logo Pharmablogue



2019-10-03  |  

EMGALITY(MC) (galcanézumab) est désormais disponible au Canada pour les traitements préventifs de la migraine

Revue de presse pharmaceutique

Eli Lilly Canada Inc. (Lilly Canada) a le plaisir d’annoncer qu’EmgalityMC (galcanézumab) est désormais offert au Canada. Emgality est indiqué pour la prévention des migraines chez les adultes ayant au moins quatre jours de migraine par mois.1

TORONTO, le 2 oct. 2019 /CNW/ – La migraine est une maladie neurologique complexe qui a des effets débilitants2 sur la vie de près de trois millions de Canadiens.À l’échelle mondiale, la migraine était classée comme la deuxième cause majeure d’incapacité en 2016.4 La migraine perturbe tous les aspects de la vie; les effets débilitants physiques de la maladie se font ressentir au niveau du travail, de la vie sociale, des relations et du bien-être mental.5

« Chaque jour, je rencontre à la clinique des gens dont la qualité de vie est diminuée à cause des migraines débilitantes. Afin de traiter cette maladie, nous avons besoin de médicaments spécialement conçus pour prévenir et réduire les jours de migraine, a affirmé Dre Elizabeth Leroux, neurologue spécialisée en médecine des céphalées, à Montréal, et présidente de la Canadian Headache Society. Les données cliniques montrent que les traitements par Emgality peuvent grandement réduire les jours de migraine pour ces patients. C’est une bonne nouvelle. »

« Pour les personnes souffrantes de migraines chroniques, les effets négatifs de cette maladie neurologique douloureuse et parfois débilitante se font ressentir dans tous les aspects de leur vie. En plus de souffrir de douleurs et d’autres symptômes, ils doivent souvent s’efforcer d’affronter les tâches de la vie quotidienne. C’est très difficile, a mentionné Louise Houle, coordinatrice à Migraine Québec, un organisme basé à Montréal. Notre communauté et tous ceux qui souffrent de la migraine se réjouiront de la mise sur le marché de nouveaux médicaments préventifs capables de réduire le fardeau de la maladie. »

Emgality

Emgality, un médicament spécialement conçu pour prévenir la migraine, est un anticorps monoclonal IgG4 humanisé qui se lie au peptide lié au gène de la calcitonine (CGRP), pour ainsi empêcher son activité biologique.1 Emgality est administré une fois par mois; la dose d’attaque initiale recommandée est de 240 mg (deux injections), suivie de doses de 120 mg (une injection) administrées une fois par mois par injection sous-cutanée.1

L’auto-injecteur utilisé pour administrer Emgality a été conçu pour les patients : l’appareil est prêt à l’emploi et dispose d’une seringue cachée préfixée. Les patients n’ont pas besoin de voir ou de manipuler l’aiguille, ce qui facilite l’expérience d’injection.

À propos de la recherche derrière Emgality1

L’innocuité et l’efficacité d’Emgality ont été évaluées au moyen d’essais cliniques auxquels ont participé plus de 2 500 patients. EMGALITY a été évalué comme traitement préventif (traitement qui devrait baisser la fréquence des migraines) de la migraine épisodique ou chronique dans le cadre de trois études multicentriques de phase III, à répartition aléatoire, contrôlées par placebo et menées à double insu auprès de patients adultes :

  • Les études EVOLVE-1 et EVOLVE-2, à répartition aléatoire et double insu, contrôlées par placebo, d’une durée de 6 mois, portaient sur des patients adultes souffrant de migraine épisodique (c’est-à-dire de 4 à 14 jours de migraine par mois).
  • L’étude REGAIN, à répartition aléatoire, contrôlée par placebo et à double insu, d’une durée de 3 mois, portait sur des patients adultes souffrant de migraine chronique (au moins 15 jours de céphalées par mois, dont au moins 8 jours de migraine par mois).

Durant les trois études, les patients ont été répartis de façon aléatoire pour recevoir soit un placebo une fois par mois, soit 120 mg d’Emgality à la suite d’une dose d’attaque initiale de 240 mg, soit 240 mg d’Emgality. Le critère principal d’évaluation était la variation moyenne du nombre de jours de migraine par mois par rapport aux valeurs initiales au sein du groupe de participants visés par le traitement, durant la phase de traitement à double insu.

EVOLVE-17 (au cours des mois 1 à 6 – nombre initial de jours de migraine : Emgality 9,2, placebo 9,1)

  • Variation moyenne par rapport aux valeurs initiales (en nombre de jours) : -4,7 jours (N=210) pour Emgality 120 mg par rapport à -2,8 jours (N=425) pour le placebo (p<0,001).
  • Jusqu’à trois patients sur cinq ont présenté, au cours de n’importe quel mois donné, une réduction de 50 % ou plus du nombre moyen de jours de migraine (% de répondants) : 62 % (N=210) pour Emgality 120 mg par rapport à 39 % (N=425) pour le placebo (p<0,001).
  • Plus d’un patient sur trois a présenté, au cours de n’importe quel mois donné, une réduction de 75 % ou plus du nombre moyen de jours de migraine (% de répondants) : 39 % (N=210) pour Emgality 120 mg par rapport à 19 % (N=425) pour le placebo (p<0,001).
  • Jusqu’à un patient sur sept a présenté, au cours de n’importe quel mois donné, une réduction de 100 % du nombre moyen de jours de migraine (p<0,001) (% de répondants) : 16 % (N=210) pour Emgality 120 mg par rapport à 6 % (N=425) pour le placebo (p<0,001).

EVOLVE-27 (au cours des mois 1 à 6 – nombre initial de jours de migraine : Emgality 9,1, placebo 9,2)

  • Variation moyenne par rapport aux valeurs initiales (en nombre de jours) : -4,7 jours (N=226) pour Emgality 120 mg par rapport à -2,3 jours (N=450) pour le placebo (p<0,001).
  • Jusqu’à trois patients sur cinq ont présenté, au cours de n’importe quel mois donné, une réduction de 50 % ou plus du nombre moyen de jours de migraine (% de répondants) : 59 % (N=226) pour Emgality 120 mg par rapport à 36 % (N=450) pour le placebo (p<0,001).
  • Plus d’un patient sur trois a présenté, au cours de n’importe quel mois donné, une réduction de 75 % ou plus du nombre moyen de jours de migraine (% de répondants) : 34 % (N=226) pour Emgality 120 mg par rapport à 18 % (N=450) pour le placebo (p<0,001).
  • Jusqu’à un patient sur sept a présenté, au cours de n’importe quel mois donné, une réduction de 100 % du nombre moyen de jours de migraine (% de répondants) : 12 % (N=226) pour Emgality 120 mg par rapport à 6 % (N=450) pour le placebo (p<0,001).

REGAIN8 (au cours des mois 1 à 3 – nombre initial de jours de migraine : Emgality 19,4, placebo 19,6)

  • Variation moyenne par rapport aux valeurs initiales (en nombre de jours) : -4,8 jours (N=273) pour Emgality 120 mg par rapport à -2,7 jours (N=538) pour le placebo (p<0,001).
  • Réduction de 50 % ou plus, au cours de n’importe quel mois donné, du nombre moyen de jours de migraine (% de répondants) : 28 % (N=273) pour Emgality 120 mg par rapport à 15 % (N=538) pour le placebo (p<0,001).

Durant les trois études pivots intégrées et contrôlées par placebo portant sur la migraine, la douleur au point d’injection était l’effet indésirable le plus souvent signalé (≥ 10 %). Dans la plupart des cas, la douleur signalée au point d’injection s’est manifestée moins d’un jour après l’injection et disparaissait au bout de quelques jours. La plupart des effets indésirables étaient d’intensité légère à modérée et n’ont pas mené à l’abandon d’Emgality.1

Pour obtenir les renseignements thérapeutiques complets, y compris les renseignements destinés aux patients, veuillez consulter la monographie canadienne d’Emgality, à l’adresse www.lilly.ca.

À propos d’Eli Lilly Canada Inc. 

Eli Lilly and Company est un chef de file mondial dans le domaine des soins de santé, alliant empathie et recherche dans le but d’offrir une vie meilleure aux citoyens du monde entier. Notre entreprise a été fondée il y a plus d’un siècle par le colonel Eli Lilly, un homme voué à la mise au point de médicaments de grande qualité répondant aux besoins de la population. Aujourd’hui, nous demeurons fidèles à cette mission dans tout ce que nous entreprenons. Partout dans le monde, les employés de Lilly s’efforcent de créer des médicaments révolutionnaires et d’en faire profiter ceux qui en ont besoin. Ils cherchent également à améliorer la compréhension et la prise en charge des maladies et à contribuer au bien-être des collectivités grâce à la philanthropie et au bénévolat.

Eli Lilly Canada a été créée en 1938 à la suite d’une collaboration de recherche avec des chercheurs de l’Université de Toronto, laquelle a finalement abouti à la mise au point de la première insuline commercialisable au monde. Notre travail se concentre sur les domaines de l’oncologie, du diabète, de l’auto-immunité, des affections neurodégénératives et de la douleur. Pour en savoir plus au sujet d’Eli Lilly Canada, nous vous invitons à consulter notre site Web au www.lilly.ca.

________________________________

1 Monographie d’Emgality. 30 juillet 2019

2 The International Classification of Headache Disorders, 3rd edition. (2018). Cephalalgia, 38(1), 1-211

3 Ramage-Morin, PL et Gilmour H, Prévalence de la migraine chez la population à domicile au Canada, Rapports sur la santé, vol. 25, no 6, p. 10-16, juin 2014, Statistique Canada, consulté en octobre 2018, à: https://www150.statcan.gc.ca/n1/en/pub/82-003-x/2014006/article/14033-en

4 Vos T, Abajobir AA, Abbafati C, Abbas KM, Abate KH, Abd-Allah F, et coll. Global, regional, and national incidence, prevalence, and years lived with disability for 328 diseases and injuries for 195 countries, 1990-2016: a systematic analysis for the global burden of disease study 2016Lancet. 2017; 390:1211-1259

5 Burden of Migraine Sufferers, MD Analytics, mars 2019

6 Emgality Device SF Training Playbook

7 Janet H. Ford, PhD, et coll. « Two randomized migraine studies of galcanezumab Effects on patient functioning and disability »Neurology

8 Holland C. Detke, et coll. « Galcanezumab in chronic migraine The randomized, double-blind, placebo-controlled REGAIN study »Neurology

SOURCE Eli Lilly Canada




Actualités | Nouvelles du PharmaBlogue | Revue de presse pharmaceutique

0 commentaire

Commenter l'article

*Champs obligatoire


+ Populaires + Commentés
pommade du Dr Nweman

[ Allaitement ] La crème « tout usage » du Dr Jack Newman : un traitement miracle ?


téterelle allaitement

La téterelle et l'allaitement : pourquoi, quand et comment?


descente d

Prévenir la descente d’organes à la suite de l’accouchement


La massothérapie

Les secrets de la massothérapie


blanchiment des dents

Le blanchiment des dents : bien plus qu’une procédure esthétique!


La profession d’ATP : en constante évolution!


Article suivant

Revue de presse pharmaceutique

Santé Canada approuve Dupixent(MC) comme premier agent biologique pour le traitement des adolescents atteints de dermatite atopique modérée à sévère