logo Pharmablogue



2018-12-06  |  

Une étude de Santé Canada suggère que le talc pourrait être nocif pour la santé humaine

Revue de presse santé

Le gouvernement du Canada s’engage à protéger la santé de la population canadienne et l’environnement. Dans le cadre du Plan de gestion des produits chimiques, il évalue les substances chimiques utilisées au Canada et prend des mesures à l’égard de celles qui ont des effets nocifs sur la santé humaine ou l’environnement.

OTTAWA, le 5 déc. 2018 /CNW/ – Dans le cadre du Plan, Santé Canada et Environnement et Changement climatique Canada ont produit une ébauche d’évaluation préalable du talc, un minéral utilisé dans bon nombre de produits de consommation.

La plupart des utilisations du talc (papier, plastiques, peinture, céramique, mastics, aliments, ainsi que bon nombre de cosmétiques, de produits de santé naturels et de médicaments en vente libre) ne présentent aucun risque pour la santé humaine. Toutefois, compte tenu des plus récentes données scientifiques et de l’ébauche d’évaluation préalable, le gouvernement du Canada propose de conclure que l’inhalation de poudres libres à base de talc et l’utilisation de certains produits contenant du talc sur les parties génitales des femmes peuvent nuire à la santé humaine. Par conséquent, il envisage des mesures qui interdiraient ou restreindraient l’utilisation de talc dans un nombre limité de types de produits, notamment dans certains cosmétiques, produits de santé naturels et médicaments en vente libre.

L’ébauche d’évaluation préalable sera publiée dans la partie I de la Gazette du Canada, et les membres du public pourront faire part de leurs commentaires pendant une période de 60 jours se terminant le 6 février 2019. Pendant la même période, ils pourront également se prononcer sur le cadre de gestion des risques, qui énonce les mesures pouvant être prises pour gérer les risques relevés dans l’ébauche d’évaluation préalable. Les versions définitives de l’évaluation préalable et du cadre de gestion des risques tiendront compte des commentaires et des nouvelles données probantes reçus pendant la période de consultation.

Au Canada, les ingrédients (médicinaux et non médicinaux) de tous les cosmétiques, les produits de santé naturels et les médicaments en vente libre doivent être indiqués sur l’étiquette. Il est recommandé aux Canadiens préoccupés par leur exposition au talc de consulter la liste des ingrédients figurant sur l’étiquette des produits et d’éviter d’utiliser des poudres libres de talc susceptibles d’être inhalées et des produits contenant du talc sur les parties génitales des femmes.

Produits connexes

Document d’information : Talc
Résumé en langage simple
Infographie

SOURCE Santé Canada




Actualités | Nouvelles du PharmaBlogue | Revue de presse pharmaceutique | Revue de presse santé

0 commentaire

Commenter l'article

*Champs obligatoire


+ Populaires + Commentés
pommade du Dr Nweman

[ Allaitement ] La crème « tout usage » du Dr Jack Newman : un traitement miracle ?


téterelle allaitement

La téterelle et l'allaitement : pourquoi, quand et comment?


descente d

Prévenir la descente d’organes à la suite de l’accouchement


La massothérapie

Les secrets de la massothérapie


blanchiment des dents

Le blanchiment des dents : bien plus qu’une procédure esthétique!


La profession d’ATP : en constante évolution!


Article suivant

Revue de presse pharmaceutique

Prometic entreprendra une étude clinique pivot de phase 3 avec le PBI-4050 pour le syndrome d'Alström