logo Pharmablogue



2016-09-28  |  

Réseaux sociaux et activité physique

Réseaux sociaux et activité physique

Les réseaux sociaux sont de nouveaux outils extrêmement puissants. Ils nous permettent de partager nos opinions, d’échanger et de discuter de façon publique tout en étant dans le confort de notre foyer. Évidemment,  passer des heures devant un ordinateur à mettre en ligne des photos d’un souper et de son chien n’est pas très bénéfique pour la santé. Par contre, je suis convaincu qu’il est possible d’utiliser les réseaux sociaux de façon bénéfique et, d’ainsi augmenter notre motivation en ce qui concerne l’activité physique.

Ceux et celles qui réussissent à améliorer leur qualité de vie via l’activité physique ne sont pas nécessairement les personnes les plus motivées ou celles qui ont le plus de discipline. De plus en plus, on réalise que pour améliorer nos habitudes de vie, une méthode très efficace est de modifier notre environnement pour le rendre plus propice à être actif.

C’est exactement sur ce point que les réseaux sociaux peuvent être utiles. Les réseaux sociaux peuvent vous aider à vous créer un environnement social propice à la pratique de l’activité physique. Sur différents groupes et réseaux, vous pourrez trouver des personnes prêtes à vous soutenir dans vos améliorations d’habitudes de vie ou à vous donner quelques conseils pour débuter. Ainsi, si dans votre entourage peu de gens sont actifs, vous pourrez vous joindre à une communauté virtuelle prête à partager sa passion pour l’activité physique. En vous entourant virtuellement de gens actifs, vous augmenterez grandement vos chances d’être vous-même actif. Qui plus est, vous pourrez même trouver des partenaires d’entraînement et vous faire de nouveaux «vrais» amis, ce qui renforcera encore plus votre habitude relativement à l’activité physique.

Voici quelques exemples de réseaux sociaux où vous pourrez trouver des gens motivés et prêts à vous aider :

Facebook

Sur Facebook, la fonction groupe est très utilisée afin de regrouper des personnes actives par région et par intérêt. Les champs d’intérêt et les régions sont très variés. Le plus gros avantage de ces groupes est qu’il est relativement facile de regrouper une masse intéressante de personnes rapidement, étant donné la popularité de ce réseau social. Par exemple, vous pourriez rejoindre le groupe Vélo d’hiver Montréal ou encore le groupe Courir avec les amis Facebook à Québec.

Dailymile

Dailymile est un réseau social axé sur les sports d’endurance comme la course à pied et le vélo. En plus de pouvoir encourager vos amis, vous pourrez créer des  challenges ou vous joindre à ces derniers, compléter votre journal d’entraînement et proposer des événements.

Le géocaching

Ce loisir joint habilement un réseau social virtuel à la réalité. L’objectif du jeu est de trouver la «cache» en utilisant un GPS ou un téléphone intelligent. Lorsque vous avez trouvé le trésor caché, vous pouvez par la suite partager votre expérience. Près de 2 000 000 de géocaches sont actives dans le monde, placées par plus de 5 000 000 d’utilisateurs.

En résumé, les réseaux sociaux sont un nouveau média extrêmement puissant. C’est maintenant à nous de les utiliser de façon positive. Entraînons des amis dans nos aventures, aidons nos amis à être plus actifs et inspirons le monde…

Par Daniel Riou
Kinésiologue

*republication*




Sport et santé

0 commentaire

Commenter l'article

*Champs obligatoire


+ Populaires + Commentés
pommade du Dr Nweman

[ Allaitement ] La crème « tout usage » du Dr Jack Newman : un traitement miracle ?


téterelle allaitement

La téterelle et l'allaitement : pourquoi, quand et comment?


Probiotiques

Les probiotiques : quand, comment et pourquoi les utiliser?


La massothérapie

Les secrets de la massothérapie


blanchiment des dents

Le blanchiment des dents : bien plus qu’une procédure esthétique!


La profession d’ATP : en constante évolution!


Article suivant

Revue de presse santé

La Nouvelle-Écosse embauchera des infirmières, notamment au Cap Breton