ». Apportez un déjeuner nutritif au bureau pour l’avoir sous la main lorsque la faim se manifestera. Il est important de trouver un déjeuner qui vous plaira, qui correspondra à votre appétit et à votre rythme matinal.

Le Mois de la nutrition 2015 vise d’ailleurs à vous aider à bien manger tout au long de la journée, que ce soit au travail, à l’école ou dans vos activités familiales. Consultez leur site Web pour une foule d’idées recettes et de conseils pratiques.

La suggestion déjeuner santé de Science & fourchette

Gruau sur le pouce (pour 1 portion)

  • 30 g (1/4 de tasse) de flocons d’avoine
  • 10 g (1 c. à soupe) de graines de chia blanches ou noires
  • 190 ml (3/4 tasse) de lait écrémé
  • 60 ml (1/4 tasse) de yogourt grec à la vanille, sans gras
  • 2 dattes séchées, coupées en lanières
  • 15 ml (1 c. à soupe) d’amandes effilées
  1. Mélanger tous les ingrédients dans un petit pot en verre (ex. : pot Masson) d’une capacité de 250 ml (1 tasse).
  2. Laisser reposer une nuit au réfrigérateur.
  3. Au moment de servir, garnir de fruits frais, de céréales de son de blé et de psyllium (Brand Buds), de noix et de graines diverses.

 Bon appétit!

Par Annie Ferland Dt.P. Ph.D. (Pharm)
Nutritionniste-diététiste et docteure en pharmacie
Auteure, fondatrice et rédactrice en chef du bookzine Science & fourchette
Science & fourchette | Communication de la nutrition

 

Références
(1)   Indicateurs de mieux-être au Canada – Prévalence de l’obésité. En ligne [http://www4.hrsdc.gc.ca/.3ndic.1t.4r@-fra.jsp?iid=6]. Page consultée le 19 février 2015.
(2)   Enquête sociale et de santé auprès des enfants et des adolescents québécois. En ligne [http://www.stat.gouv.qc.ca/statistiques/sante/enfants-ados/alimentation/enfants-ados-nutrition.pdf]. Page consultée le 19 février 2015.
(3)   de la Hunty A et Ashwell M. Are people who regularly eat breakfast cereals slimmer than those who don’t? A systematic review of the evidence. Nutr Bull 2006;32, 118-128.
(4)   Deshmukh-Taskar PR, Nicklas TA, O’Neil CE, Keast DR, Radcliffe JD, Cho S. The relationship of breakfast skipping dans type of breakfast consumption with nutritent intake and weight status in children and adolescent: the National Health and Nutrition Survey 1999-2006. J Am Diet Assoc 2010;110:869–78. Smith A, Bazzoni C, Beale J, Elliott-Smith J, Tiley M. High fibre breakfast cereals reduces 




Nutrition 

0 commentaire

Commenter l'article

*Champs obligatoire


+ Populaires + Commentés
pommade du Dr Nweman

[ Allaitement ] La crème « tout usage » du Dr Jack Newman : un traitement miracle ?


téterelle allaitement

La téterelle et l'allaitement : pourquoi, quand et comment?


Probiotiques

Les probiotiques : quand, comment et pourquoi les utiliser?


La massothérapie

Les secrets de la massothérapie


blanchiment des dents

Le blanchiment des dents : bien plus qu’une procédure esthétique!


La profession d’ATP : en constante évolution!


Article suivant

Revue de presse pharmaceutique

Le tout premier traitement approuvé au Canada pour les adultes atteints de MPRAD, une maladie des reins pouvant causer la mort