logo Pharmablogue



2020-04-30  |  

Avis - La chloroquine et l'hydroxychloroquine peuvent entraîner de graves effets secondaires. Ces médicaments doivent être utilisés seulement sous la supervision d'un médecin

Revue de presse pharmaceutique

La chloroquine et l’hydroxychloroquine peuvent entraîner de graves effets secondaires, notamment de graves troubles du rythme cardiaque.

OTTAWA, le 25 avril 2020 /CNW/ – Le risque lié à ces effets secondaires peut augmenter à des doses plus élevées ou si les médicaments sont utilisés en association avec d’autres médicaments, comme l’antibiotique azithromycine. Les patients ne devraient prendre ces médicaments que sous la supervision d’un médecin. Santé Canada s’inquiète du fait que certaines personnes pourraient acheter directement de la chloroquine et de l’hydroxychloroquine sans ordonnance et les utiliser pour prévenir ou traiter la COVID-19.

La chloroquine et l’hydroxychloroquine sont des médicaments approuvés pour traiter la malaria et certaines maladies auto-immunes, dont le lupus et la polyarthrite rhumatoïde. Ils peuvent causer des dommages au foie et aux reins, une baisse du taux de sucre dans le sang (hypoglycémie) et des troubles du système nerveux, comme des étourdissements, des évanouissements ou des crises épileptiques. Dans les cas les plus graves, les effets sur le rythme cardiaque peuvent être mortels. Les enfants sont particulièrement sensibles à ces médicaments, et même de faibles doses peuvent leur être dangereuses.

Santé Canada n’a autorisé aucun médicament qui permet de prévenir, de traiter ou de guérir la COVID-19 et a mis en garde les Canadiens contre les produits de santé assortis d’allégations fausses ou trompeuses.

Au Canada et à l’étranger, on étudie la possibilité d’utiliser certains médicaments pour traiter ou prévenir la COVID-19. La meilleure façon d’accéder à des traitements expérimentaux est de participer à des essais cliniques. Santé Canada a autorisé des essais cliniques utilisant la chloroquine et l’hydroxychloroquine pour traiter la COVID-19. Il est essentiel de disposer de résultats provenant de grandes études bien conçues pour déterminer si les bienfaits de la chloroquine et de l’hydroxychloroquine l’emportent sur leurs risques dans le traitement de la COVID-19. Jusqu’à maintenant, les données tirées des essais cliniques sont limitées, et les résultats ne permettent pas de montrer de façon concluante que des médicaments précis sont efficaces contre la COVID-19.

On rappelle aux patients et aux professionnels de la santé de signaler tout effet secondaire soupçonné à Santé Canada. Santé Canada continuera de surveiller de près l’innocuité et l’efficacité de la chloroquine, de l’hydroxychloroquine et de tout autre médicament utilisé dans le traitement de la COVID-19. Santé Canada prendra rapidement les mesures qui s’imposent si de nouveaux renseignements en matière de risques pour la santé sont portés à son attention et il informera les Canadiens au besoin.

Si vous achetez des médicaments en ligne, vous mettez peut-être votre santé en danger. Cela est particulièrement vrai si vous commandez des médicaments d’ordonnance sans avoir été examiné en personne par un professionnel de la santé. Certaines pharmacies sur Internet sont légitimes, mais bon nombre offrent des produits et des services qui sont dangereux.

Renseignements à l’intention des patients et des consommateurs :

  • Utilisez la chloroquine ou l’hydroxychloroquine seulement si elle vous a été prescrite par un médecin qui supervise votre traitement.
  • Consultez votre médecin si, pendant la prise de ces médicaments, vous ressentez des symptômes comme une arythmie cardiaque, des étourdissements, des évanouissements, des crises épileptiques ou tout autre effet secondaire.
  • Soyez prudent lorsque vous achetez des médicaments par l’entremise d’Internet. Si vous avez des questions sur la légitimité d’une pharmacie sur Internet, communiquez avec l’organisme de réglementation de la pharmacie de votre province ou de votre territoire.
  • Signalez à Santé Canada tout événement indésirable associé à un produit de santé.
  • Signalez à Santé Canada toute plainte liée à des produits non autorisés.

Renseignements à l’intention des médecins :

  • L’utilisation à des fins expérimentales de traitements approuvés comme l’hydroxychloroquine et la chloroquine doit être effectuée dans le cadre d’un essai clinique bien conçu.
  • Consultez les monographies de produit canadiennes pour obtenir la liste complète des contre-indications, des mises en garde et précautions, des réactions indésirables et des interactions entre les médicaments.
  • Surveillez étroitement les patients traités par la chloroquine ou l’hydroxychloroquine, notamment :
    • s’ils ont des antécédents de problèmes cardiaques;
    • si vous administrez des doses élevées;
    • si vous prescrivez ces médicaments en association avec d’autres médicaments, comme l’azithromycine, qui peuvent allonger l’intervalle QT.

Also available in English

SOURCE Santé Canada

Actualités | Nouvelles du PharmaBlogue | Revue de presse pharmaceutique

0 commentaire

Commenter l'article

*Champs obligatoire