logo Pharmablogue



2014-06-11  |  

Suppléments pour sportifs : autres acides aminés

Quels sont les bénéfices des acides aminés?

Pour la première partie du texte relatif à cette chronique, lisez : Suppléments pour sportifs: la glutamine.

Acides aminés à chaîne ramifiée (Branched Chain Amino Acids)

Les acides aminés à chaîne ramifiée ou AACR (leucine, isoleucine et valine) sont les acides aminés les plus utilisés par le muscle. Ils jouent plusieurs rôles dans le métabolisme musculaire. Lors d’un exercice intense, ils servent de substrat énergétique et sont oxydés rapidement pour produire de l’ATP (énergie). Ensuite, ils interviennent dans la récupération du muscle après l’exercice intense (tant aérobique qu’anaérobique) et diminuent le catabolisme musculaire.(1)

Aérobique vs anaérobique

Aux fins de la discussion, l’expression « exercice aérobique » réfère à un exercice intense et répétitif effectué sur une longue période (par exemple, la course de fond ou le triathlon). L’expression « exercice anaérobique » réfère plutôt à un exercice qui comporte moins de composantes cardiovasculaires et plus de composantes musculaires. Ainsi, les sports qui demandent des pointes de puissance comme le hockey, le sprint ou encore l’haltérophilie et le culturisme entrent dans la catégorie des exercices anaérobiques.

AACR et surentraînement

Les AACR aident à diminuer les effets néfastes du surentraînement(2,3,) un peu à la façon de la glutamine. Ainsi, un supplément d’acides aminés à chaîne ramifiée peut prévenir l’épuisement du système immunitaire constaté chez les athlètes qui participent à des sports d’endurance comme les marathons et les triathlons. Les suppléments d’AACR pourraient également diminuer la fatigue musculaire lors de l’exercice intense.(4) Les AACR semblent montrer un effet anabolisant qui permet d’augmenter la masse musculaire maigre et d’améliorer le profil hormonal chez l’athlète.(5) En effet, ces acides aminés spécifiques diminueraient les dommages tissulaires et les hormones de stress associés aux exercices très intenses.(6)

La dose suggérée d’AACR est de 3g à 6g par jour avant ou après l’exercice. Aucun effet secondaire particulier n’a été signalé.

HMB (hydroxyméthyle butyrate)

Le HMB, un métabolite de la leucine, est vendu comme stimulant de la croissance musculaire.(7) Jusqu’à tout récemment, les seules études qui supportaient son efficacité avaient été effectuées par des chercheurs actionnaires de la compagnie productrice… Des chercheurs indépendants ont maintenant constaté que le HMB pourrait avoir un effet significatif dans des cas de fonte musculaire, et ce à différents stades.(8) Ce produit serait également sécuritaire. Pour le sportif ou l’athlète, les résultats du HMB sont similaires à ceux obtenus avec les AACR, à des doses équivalentes.(9)

L’arginine et ses précurseurs

L’arginine est un des précurseurs de l’oxyde nitreux, qui est bien connu pour son effet vasodilatateur. L’arginine est donc utilisée pour toutes sortes de troubles vasculaires, des maladies coronaires et vasculaires périphériques jusqu’à la dysfonction érectile. Les sportifs, en particulier les culturistes, l’utilisent justement pour accroître l’apport sanguin aux muscles, de même que pour avoir des vaisseaux comme des cordes d’extension (effet vasodilatateur) ou, si vous préférez, de très gros vaisseaux sanguins qui saillissent de leur bras. Les culturistes y voient une qualité esthétique… que je ne saisis pas…

L’arginine semble en effet améliorer l’irrigation musculaire et diminuer l’accumulation de toxines (acide lactique et ammoniac) durant l’exercice.(10) L’arginine et ses deux principaux précurseurs, l’ornithine et la citrulline, permettraient l’évacuation des déchets azotés (comme l’urée ou l’acide urique) formés durant l’exercice intense. Une accumulation de déchets azotés au niveau des muscles entraîne une fatigue musculaire importante.

Citrulline

La citrulline a été isolée pour la première fois dans du jus de melon d’eau (Citrullus vulgaris). Elle est vendue, sous forme de malate de citrulline, pour augmenter la résistance et l’endurance musculaire. Les quelques rares données disponibles montrent un effet positif sur l’endurance: le malate de citrulline améliorerait l’endurance aérobique.(11) La citrulline pourrait même soulager l’importante fatigue musculaire qui fait suite à une infection bactérienne.(12) Un peu à la façon de l’arginine, la citrulline aiderait aussi à diminuer la rigidité des artères chez la personne âgée.(13) La dose recommandée est semblable à celle des autres acides aminés, soit environ 6g par jour.

// Par Jean-Yves Dionne
Pharmacien spécialisé en produits de santé naturels

Texte originalement paru sur mon blogue : Franchement Santé

————-

Références:

  1. Shimomura Y, Murakami T, Nakai N, Nagasaki M, Harris RA. Exercise Promotes BCAA Catabolism: Effects of BCAA Supplementation on Skeletal Muscle during Exercise. J Nutr. 134: 1583S–1587S, 2004.
  2. Bassit RA, Sawada LA, Bacurau RFP, et al. The effect of BCAA supplementation upon the immune response of triathletes. Med Sci Sports Exerc. 2000;32(7):1214–19.
  3. Bassit RA, Sawada LA, Bacurau RFP, et al. Branched-Chain Amino Acid Supplementation and the Immune Response of Long-Distance Athletes. Nutrition 2002;18:376 –379.
  4. Petibois C, Cazorla G, Poortmans JR & Déléris G. Biochemical Aspects of Overtraining in Endurance Sports A Review. Sports Med 2002; 32 (13): 867-878
  5. Sharp CP, Pearson DR. Amino acid supplements and recovery from high-intensity resistance training. J Strength Cond Res. 2010 Apr;24(4):1125-30. PubMed PMID: 20300014.
  6. Kraemer WJ, Ratamess NA, Volek JS, Häkkinen K, Rubin MR, French DN, Gómez AL, McGuigan MR, Scheett TP, Newton RU, Spiering BA, Izquierdo M, Dioguardi FS. The effects of amino acid supplementation on hormonal responses to résistance training overreaching. Metabolism. 2006 Mar;55(3):282-91. PubMed PMID: 16483870.
  7. Nissen S, Sharp R, Ray M, et al. Effect of leucine metabolite b-hydroxy-b-methylbutyrate on muscle metabolism during resistance-exercise training. J Appl Physiol.1996; 81(5): 2095–2104.
  8. Wilson GJ, Wilson JM, Manninen AH. Effects of beta-hydroxy-beta-methylbutyrate (HMB) on exercise performance and body composition across varying levels of age, sex, and training experience: A review. Nutr Metab (Lond). 2008 Jan 3;5:1. PubMed PMID: 18173841; PubMed Central PMCID: PMC2245953.
  9. Rowlands DS, Thomson JS. Effects of beta-hydroxy-beta-methylbutyrate supplementation during resistance training on strength, body composition, and muscle damage in trained and untrained young men: a meta-analysis. J Strength Cond Res. 2009 May;23(3):836-46. PubMed PMID: 19387395.
  10. Schaefer A, Piquard F, Geny B, Doutreleau S, Lampert E, Mettauer B, Lonsdorfer J. L-arginine reduces exercise-induced increase in plasma lactate and ammonia. Int J Sports Med. 2002 Aug;23(6):403-7. PubMed PMID: 12215958.
  11. Bendahan D, Mattei JP, Ghattas B, Confort-Gouny S, Le Guern ME, Cozzone PJ. Citrulline/malate promotes aerobic energy production in human exercising muscle. Br J Sports Med. 2002 Aug;36(4):282-9. PubMed PMID: 12145119; PubMed Central PMCID: PMC1724533.
  12. Goubel F, Vanhoutte C, Allaf O, Verleye M, Gillardin JM. Citrulline malate limits increase in muscle fatigue induced by bacterial endotoxins. Can J Physiol Pharmacol. 1997 Mar;75(3):205-7. PubMed PMID: 9164703.
  13. Ochiai M, Hayashi T, Morita M, Ina K, Maeda M, Watanabe F, Morishita K. Short-term effects of l-citrulline supplementation on arterial stiffness in middle-aged men. Int J Cardiol. 2010 Nov 8. [Epub ahead of print] PubMed PMID: 21067832.




Nutrition  | Santé naturelle | Sport et santé

0 commentaire

Commenter l'article

*Champs obligatoire


+ Populaires + Commentés
pommade du Dr Nweman

[ Allaitement ] La crème « tout usage » du Dr Jack Newman : un traitement miracle ?


téterelle allaitement

La téterelle et l'allaitement : pourquoi, quand et comment?


descente d

Prévenir la descente d’organes à la suite de l’accouchement


La massothérapie

Les secrets de la massothérapie


blanchiment des dents

Le blanchiment des dents : bien plus qu’une procédure esthétique!


La profession d’ATP : en constante évolution!


Article suivant

massothérapie bébé

Le massage pour bébé : quelles sont les recommandations?