logo Pharmablogue



2018-10-11  |  

Réaction du CHU Sainte-Justine au reportage de l'émission Enquête

Revue de presse santé

L’émission Enquête a diffusé hier un reportage portant sur une étude clinique de phase I en oncologie pédiatrique, menée en 2015-2016 au CHU Sainte-Justine (CHUSJ). Or, le reportage comporte de nombreuses inexactitudes et sous-entendus. Le CHUSJ se doit de rectifier les faits, par respect pour les patients et leur famille, pour ses professionnels et pour ses employés.

MONTRÉAL, le 5 oct. 2018 /CNW Telbec/ – Vaincre les cancers pédiatriques est un objectif ambitieux, qui anime au quotidien nos équipes soignantes et nos chercheurs. Nous sommes dédiés à offrir les meilleurs soins aux enfants atteints du cancer, d’une manière adaptée à leurs besoins. En ce sens, nous ne pouvons pas passer sous silence les allégations tendancieuses du reportage d’Enquête, qui jettent injustement un doute sur notre capacité d’assurer la sécurité des enfants, a déclaré la présidente-directrice générale par intérim du CHUSJ, Madame Isabelle Demers.

Inspection de Santé Canada
Suite à la suspension de l’étude DEC GEN en novembre 2016, le CHUSJ a agi rapidement et revu ses processus afin de suivre les recommandations de Santé Canada, notamment :

  • Le Centre de recherche a mandaté une firme externe pour faire un audit complet de ses processus de recherche;
  • Les pistes d’amélioration recommandées par cette firme sont en cours d’implantation;
  • Un monitoring externe sera implanté dans le cadre des prochaines études de phase I;
  • Un directeur de la qualité en recherche a été recruté.

Santé Canada a confirmé que les décès des patients ont découlé de la progression de la maladie, et que les effets indésirables observés étaient conformes à ce qui était attendu et décrit dans le formulaire de consentement.

Dosage sécuritaire
Aucun enfant n’a été mis en danger en participant au projet de recherche DEC-GEN. La détermination de la dose initiale a fait l’objet d’une évaluation par Santé Canada, par un comité scientifique américain ainsi qu’un comité scientifique interne. L’ensemble de ces experts ont approuvé le dosage administré, lequel était solidement appuyé sur les données scientifiques disponibles.

Consentement
Le processus de consentement à un projet de recherche de phase I intervient à un moment souvent critique dans la vie du patient, dans un contexte émotif et difficile. En complément aux échanges délicats avec les professionnels, qui se sont échelonnés, sur plusieurs rencontres, un formulaire de consentement détaillé, approuvé par le Comité d’éthique de la recherche du CHUSJ, a été présenté et remis aux familles, afin de soutenir le processus de prise de décision.

Qualité des installations et standards de qualité
Les contrôles de qualité de l’environnement mis en place au CHUSJ vont au-delà des normes québécoises et canadiennes. Tout au long de l’étude DEC-GEN, les mesures appropriées ont été mises en place, afin d’assurer la sécurité des patients.

La recherche en hémato-oncologie
La recherche clinique est à l’origine de progrès remarquables dans le traitement du cancer de l’enfant. Après un quart de siècle d’efforts, les chances de guérison dépassent aujourd’hui les 80% pour l’ensemble des cancers pédiatriques. La lutte doit cependant se poursuivre, car encore aujourd’hui, 20 % des enfants atteints de cancer ne répondent pas aux thérapies actuelles et finissent par succomber à leur maladie.

Des équipes dédiées
Nos équipes accompagnent les patients et leurs proches dans des moments d’une grande tristesse, c’est-à-dire les moments où l’on constate que la médecine a atteint sa limite, et que la maladie semble gagner le combat. Dans ces moments chargés d’émotion, chacun de nous cherche à contribuer de son mieux à apporter du soutien. Et pour vaincre la maladie, l’une des réponses que le CHU Sainte-Justine peut offrir, et se doit d’offrir, c’est de chercher, sans relâche, de nouvelles solutions, conclut Madame Demers.

Une ligne téléphonique pour les familles
Le CHUSJ se rend disponible pour répondre aux questions des familles dont un enfant est suivi en hématologie-oncologie. Le numéro de la ligne téléphonique est le 514 345-4961, poste 3856.

À propos du CHU Sainte-Justine
Le Centre hospitalier universitaire Sainte-Justine est le plus grand centre hospitalier mère-enfant au Canada et le 2e plus important centre pédiatrique en Amérique du Nord. Il est membre du grand réseau d’excellence en santé de l’Université de Montréal (RUIS). Il compte 5 457 employés dont 1 532 infirmiers et infirmières auxiliaires et 1 000 professionnels en soins, 520 médecins, dentistes et pharmaciens, 822 résidents et plus de 204 chercheurs, 411 bénévoles, 4 416 stagiaires et étudiants de toutes disciplines. Le CHUSJ comprend 484 lits dont 67 au Centre de réadaptation Marie Enfant (CRME), seul centre dédié exclusivement à la réadaptation pédiatrique au Québec. L’OMS a reconnu le CHU Sainte-Justine « Hôpital promoteur de la santé ».

SOURCE Centre hospitalier universitaire Sainte-Justine




Actualités | Nouvelles du PharmaBlogue | Revue de presse santé

0 commentaire

Commenter l'article

*Champs obligatoire


+ Populaires + Commentés
pommade du Dr Nweman

[ Allaitement ] La crème « tout usage » du Dr Jack Newman : un traitement miracle ?


téterelle allaitement

La téterelle et l'allaitement : pourquoi, quand et comment?


descente d

Prévenir la descente d’organes à la suite de l’accouchement


La massothérapie

Les secrets de la massothérapie


blanchiment des dents

Le blanchiment des dents : bien plus qu’une procédure esthétique!


La profession d’ATP : en constante évolution!


Article suivant

Revue de presse santé

Une percée dans le traitement du cancer du cerveau