logo Pharmablogue



2018-06-21  |  

Santé Canada homologue Taltz® (ixékizumab) pour le traitement du rhumatisme psoriasique évolutif

Revue de presse pharmaceutique

Eli Lilly Canada Inc. a annoncé l’homologation de Taltz® (ixékizumab) par Santé Canada pour le traitement du rhumatisme psoriasique évolutif chez les adultes qui ont présenté une réponse inadéquate ou qui ne tolèrent pas un ou plusieurs antirhumatismaux modificateurs de la maladie (ARMM).

TORONTO, le 20 juin 2018 /CNW/ – Taltz peut être employé seul ou en association avec un ARMM classique (p. ex., le méthotrexate)i. Le 29 mars 2018, Taltz a reçu un avis de conformité fondé sur les résultats issus des essais cliniques pivots SPIRIT-P1 et SPIRIT-P2i. Taltz a été homologué au Canada en 2016 pour le traitement du psoriasis en plaques modéré ou grave chez les adultes qui sont candidats au traitement à action générale ou à la photothérapiei.

Le rhumatisme psoriasique, aussi connu sous le nom de l’arthrite psoriasique est une forme d’arthrite inflammatoire chronique à médiation immunitaire qui peut toucher les personnes atteintes de psoriasis. L’arthrite psoriasique se manifeste par de la douleur, de l’enflure et de la raideur au niveau des articulations et autour de celles-ci, et peut être invalidanteii. Habituellement, les patients présentent également des symptômes de psoriasis, une maladie de la peau qui se manifeste par d’épaisses plaques rouges où des cellules cutanées mortes s’accumulent au point de former un dépôt d’un blanc argenté. Ces plaques sont souvent douloureuses ou prurigineusesiii. Selon les estimations, jusqu’à un million de Canadiens seraient atteints de psoriasis, et jusqu’à 30 % d’entre eux souffriront de l’arthrite psoriasiqueiv,v. Bien qu’il n’existe aucun remède contre l’arthrite psoriasique, un diagnostic et un traitement précoces peuvent améliorer la qualité de vie du patient et l’aider à prévenir de graves lésions articulairesvi.

Citations

La réponse au traitement diffère selon les individus
Le Dr Louis Bessette, rhumatologue et chercheur principal (Taltz), Québec : « Constater qu’une nouvelle option thérapeutique soulage les personnes atteintes de l’arthrite psoriasique de leurs symptômes est une chose très prometteuse. Les rhumatologues doivent souvent utiliser différents traitements avant d’obtenir un contrôle adéquat de la maladie chez leurs patients. Les essais SPIRIT ont permis de démontrer que Taltz était en mesure de réduire l’activité de la maladie ainsi que les douleurs articulaires en ciblant une protéine inflammatoire retrouvée dans l’arthrite psoriasique appelée IL-17A, ce qui empêche cette dernière de déclencher le processus causant les lésions articulaires irréversibles. »

La qualité de vie avec l’arthrite psoriasique
Le Dr Yves Poulin, dermatologue et chercheur principal (Taltz), Québec : « L’arthrite psoriasique est une maladie très complexe qui peut toucher les patients tant sur le plan physique que sur le plan émotionnel. Il est important de disposer de nouvelles options pour aider les patients à prendre le contrôle de leur maladie de façon efficace et d’améliorer leur qualité de vie. L’essai clinique SPIRIT-P1 a permis de découvrir qu’après 12 semaines, les trois quarts des patients ayant reçu Taltz ont présenté une amélioration d’au moins 75 % du score PASI (Psoriasis Area Severity Index), qui mesure l’étendue et la gravité du psoriasis, et presque le tiers des patients ont atteint un score de 100, soit une résolution complète de leur maladie. »

L’arthrite psoriasique dans la vie de tous les jours
Kathryn Andrews-Clay, directrice administrative, Association canadienne des patients atteints de psoriasis : « Les personnes atteintes de l’arthrite psoriasique passent souvent à côté de moments précieux qui ponctuent le quotidien avec leurs proches, en raison des douleurs articulaires et des plaques rouges qui altèrent l’apparence de leur peau. L’arrivée de Taltz est une excellente nouvelle, car il représente une nouvelle option pour les Canadiens vivant avec cette maladie. »

Faire progresser la recherche
Gerald Major, président, Association canadienne de spondylarthrite : « Les avancées de la recherche axée sur l’arthrite psoriasique sont d’une importance incroyable, car cette maladie peut être invalidante pour les personnes qui tout comme moi, en sont atteintes. Nous sommes tellement contents d’apprendre que Taltz est dorénavant homologué pour le traitement de cette maladie. »

Accès à davantage d’options
Linda Wilhelm, présidente de l’Alliance canadienne des arthritiques : « Les personnes vivant avec l’arthrite psoriasique auront accès à une autre option thérapeutique dont elles ont bien besoin. L’accès à un plus grand nombre d’options offre à ces personnes davantage de possibilités afin de leur permettre de vivre leur vie comme elles le souhaitent, malgré une maladie chronique. »

Mettre au point des traitements novateurs
Le Dr Doron Sagman, vice-président, Recherche et développement, Lilly Canada : « L’homologation de Taltz est d’une grande importance pour les patients et leurs médecins, qui sont à la recherche de traitements capables de répondre aux défis que représente cette maladie chronique. Lilly se consacre à la mise au point de traitements novateurs en immunologie, car chaque patient répond différemment aux traitements. De nouvelles options sont nécessaires pour aider les patients à améliorer leur état de santé et à prendre en charge leur maladie permanente. »

À propos de Taltz®
Taltz® est un inhibiteur de l’interleukine (IL) 17A dont le principe actif est l’ixékizumab. Cet anticorps monoclonal (protéine) reconnaît certaines protéines et s’y lie de manière spécifiquevii. L’IL-17A est une protéine dont la concentration est accrue en présence de maladies inflammatoires, comme le psoriasis en plaques ou le rhumatisme psoriasiquevii. Taltz neutralise l’IL-17A, ce qui réduit les signes et symptômes du rhumatisme psoriasique et du psoriasis en plaques, comme les démangeaisons, la douleur et la desquamationvii. La monographie canadienne complète de Taltz (ixékizumab) est disponible ici. L’homologation de Taltz pour le traitement du rhumatisme psoriasique est fondée sur les données émanant des essais cliniques SPIRIT-P1 et SPIRIT-P2, des études multicentriques à répartition aléatoire et à double insu contrôlées par placebo, qui ont évalué l’innocuité et l’efficacité de Taltz par rapport à un placebo chez 780 patients adultes atteints de rhumatisme psoriasique évolutifvii.

  • L’essai SPIRIT-P1 a évalué l’innocuité et l’efficacité de l’ixékizumab par rapport à un placebo chez des patients atteints de rhumatisme psoriasique évolutif n’ayant jamais reçu d’ARMM biologique.
  • L’essai SPIRIT-P2 a évalué l’innocuité et l’efficacité de l’ixékizumab par rapport à un placebo chez des patients atteints de rhumatisme psoriasique évolutif dont le traitement par un ou deux inhibiteurs du facteur de nécrose tumorale (TNF) a échoué ou qui étaient intolérants à un inhibiteur du TNF.
  • Dans ces deux études, le principal critère d’évaluation de l’efficacité était la proportion de patients qui, à la 24esemaine, avaient obtenu une réponse ACR20, soit une amélioration d’au moins 20 % de l’indice des critères composites de l’activité de la maladie selon la définition de l’American College of Rheumatology (ACR).
  • Les résultats de ces deux études ont démontré que plus de la moitié des patients traités par Taltz ont obtenu une réponse ACR20 à la 24e semaine et ont présenté une amélioration notable en ce qui a trait aux symptômes articulaires par rapport au placebo :
    • SPIRIT-P1 : 58 % des patients traités par Taltz ont obtenu une réponse ACR20 contre 30 % chez ceux ayant reçu le placebo.
    • SPIRIT-P2 : 53 % des patients traités par Taltz ont obtenu une réponse ACR20 contre 20 % chez ceux ayant reçu le placebo.
  • De plus, ces deux études ont évalué l’amélioration au niveau des plaques de psoriasis à la 12e semaine, par la mesure d’une diminution d’au moins 75 % du score PASI (Psoriasis Area Severity Index). L’indice PASI mesure l’étendue et la gravité du psoriasis en évaluant l’épaisseur et le niveau de rougeur et de desquamation des lésions cutanées, dont le résultat est pondéré selon la surface corporelle touchée.
  • La proportion suivante de patients a obtenu une diminution d’au moins 75 % de leur score PASI (PASI 75) :
    • SPIRIT-P1 : 75,3 % des patients traités par Taltz contre 7,5 % chez ceux ayant reçu le placebo. Dans le cadre de l’étude SPIRIT-P1, la gravité des démangeaisons s’est atténuée par rapport au placebo à la 12e semaine.
    • SPIRIT-2 : 57,4 % des patients traités par Taltz contre 10,4 % chez ceux ayant reçu le placebovii.

À propos du rhumatisme psoriasique (arthrite psoriasique)
Il s’agit d’une forme d’arthrite inflammatoire chronique et évolutive qui peut provoquer de la douleur, de l’enflure et de la raideur au niveau des articulations et autour de celles-ci, ainsi qu’une altération du fonctionnement physiqueviii. L’arthrite psoriasique survient lorsqu’un système immunitaire hyperactif envoie des signaux erronés, ce qui entraîne de l’inflammation et conduit à l’enflure et à l’endolorissement des articulations et des tendonsviii. L’arthrite psoriasique peut également engendrer de l’inflammation caractérisée par de l’enflure et de la douleur dans des régions où les tendons et les ligaments se fixent aux os (ce qu’on appelle une enthésite) ou par l’enflure d’un doigt ou d’un orteil entier, généralement douloureuse et est associée à une mobilité réduite (ce qu’on appelle une dactylite)ix. Chez certains patients, l’inflammation peut toucher les articulations rachidiennes et les articulations sacro-iliaques reliant la colonne au bassin, et peut entraîner lombalgie et raideursix. Si elle n’est pas traitée, l’arthrite psoriasique peut causer des lésions articulaires irréversiblesix.

À propos d’Eli Lilly Canada Inc.
Eli Lilly and Company est un chef de file mondial dans le domaine des soins de santé, alliant empathie et recherche dans le but d’offrir une vie meilleure aux citoyens du monde entier. Notre entreprise a été fondée il y a plus d’un siècle par le colonel Eli Lilly, un homme voué à la mise au point de médicaments de grande qualité répondant aux besoins de la population. Aujourd’hui, nous demeurons fidèles à cette mission dans tout ce que nous entreprenons. Les employés de Lilly s’efforcent de créer des médicaments révolutionnaires et d’en faire profiter ceux qui en ont besoin. Ils cherchent également à améliorer la compréhension et la prise en charge des maladies et à contribuer au bien-être de nos communautés grâce à la philanthropie et au bénévolat.

Eli Lilly Canada a été créée en 1938 à la suite d’une collaboration de recherche avec des chercheurs de l’Université de Toronto, laquelle a finalement abouti à la mise au point de la première insuline commercialisable au monde. Notre travail se concentre sur les domaines de l’oncologie, du diabète, de l’auto-immunité, des affections neurodégénératives et de la douleur. Pour en savoir plus au sujet de Lilly Canada, nous vous invitons à consulter notre site Web au : www.lilly.ca/fr/

Références

______________________________

i Monographie canadienne de TaltzMC, 29 mars 2018.

ii Ritchlin CT, Colbert RA, Gladman DD. Psoriatic Arthritis. N Engl J Med. 2017;376(10):957-970.

iii Arthritis Society. What is psoriatic arthritis? Accessible au https://www.arthrite.ca/a-propos-de-l-arthrite/les-types-d-arthrite-de-a-a-z/types/arthrite-psoriasique. Consulté le 7 mai 2018.

iv Papp K, Valenzuela F, Poulin Y, Bernstein G, Wasel N. Epidemiology of moderate-to-severe plaque psoriasis in a Canadian surveyed population. J Cutan Med Surg. 2010;14(4):167-74.

v Arthritis Society. What is psoriatic arthritis?. Accessible au https://www.arthrite.ca/a-propos-de-l-arthrite/les-types-d-arthrite-de-a-a-z/types/arthrite-psoriasique. Consulté le 18 avril 2018.

vi Arthritis Society. Symptoms of PsA. Accessible au https://www.arthrite.ca/a-propos-de-l-arthrite/les-types-d-arthrite-de-a-a-z/types/arthrite-psoriasique. Consulté le 18 avril 2018.

vii Monographie canadienne de TaltzMC, 29 mars 2018.

viii Ritchlin CT, Colbert RA, Gladman DD. Psoriatic Arthritis. N Engl J Med. 2017;376(10):957-970.

ix Gladman DD. Clinical Features and Diagnostic Considerations in Psoriatic Arthritis. Rheum Dis Clin North Am. 2015;41(4):569-79.

SOURCE Eli Lilly




Actualités | Nouvelles du PharmaBlogue | Revue de presse pharmaceutique

0 commentaire

Commenter l'article

*Champs obligatoire


+ Populaires + Commentés
pommade du Dr Nweman

[ Allaitement ] La crème « tout usage » du Dr Jack Newman : un traitement miracle ?


téterelle allaitement

La téterelle et l'allaitement : pourquoi, quand et comment?


Probiotiques

Les probiotiques : quand, comment et pourquoi les utiliser?


La massothérapie

Les secrets de la massothérapie


blanchiment des dents

Le blanchiment des dents : bien plus qu’une procédure esthétique!


La profession d’ATP : en constante évolution!


Article suivant

Revue de presse pharmaceutique

Santé Canada approuve Repatha(MD) (évolocumab) d'amgen pour réduire le risque d'événements cardiovasculaires chez les adultes atteints d'une maladie cardiovasculaire athéroscléreuse