logo Pharmablogue



2014-09-08  |  

Produits de santé naturels et Alzheimer : lesquels valoriser?

Alzheimer

Une des plus grandes angoisses dans le fait de vieillir est celle de perdre ses capacités mentales. Le déclin cognitif trop souvent associé avec l’âge est-il inévitable?

Certaines personnes vieillissent plus vite que d’autres. Comme l’espérance de vie au Canada a augmenté d’environ 6 ans au cours des 30 dernières années, certains aspects pathologiques de la vieillesse sont souvent considérés comme normaux de nos jours! « C’est l’âge! »

Il est vrai qu’on n’a pas encore rencontré une personne de 80 ans avec un corps et un esprit semblable à ceux d’une personne de 20 ans. Vieillir est inévitable. Pourtant, vieillir ne veut pas automatiquement dire être malade et perdre ses capacités. Qu’est-ce qui explique la différence entre une personne de 80 ans pleine de vie et avec un esprit agile, et une autre de 65 ans malade, déprimée et ralentie?

En santé à 80 ou malade à 65?

Les facteurs qui influencent l’état de santé du système nerveux sont très nombreux. Pensez seulement au tabagisme, à l’alimentation, à l’inflammation sourde (voir L’inflammation sourde, votre pire ennemi et Inflammation sourde: des outils de prévention), à la génétique, à la sédentarité… Certains sont modifiables, d’autres non. Par contre, dans tous les cas, certains nutriments semblent jouer un rôle protecteur. J’ai déjà écrit sur la choline (Garder un cerveau jeune), les bleuets (Des bleuets pour la mémoire) et le ginkgo (Le ginkgo, à quoi ça sert ?). Voici 2 autres nutriments intéressants:

Omégas 3

Mémoire à court terme

Je dis souvent que le principal facteur organique (excluant les facteurs psychologiques) de protection contre la dépression est le taux circulant d’omégas 3. Des chercheurs ont tout récemment évalué les effets des omégas 3 sur les fonctions cognitives. Ils ont mesuré le taux d’omégas 3 (EPA et omégas 3 totaux) dans les membranes des globules rouges de personnes âgées (âge moyen: 68 ans) qui avaient souffert d’une dépression majeure. Ils ont ensuite comparé ces taux aux résultats de tests de fonction cognitive et de mémoire à court terme. La corrélation la plus forte fut trouvée entre le taux d’omégas 3 totaux dans les membranes des globules rouges et la mémoire à court terme. Plus le taux est élevé, plus la mémoire et l’esprit sont en bon état.(1)

Prédisposition génétique

Un autre groupe de chercheurs a évalué le taux d’omégas 3 et la fonction cognitive selon la présence ou l’absence d’une forme (allèle ε4) du gène APoE responsable de la susceptibilité génétique à la maladie d’Alzheimer. 120 volontaires nés en 1936 ont été suivis et évalués alors qu’ils avaient 64, 66 et 68 ans. Les chercheurs ont observé que le taux d’omégas 3 est lié à la fonction cognitive. La présence de l’allèle ε4 du gène APoE diminue la pénétration des omégas 3, mais la corrélation demeure.(2)

Le gène APoE est impliqué dans le transport du cholestérol et autres gras nécessaires au fonctionnement du cerveau. C’est pourquoi les porteurs du gène défectueux ont un plus grand risque de développer la maladie d’Alzheimer.(3) Chez ces derniers (par rapport à ceux qui n’ont pas ce gène), les taux d’oméga 3 sont plus bas et sont peu ou pas augmentés par la prise de suppléments. Par contre, comme le mentionne l’étude #2, la présence d’omégas 3 en quantité suffisante et pendant assez longtemps apporte quand même un certain facteur de protection.

Vitamine B12

On sait que la vitamine B12 est nécessaire à la santé et à la longévité des fonctions cognitives. Des chercheurs ont découvert que, à l’inverse des omégas 3, la B12 jouerait un rôle plus important chez les porteurs du gène APoE prédisposant à l’Alzheimer que chez ceux qui n’ont pas ce gène. Pour évaluer le tout, les chercheurs ont fait passer des tests de mémoire et de fonction cognitive à 535 chinois âgés de plus de 55 ans. Ces tests ont été répétés après 18 mois et après 38 mois. Parmi les porteurs du gène défectueux, ceux ayant le taux de vitamine B12 le plus élevé ont moins décliné que les autres durant les 38 mois. Cet effet protecteur de la vitamine B12 n’était cependant pas significatif chez les personnes non porteuses du gène de l’Alzheimer.(4)

En bref…

Les omégas 3, en plus de tous leurs bienfaits (allez voir http://www.jydionne.com/tag/omega-3/ pour la liste de tous les articles concernant les omégas 3), représentent un outil intéressant pour la prévention du déclin cognitif. Les omégas 3 font partie des suppléments les plus utiles pour la santé globale.

Quant à la vitamine B12, elle est plus particulièrement efficace pour contrer le déclin cognitif chez les porteurs du gène qui prédispose à la maladie d’Alzheimer.

Sur ce, santé!

Jean-Yves Dionne
Pharmacien spécialisé en produits de santé naturels

Texte originalement publié sur Franchement santé, le blogue de M. Dionne.

Références:

  1. Chiu CC, Frangou S, Chang CJ, Chiu WC, Liu HC, Sun IW, Liu SI, Lu ML, Chen CH, Huang SY, Dewey ME, Stewart R. Associations between n-3 PUFA concentrations and cognitive function after recovery from late-life depression. Am J Clin Nutr. 2012 Jan 4. [Epub ahead of print] PubMed PMID: 22218153. 
  2. Whalley LJ, Deary IJ, Starr JM, Wahle KW, Rance KA, Bourne VJ, Fox HC. n-3 Fatty acid erythrocyte membrane content, APOE varepsilon4, and cognitive variation: an observational follow-up study in late adulthood. Am J Clin Nutr. 2008 Feb;87(2):449-54. PubMed PMID: 18258638. 
  3. Barberger-Gateau P, Samieri C, Féart C, Plourde M. Dietary omega 3 polyunsaturated fatty acids and Alzheimer’s disease: interaction with apolipoprotein E genotype. Curr Alzheimer Res. 2011 Aug;8(5):479-91. Review. PubMed PMID: 21605054. 
  4. Feng L, Li J, Yap KB, Kua EH, Ng TP. Vitamin B-12, apolipoprotein E genotype,  and cognitive performance in community-living older adults: evidence of a gene-micronutrient interaction. Am J Clin Nutr. 2009 Apr;89(4):1263-8. Epub 2009  Feb 25. PubMed PMID: 19244370. 

 

 




Santé naturelle

0 commentaire

Commenter l'article

*Champs obligatoire


+ Populaires + Commentés
pommade du Dr Nweman

[ Allaitement ] La crème « tout usage » du Dr Jack Newman : un traitement miracle ?


téterelle allaitement

La téterelle et l'allaitement : pourquoi, quand et comment?


descente d

Prévenir la descente d’organes à la suite de l’accouchement


La massothérapie

Les secrets de la massothérapie


blanchiment des dents

Le blanchiment des dents : bien plus qu’une procédure esthétique!


La profession d’ATP : en constante évolution!


Article suivant

Revue de presse santé

Mieux vaut être enceinte dans un quartier vert