logo Pharmablogue



2019-08-29  |  

Droit de prescrire des infirmières bachelières : une piste intéressante pour améliorer l'accès aux soins

Revue de presse pharmaceutique

Fort de son mandat de protection du public, l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec (OIIQ) rappelle que les expertises infirmières sont l’une des clés importantes en vue d’améliorer l’accès aux soins de santé.

MONTRÉAL, le 28 août 2019 /CNW Telbec/ – L’ouverture du droit de prescrire aux infirmières bachelières mérite d’être examinée sous l’angle de critères rationnels comme l’accès aux soins amélioré pour la population québécoise, les compétences et la formation requises et un mode d’organisation des soins favorable.

« Nous savons qu’à l’heure actuelle, les infirmières et infirmiers du Québec n’occupent que 50 % de leur champ d’exercice, car leur temps est monopolisé par d’autres tâches que celles pour lesquelles ils ont été formés. Nous devons leur donner tous les moyens d’occuper pleinement leur champ d’exercice et veiller à l’utilisation optimale de leurs compétences. Il s’agit pour le patient de voir le bon professionnel au bon moment. Par exemple, nous savons que l’accès aux soins est limité, car la première ligne est souvent engorgée par des patients dont le diagnostic a déjà été posé. Le droit de prescrire pour les infirmières et infirmiers bacheliers viendrait soutenir le réseau de la santé. Cette question mérite donc d’être évaluée avec toute la rigueur nécessaire », a affirmé Luc Mathieu, président de l’OIIQ.

À propos de l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec 
L’OIIQ est le plus grand ordre professionnel dans le domaine de la santé au Québec. Il est régi par la Loi sur les infirmières et les infirmiers et par le Code des professions. L’OIIQ est également guidé par ses valeurs de gouvernance que sont la confiance, la bienveillance, le respect et l’équité. Il compte quelque 76 000 membres et 16 000 étudiants immatriculés. Sa mission est d’assurer la protection du public par et avec les infirmières et infirmiers, tout en veillant à l’amélioration de la santé des Québécois. L’OIIQ a également pour mandat d’assurer la compétence et l’intégrité des infirmières et infirmiers du Québec ainsi que de contribuer à la promotion d’une pratique infirmière de qualité.

SOURCE Ordre des infirmières et infirmiers du Québec




Actualités | Nouvelles du PharmaBlogue | Revue de presse pharmaceutique

0 commentaire

Commenter l'article

*Champs obligatoire


+ Populaires + Commentés
pommade du Dr Nweman

[ Allaitement ] La crème « tout usage » du Dr Jack Newman : un traitement miracle ?


téterelle allaitement

La téterelle et l'allaitement : pourquoi, quand et comment?


descente d

Prévenir la descente d’organes à la suite de l’accouchement


La massothérapie

Les secrets de la massothérapie


blanchiment des dents

Le blanchiment des dents : bien plus qu’une procédure esthétique!


La profession d’ATP : en constante évolution!


Article suivant

Revue de presse pharmaceutique

Selon les médecins de famille: les infirmières trop débordées pour faire des prescriptions