logo Pharmablogue



2013-02-21  |  

Quel est l'avenir pour la pharmacie au Québec? (1 de 2)

avenir pharmacie

Bien que la pratique pharmaceutique au Québec soit avant-gardiste, et allons même jusqu’à dire qu’elle se démarque en Amérique du Nord par l’importance qu’on lui accorde, il reste que les défis qui la guettent sont nombreux et seront déterminants pour l’avenir de la profession au Québec. Nous nous sommes entretenus avec Pierre Moreau, doyen de la faculté de pharmacie de l’Université de Montréal, qui fait le point sur ces-dits enjeux et sur les moyens mis en place dans le programme de formation pour y faire face. 

Le modèle d’affaires de la pharmacie au Québec

La pharmacie est un domaine de la santé très particulier! Vous savez, malgré l’évolution des connaissances médicales et malgré la recherche qui confirme l’impact d’une implication accrue du pharmacien, la pratique pharmaceutique communautaire n’a pas beaucoup changé ces dernières années. Pourquoi donc une telle résistance au changement? La réponse est fort simple : le travail du pharmacien est organisé autour d’un modèle économique qui fonctionne bien. Dans ce contexte, est-ce pertinent de remettre sa pratique en question? Le modèle économique est basé sur le volume et c’est ce sur quoi les pharmaciens se concentrent, et ce en quoi les pharmaciens excellent. Pas besoin d’attendre trois jours pour voir un pharmacien… Certes, le modèle financier actuel est confortable, mais, à mon avis, il rabaisse le pharmacien dans son rôle professionnel.  

Selon moi, l’arrivée des jeunes pharmaciens sur le marché du travail risque de bouleverser cette tendance. Ceux-ci ont soif de nouveaux défis professionnels et sont beaucoup plus confiants en leurs capacités de prodiguer des soins de première ligne. Il faut dire qu’ils sont formés différemment! Nos étudiants sont poussés à exploiter l’aspect cognitif de la profession. J’espère donc que cette impulsion saura être appuyée par les pharmaciens d’expérience pour développer, aujourd’hui, la pharmacie de demain. Le modèle économique doit évoluer pour permettre au pharmacien de servir pleinement la population. Le déploiement des nouveaux actes professionnels permis par la loi 41 sera un test, si l’on peut dire, à notre capacité collective d’évoluer.

Une profession morcelée   

Nul doute, les pharmaciens doivent agir ensembles et s’entraider afin d’arriver à un objectif commun. Hélas, ce n’est pas la réalité observée aujourd’hui. On retrouve des pharmaciens en établissements de santé, salariés, propriétaires ou œuvrant dans des compagnies pharmaceutiques… Certes, il y a l’Ordre des pharmaciens avec son rôle attendu, mais qu’en est-il d’une Association des pharmaciens du Québec?  Un tel regroupement serait à mon sens indispensable pour rallier nos forces et nos idées. De ce fait, créer une communauté de leaders pour stimuler l’innovation professionnelle serait un projet prometteur pour la profession.

La pharmacie comme lieu de santé

Pour le gouvernement, la pharmacie communautaire n’est pas considérée comme un lieu de santé, puisqu’elle est en dehors de son périmètre… Une aberration, dites-vous? Pourtant, il ne faut pas oublier que c’est un point de service important, voire primordial pour les citoyens qui s’y rendent chaque jour dans le but d’obtenir des conseils de santé! Ainsi, faire reconnaitre la pharmacie comme étant un lieu de santé permettrait sans doute une continuité des soins entre le milieu hospitalier et le milieu communautaire. Une communication optimale entre ces différents milieux permettrait assurément une meilleure prise en charge du patient dans le système de santé. Le Dossier Santé Québec (DSQ), dans une forme adéquate, serait un outil si précieux à l’exercice de la profession et assurerait la continuité des soins. Avec l’aide de cet outil, la pharmacie ferait plus clairement partie du système de santé en y ajoutant et en y puisant les informations pertinentes. Espérons qu’il aboutira…

La semaine prochaine, lisez la suite du texte : Quel avenir pour la pharmacie au Québec? 

 




Avenir de la pharmacie

0 commentaire

Commenter l'article

*Champs obligatoire


+ Populaires + Commentés
pommade du Dr Nweman

[ Allaitement ] La crème « tout usage » du Dr Jack Newman : un traitement miracle ?


téterelle allaitement

La téterelle et l'allaitement : pourquoi, quand et comment?


Probiotiques

Les probiotiques : quand, comment et pourquoi les utiliser?


La massothérapie

Les secrets de la massothérapie


blanchiment des dents

Le blanchiment des dents : bien plus qu’une procédure esthétique!


La profession d’ATP : en constante évolution!


Article suivant

santé et jeunes

La santé vue par la relève