logo Pharmablogue



2019-08-01  |  

AbbVie s'est engagée à éradiquer l'hépatite C d'ici 2030 au Canada

Revue de presse santé

AbbVie, une société biopharmaceutique d’envergure mondiale axée sur la recherche et le développement, appuie diverses initiatives visant à sensibiliser davantage le public à l’élimination du virus de l’hépatite C et à en faire une priorité, car pour atteindre cet objectif commun d’ici 2030, il faudra plus que des médicaments.

MONTRÉAL, le 25 juill. 2019 /CNW/ – Il faudra des partenariats fondés sur la transparence et l’esprit de collaboration, avec des professionnels de la santé, des gouvernements et des organismes communautaires, afin d’éliminer les obstacles à l’accès aux soins et de simplifier les options de traitement, en particulier pour les populations prioritaires, ce qui inclut les personnes consommant ou s’injectant des drogues ainsi que les immigrants et les nouveaux arrivants au Canada1.

« L’élimination du virus de l’hépatite C, ça commence par démontrer notre engagement à l’égard de l’objectif de 2030 de l’Organisation mondiale de la Santé, affirme Stéphane Lassignardie, Directeur général d’AbbVie Canada. Dans le cadre de partenariats avec d’autres intervenants, nous recherchons activement des solutions durables qui permettront à un plus grand nombre de patients d’être soumis à un dépistage, orientés vers les bons soins et traités en un laps de temps plus court. Nous nous sommes engagés avec des gouvernements de partout au Canada à abaisser le prix des traitements contre l’hépatite C et pour faire en sorte que chaque patient guéri soit un pas de plus sur le chemin de l’éradication de la maladie. Cela est possible grâce à notre engagement commun, car c’est en travaillant ensemble que nous pourrons éradiquer cette maladie. »

Au Canada, le nombre de personnes atteintes d’hépatite C chronique est estimé à 250 000, mais une proportion aussi élevée que 44 % d’entre elles ignore qu’elles ont contracté cette maladie1. Or, si elle n’est pas diagnostiquée ni traitée, l’hépatite C chronique peut mener à la cirrhose, au cancer du foie ou à l’insuffisance hépatique. Actuellement, l’hépatite C est la principale indication pour la greffe du foie au Canada2. Chez les utilisateurs de drogues injectables, ce sont jusqu’à 66 % qui ont ou ont déjà eu une infection par le virus de l’hépatite C1.

Au centre de santé communautaire Cool Aid situé à Victoria, en Colombie-Britannique, une équipe multidisciplinaire fournit des soins de santé primaires intégrés pour le traitement de la maladie et la promotion du bien-être. « Parce qu’au Canada, le virus de l’hépatite C touche les populations marginalisées de façon tout à fait disproportionnée, notre modèle de traitement de l’hépatite C dirigé par des infirmières est principalement axé sur le travail dans la communauté et la prise en charge intensive des cas, afin de traiter avec succès les personnes infectées par le virus de l’hépatite C qui ont besoin d’un niveau de soutien particulièrement élevé. De plus, nous travaillons en collaboration avec les fournisseurs de traitements contre le virus de l’hépatite C pour mettre au point des outils d’éducation et de sensibilisation s’adressant spécifiquement à cette population », explique Tamara Barnett, infirmière clinicienne de première ligne du centre de santé communautaire Cool Aid.

Jusqu’à 35 % de tous les cas d’infection par le virus de l’hépatite C au Canada sont des immigrants et des nouveaux arrivants, surtout des personnes qui proviennent de pays où l’hépatite C est répandue1. Bien qu’un test facultatif de dépistage de l’hépatite C au moment de l’arrivée au Canada fasse partie des recommandations nationales existantes, les immigrants et nouveaux arrivants sont moins susceptibles d’accéder au système de santé que les résidents nés au Canada, et les fournisseurs de soins de santé ne sont pas toujours au courant des pays où l’hépatite C est courante1.

« À l’Hôpital général juif, nous voyons chaque année des milliers de personnes qui vivent avec diverses maladies du foie — dont un grand nombre sont des immigrants et des nouveaux arrivants –, l’hépatite C étant l’une des maladies les plus souvent diagnostiquée dans ces populations. Je dois dire que nous avons mis en place un très bon système d’orientation des patients avec les centres de santé communautaires locaux, explique le Dr Nir Hilzenrat, gastro-entérologue et hépatologue. Aujourd’hui, nous disposons des bons traitements pour éradiquer l’hépatite C, mais pour être en mesure d’atteindre l’objectif de l’Organisation mondiale de la Santé, nous devons travailler à prévenir et à dépister cette maladie, et à donner accès aux soins aux personnes qui en sont atteintes. Selon moi, il est important de travailler auprès des populations prioritaires et de les éduquer afin d’éliminer les barrières et de faciliter la compréhension et pour que ces personnes puissent être traitées efficacement et guéries. »

Le 28 juillet est la Journée mondiale contre l’hépatite. Prenant un peu d’avance sur cette date, AbbVie a tenu une journée de sensibilisation à l’hépatite C pour ses employés, leur donnant l’occasion de se renseigner sur la maladie et de se soumettre à un test de dépistage facultatif et volontaire. Le 18 juillet, près de 30 % des employés du siège social ont participé à la journée afin d’obtenir des réponses à leurs questions et de mieux comprendre les mythes, les faits et les préjugés liés à cette affection dévastatrice et mortelle.

À propos d’AbbVie 
AbbVie est une société biopharmaceutique d’envergure mondiale axée sur la recherche et le développement de traitements novateurs de pointe ciblant certaines des maladies les plus complexes et les plus graves au monde. La société a pour mission de mettre à profit son expertise, son personnel dévoué et son approche unique de l’innovation pour améliorer de façon marquée les traitements dans quatre principaux champs thérapeutiques : l’immunologie, l’oncologie, la virologie et les neurosciences. Dans plus de 75 pays, les employés d’AbbVie travaillent chaque jour à faire évoluer les solutions de santé destinées aux citoyens du monde entier. Pour en savoir plus sur AbbVie, visitez les sites www.abbvie.ca et www.abbvie.com. Suivez la société sur Twitter (@abbvieCanadaet @abbvie) ou consultez ses offres d’emploi sur Facebook ou LinkedIn.

____________________

1 Réseau canadien sur l’hépatite C (CanHepC). Modèle directeur pour guider les efforts d’élimination de l’hépatite C au Canada.www.canhepc.ca/sites/default/files/media/documents/modele_directeur_vhc_2019_05.pdf. Consulté en juillet 2019.

2 Fondation canadienne du foie. www.liver.ca/fr/how-you-help/advocate/. Consulté en juillet 2019.

SOURCE AbbVie Canada




Actualités | Nouvelles du PharmaBlogue | Revue de presse pharmaceutique | Revue de presse santé

0 commentaire

Commenter l'article

*Champs obligatoire


+ Populaires + Commentés
pommade du Dr Nweman

[ Allaitement ] La crème « tout usage » du Dr Jack Newman : un traitement miracle ?


téterelle allaitement

La téterelle et l'allaitement : pourquoi, quand et comment?


descente d

Prévenir la descente d’organes à la suite de l’accouchement


La massothérapie

Les secrets de la massothérapie


blanchiment des dents

Le blanchiment des dents : bien plus qu’une procédure esthétique!


La profession d’ATP : en constante évolution!


Article suivant

Revue de presse santé

Des chercheurs font un pas de plus vers un vaccin contre l’hépatite C