logo Pharmablogue



2012-08-13  |  

Tout est possible...

Avenir de la pharmacie : Tout est possible

Quand on est étudiant, on croit que tout est possible.  On n’entrevoit aucune barrière, aucune contrainte.  Rien n’est trop grandiose ou trop utopique pour être réalisable.  Bref, rien n’est impossible.

Être étudiant, c’est être l’avenir.  L’avenir d’une profession, l’avenir du Québec.  On se prépare à façonner le monde à notre image. Chaque année passée sur les bancs d’école nous apporte davantage de connaissances et de détermination pour aller au bout de nos aspirations.

Être étudiant, c’est avoir des rêves.  Des rêves d’une société meilleure, plus juste, plus équitable, plus humaine.  C’est vouloir aider, vouloir participer, vouloir se dépasser pour accomplir des choses plus grandes que soi.

Quand on est pharmacien, on croit que tout est possible. Par contre, le système nous impose des barrières, des contraintes.  Les choses trop grandioses ou trop utopiques ne peuvent être accomplies.  Bref, tout n’est pas possible.

Être pharmacien, c’est avoir cru qu’on aurait pu être l’avenir.  L’avenir de la profession, l’avenir du système de santé québécois.  On se préparait à façonner le monde à notre image, mais chaque année passée dans le système de santé actuel nous a découragés vis-à-vis de nos capacités et nous a ôté notre détermination à aller au bout de nos aspirations.

Être pharmacien, c’était avoir des rêves.  Des rêves d’une meilleure société plus juste et plus humaine où tous les patients pourraient recevoir le traitement dont ils ont besoin rapidement.

Pharmaciens !  Rappelez-vous le temps où vous étiez étudiants, où vous aviez des rêves de grandeur pour la pharmacie québécoise !

Étudiants en pharmacie ! L’avenir vous appartient.  Participez au débat actuel quant à l’élargissement du rôle du pharmacien, c’est de votre future profession qu’il est question !

Ne nous laissons pas abattre par la situation actuelle du système de santé.  Il ne tient qu’à nous de le façonner à notre image et de proposer des changements afin de mieux aider et soigner la population québécoise.

Pharmaciens, prenons la place que nous méritons, faisons connaître notre valeur au sein du système de santé et faisons avancer ensemble la profession !

Le destin de la pharmacie se dessine dès maintenant, à nous de participer au débat !

Depuis la rédaction de mon article, le ministre de la Santé a déposé le projet de loi 41 qui veut accorder aux pharmaciens les 5 actes que l’OPQ demande depuis des années.  Il semble se dégager un certain consensus autour de la question, tant entre les partis politiques qu’entre les ordres professionnels (sauf nos très chères infirmières…) et les négociations concernant l’encadrement de ces nouveaux actes débuteront dès janvier.

Les choses semblent enfin changer, bouger un peu.  La pharmacie québécoise pourra enfin reprendre ses lettres de noblesse et être réellement au service de la population québécoise.  Mon article en prémisse n’est cependant pas superflu.  Le débat n’est pas terminé et il ne faudra pas «s’asseoir sur nos lauriers».  Ce n’est que le commencement d’une nouvelle ère et ce sera à nous de prendre nos nouveaux pouvoirs en main et de prouver à tous que ces changements en valaient la peine pour le bien-être de la population québécoise.

Étudiants en pharmacie, je m’adresse à vous : peu importe ce que la loi nous permet de faire sur papier, si nous n’appliquons pas ces nouveaux actes dans nos pharmacies respectives, nous aurons tout fait ce chemin pour rien.  Il faudra continuer à faire bouger les choses, continuer de se questionner sur le traditionnel nombre de prescriptions pour calculer l’efficacité d’une pharmacie, mieux distribuer notre temps et nos ressources.

Le jour où nous dirons combien de patients nous avons traités plutôt que de les compter en nombre de prescriptions, nous aurons réellement compris que le patient est au cœur de notre pratique et de la pharmacie de demain.

 

Mathias G.Gauthier

Étudiant en troisième année au Pharm.D.

Université de Montréal




Avenir de la pharmacie

0 commentaire

Commenter l'article

*Champs obligatoire


+ Populaires + Commentés
pommade du Dr Nweman

[ Allaitement ] La crème « tout usage » du Dr Jack Newman : un traitement miracle ?


téterelle allaitement

La téterelle et l'allaitement : pourquoi, quand et comment?


Probiotiques

Les probiotiques : quand, comment et pourquoi les utiliser?


La massothérapie

Les secrets de la massothérapie


blanchiment des dents

Le blanchiment des dents : bien plus qu’une procédure esthétique!


La profession d’ATP : en constante évolution!


Article suivant

Sport et santé : Lyne Bessette.

En connaitre plus sur la vie d'athlète