logo Pharmablogue



2015-10-09  |  

Twitter, pour un pharmacien?

Twitter pour pharmacien

Twitter, ça sert à quoi? Même si on parle de Twitter partout, cette popularité ne semble pas atteindre les pharmaciens et les professionnels de la santé. Alors que Facebook me propose des centaines d’amis à partir de mes adresses courriel, Twitter ne m’en propose qu’une trentaine. 

C’est vrai qu’il n’est pas facile de s’initier à ce site qui permet de s’abonner à du contenu d’autres utilisateurs ainsi que de publier son propre micro blogue. Certains sont vite déçus en s’imaginant avoir un outil leur permettant de poser des questions aux millions d’utilisateurs en espérant avoir une réponse dans la seconde qui suit. À moins de s’appeler @ladygaga ou @BarackObama c’est peu probable! J’ai quand même vu quelques pharmaciens envoyer une photo d’une ordonnance (sans identification patient ou médecin) dans l’espoir qu’un collègue puisse les aider à déchiffrer l’énigme et obtenir des réponses. À quoi sert donc Twitter alors?

Twitter est devenu un incontournable pour la diffusion d’information. Organismes et individus diffusent des informations à leurs abonnés qui les reçoivent dans un flux désordonné et vivant. Contrairement à votre boîte de courriel que vous devez vider sans quoi l’accumulation de messages empoisonne votre vie numérique. Twitter doit être consulté dans un état d’esprit bien différent. Quand on consulte son ordinateur ou son téléphone intelligent, on se demande plutôt « qu’est-ce qui se passe maintenant »! Un utilisateur avec une centaine d’abonnements peut se retrouver avec des dizaines de nouvelles par heure.

Être un abonné Twitter vous permet de jeter un œil sur ce qui se passe pendant quelques secondes à tout moment de la journée. Si vous êtes abonnés à des comptes de quotidiens ou de services de nouvelles, vous y apprendrez les nouvelles plus tôt que si vous deviez consulter un journal, la radio ou un site web. Même si vous n’êtes pas abonnés aux comptes de ces médias, il y a des chances pour que les autres comptes que vous suivez aient déjà « retweeté » la nouvelle en y ajoutant quelques commentaires. Pour profiter pleinement de cette instantanéité, il faut un téléphone intelligent et le regarder de temps en temps. En transit, pendant une réunion qui ne mène nulle part, pendant le dîner.

Une autre façon de profiter de Twitter est de participer à des évènements. Les mots-clics (hashtag en anglais) permettent de suivre les commentaires et discussions relatifs à une communauté d’intérêts, une émission de télévision, un spectacle, un congrès et même une manif en cours par exemple. Pour certains événements spontanés, le mot-clic peut être difficile à trouver. Vous le remarquerez peut-être dans certains tweets. Pour les émissions de télévision, la discussion en direct est de plus en plus encouragée et des mots-clics sont proposés tout au long de l’émission. Il en est de même pour les congrès. Une fois que vous connaissez le mot-clic à suivre, vous n’avez qu’à utiliser l’outil de recherche de Twitter pour voir toutes les interventions des utilisateurs. Pour des termes comme #pharmacie, ça peut vouloir dire des mises à jour aux heures alors que pour #tlmep (utilisé pendant Tout le monde en parle), vous verrez défiler des commentaires continuellement. Les mots-clics de congrès sont particulièrement intéressants, car ils vous permettent de suivre à distance les sujets couverts et même dans certains cas de contribuer à la discussion. Certaines communautés sont plus actives que d’autres. Vous pouvez par exemple rechercher le mot-clic #hcsmca pour voir les interventions des utilisateurs qui croient que les soins de santé au Canada peuvent être améliorés par les médias sociaux.

Symplur garde à jour une liste des mots-clics en santé, en particulier dans le monde anglophone. C’est utile pour trouver les mots-clics des congrès qui vous intéressent et auxquels vous ne pouvez aller. En ce qui concerne les mots-clics en français, voici la liste que j’ai constituée à partir de ceux que je retrouve le plus souvent dans mon fil : #santémentale, #santépublique, #médicament.

Il est facile de faire une recherche sur Twitter. Utilisez la boîte de recherche et inscrivez-y un mot-clic pour obtenir un fil d’information relié à ce mot-clic. Il est aussi possible de faire des recherches pour n’importe quel mot ou expression. L’avantage des mots-clics est d’être plus précis. Le mot-clic #apescongres2013 mènera directement à des tweets du congrès, alors qu’une recherche du mot pharmacien sera probablement polluée par des offres d’emploi en France!

Il est aussi possible d’utiliser Twitter comme messagerie privée gratuite en remplacement des messages SMS de votre téléphone cellulaire. Il suffit que deux utilisateurs se suivent mutuellement et il est alors possible de se transmettre des messages privés.

L’inscription sur Twitter.com ne prend que quelques minutes. Vous pourrez suivre les instructions à l’écran qui vous proposeront de trouver vos amis déjà présents sur Twitter en consultant votre carnet d’adresses si vous l’autorisez. On vous demandera ensuite d’identifier vos champs d’intérêt afin de garnir votre compte de quelques abonnements.

6 trucs pour commencer votre aventure sur Twitter

Choisissez bien votre nom d’utilisateur. Il s’agit probablement de l’étape la plus difficile, car les meilleurs noms ont tous été pris! Ne perdez quand même pas trop de temps, vous pourrez le changer ensuite.

Choisissez un excellent mot de passe! Votre mot de passe Twitter devrait être un mot de passe unique, que vous n’utilisez pas ailleurs. Vous devez protéger votre compte Twitter de tout accès non autorisé pour éviter que votre compte soit piraté et qu’on publie des choses en votre nom.

Inscrivez-vous à quelques comptes de média traditionnels pour rendre votre fil de temps vivant. Toutefois, si vous en choisissez trop, vous aurez vite l’impression d’être dépassés.

Avant de vous abonner à un usager, consultez quelques tweets de celui-ci. Vous pourrez ainsi évaluer s’il s’agit d’un utilisateur compulsif, ou alors s’il s’agit d’un compte fantôme abandonné par son propriétaire.

N’hésitez pas à suivre certains comptes et à vous désabonner ensuite. Contrairement à Facebook, ça n’implique pas un jugement sur une relation d’amitié!

Utilisez les recherches, avec et sans mots-clics. Vous voulez savoir ce qu’on dit sur la pharmacie, les pharmaciens, les médicaments… c’est toujours intéressant.

Vous voulez faire vos propres tweets? Participez à des discussions… n’oubliez pas que tout ce que vous écrivez est public… et que vous êtes pharmaciens. N’hésitez pas à vous excuser si vous êtes mal compris. En 140 caractères, ce que vous pensiez être un compliment peut facilement être interprété comme une insulte par celui qui le reçoit… ça m’est arrivé!

Lisez la suite de ce billet ICI pour connaître les différents comptes Twitter que Denis Lebel vous conseille de suivre!




Communication et santé

0 commentaire

Commenter l'article

*Champs obligatoire


+ Populaires + Commentés
pommade du Dr Nweman

[ Allaitement ] La crème « tout usage » du Dr Jack Newman : un traitement miracle ?


téterelle allaitement

La téterelle et l'allaitement : pourquoi, quand et comment?


Probiotiques

Les probiotiques : quand, comment et pourquoi les utiliser?


La massothérapie

Les secrets de la massothérapie


blanchiment des dents

Le blanchiment des dents : bien plus qu’une procédure esthétique!


La profession d’ATP : en constante évolution!


Article suivant

huile en cuisine

Les huiles en cuisine : sont-elles santé?