logo Pharmablogue



2020-08-20  |  

DUPIXENT(MD) (dupilumab injectable) est maintenant approuvé par Santé Canada dans le traitement de la rhinosinusite chronique grave avec polypes nasaux

Revue de presse pharmaceutique

Sanofi Canada a annoncé aujourd’hui l’approbation par Santé Canada d’une nouvelle indication de DUPIXENTMD (dupilumab injectable) comme traitement d’entretien d’appoint en association avec des corticostéroïdes intranasaux chez les adultes atteints de rhinosinusite chronique grave avec polypes nasaux (RSCaPN) dont la maladie n’est pas adéquatement contrôlée par des corticostéroïdes à action générale ou la chirurgie3, faisant de DUPIXENTMD le premier médicament biologique au Canada dans le traitement de cette maladie4.

MISSISSAUGA, ON, le 18 août 2020 /CNW/ – La RSCaPN est une maladie inflammatoire chronique des voies respiratoires supérieures de type 2 qui obstrue les sinus et les voies nasales. Elle peut entraîner des difficultés respiratoires, de la congestion nasale ou un écoulement nasal, une perte ou une diminution du sens de l’odorat et du goût et une sensation de pression au niveau du visage5.

« Chez Sanofi Genzyme, nous sommes engagés à faire une différence pour les patients en mettant au point des traitements novateurs qui viennent combler des besoins non satisfaits. L’approbation de DupixentMD pour la RSCaPN offre aux patients le premier traitement biologique permettant de traiter l’inflammation de type 2 qui sous-tend cette maladie invalidante », mentionne Marissa Poole, chef nationale de Sanofi Canada et directrice générale de Sanofi Genzyme Canada.

DUPIXENTMD est un anticorps monoclonal recombinant entièrement humain qui inhibe la signalisation des protéines interleukine-4 (IL-4) et interleukine-13 (IL-13)6 et qui n’est pas un immunosuppresseur. Les données provenant des essais cliniques sur DUPIXENTMD ont démontré que les protéines IL-4 et IL-3 sont des composantes clés de l’inflammation de type 2, laquelle joue un rôle majeur dans la dermatite atopique et la RSCaPN.

« Les associations de corticostéroïdes intranasaux et à action générale avec la chirurgie endoscopique des sinus (CES) constituent les normes actuelles en matière de traitement de la RSCaPN chez les patients dont la maladie n’est pas contrôlée par des médicaments. Malheureusement, la chirurgie n’est pas une panacée efficace, et dans certains cas, la maladie peut resurgir tout juste six mois après la chirurgie, » affirme le Dr Martin Desrosiers, professeur clinicien, directeur de programme, ORL – chirurgie cervico-faciale, Université de Montréal. « Jusqu’à maintenant, les patients ne présentant pas de réponse à la chirurgie n’avaient comme options thérapeutiques que de répéter l’intervention; certains patients avaient auparavant subi jusqu’à dix chirurgies. Au cours des essais cliniques, DUPIXENTMD a permis de contrôler la maladie chez ces groupes de patients difficiles à traiter sans recourir à la chirurgie. La disponibilité de DUPIXENTMD offre ainsi une nouvelle option thérapeutique qui vient en aide aux patients canadiens vivant avec le fardeau de la RSCaPN non contrôlée. »

À propos du programme clinique de DUPIXENTMD

L’approbation de Santé Canada est fondée sur deux essais pivots de phase 3 (SINUS-24, d’une durée de 24 semaines, et SINUS-52, de 52 semaines) qui ont évalué DUPIXENTMD à 300 mg administré chez les adultes toutes les deux semaines en association avec les corticostéroïdes intranasaux qui représentent la norme en matière de traitement comparativement au placebo en association avec les corticostéroïdes intranasaux7Lors de ces essais cliniques8, les patients traités par DUPIXENTMD ont obtenu une amélioration statistiquement significative pour l’ensemble des critères d’évaluation principal et secondaires après 24 semaines9. On a observé des effets sur la congestion nasale et sur la perte de l’odorat lors de la première évaluation du traitement après quatre semaines, avec des améliorations continues tout au long des essais cliniques10. Lors des essais cliniques sur la RSCaPN, au moins 1 % des effets indésirables fréquents observés chez le groupe de patients sous DUPIXENTMD étaient l’inflammation des yeux et des paupières (conjonctivite), une numération élevée de certains globules blancs (éosinophilie) ainsi que des réactions et une enflure au point d’injection11.

À PROPOS DE DUPIXENTMD

DUPIXENTMD a initialement été approuvé par Santé Canada le 30 novembre 2017 et demeure le seul médicament biologique dans le traitement des adultes atteints de dermatite atopique modérée à sévère chez qui la maladie n’est pas adéquatement contrôlée par des traitements topiques sous ordonnance ou quand ces traitements ne sont pas appropriés12. En septembre 2019, Santé Canada a élargi l’approbation de DUPIXENTMD pour inclure les adolescents âgés de 12 ans et plus13.

Le DUPIXENTMD est développé conjointement par Sanofi et Regeneron dans le cadre d’un accord de collaboration mondiale.

À propos de Sanofi

La vocation de Sanofi consiste à accompagner les personnes qui doivent composer avec des problèmes de santé. En tant que société biopharmaceutique multinationale spécialisée dans la santé humaine, nous prévenons les maladies grâce à nos vaccins et proposons des traitements novateurs en vue de combattre la douleur et d’apaiser les souffrances. Nous accompagnons tant les personnes atteintes de maladies rares que les millions de patients qui doivent composer avec des affections chroniques à long terme.

Avec plus de 100 000 collaborateurs dans 100 pays, Sanofi transforme l’innovation scientifique en solutions de santé partout dans le monde.

Au Canada, Sanofi emploie environ 2 000 personnes. En 2018, nous avons investi plus de 127 millions de dollars dans des projets de recherche et développement au Canada, créant ainsi des emplois, des occasions d’affaires et des possibilités d’un océan à l’autre.

Suivez-nous sur Twitter @SanofiCanada et sur YouTube.

Sanofi, donner toute sa force à la vie.

Références

________________________

1Monographie canadienne de DUPIXENTMD, 12 août 2020.

2 Monographie canadienne de DUPIXENTMD, 12 août 2020.

Monographie canadienne de DUPIXENTMD, 12 août 2020.

4 Monographie canadienne de DUPIXENTMD, 12 août 2020.

5 Can Fam Physician. 2013;59(12):1275-81, e528-34

6 Monographie canadienne de DUPIXENTMD, 12 août 2020.

7 Monographie canadienne de DUPIXENTMD, 12 août 2020.

8 Monographie canadienne de DUPIXENTMD, 12 août 2020.

Monographie canadienne de DUPIXENTMD, 12 août 2020.

10 Monographie canadienne de DUPIXENTMD, 12 août 2020.

11 Monographie canadienne de DUPIXENTMD, 12 août 2020.

12 Monographie canadienne de DUPIXENTMD, 12 août 2020.

13 Monographie canadienne de DUPIXENTMD, 12 août 2020.

SOURCE Sanofi Canada




Actualités | Nouvelles du PharmaBlogue | Revue de presse pharmaceutique

0 commentaire

Commenter l'article

*Champs obligatoire


+ Populaires + Commentés
pommade du Dr Nweman

[ Allaitement ] La crème « tout usage » du Dr Jack Newman : un traitement miracle ?


téterelle allaitement

La téterelle et l'allaitement : pourquoi, quand et comment?


descente d

Prévenir la descente d’organes à la suite de l’accouchement


La massothérapie

Les secrets de la massothérapie


blanchiment des dents

Le blanchiment des dents : bien plus qu’une procédure esthétique!


La profession d’ATP : en constante évolution!


Article suivant

Revue de presse pharmaceutique

Médunik Canada élargit sa gamme de produits pour le traitement des maladies orphelines grâce à une autorisation de commercialisation pour Ruzurgi®