logo Pharmablogue



2020-06-25  |  

La COVID-19 nuit au traitement des migraines chroniques au Canada

Revue de presse santé

Comme c’est le cas pour la plupart des maladies chroniques, la COVID-19 a une énorme incidence sur les patients qui souffrent de migraines chroniques. Allergan, une entreprise d’AbbVie, appuie fièrement le mois national de la sensibilisation à la migraine et aux maux de tête et encourage les patients et les soignants à partager leur expérience au moyen du mot-clic #Plusquelamigraine afin de favoriser le dialogue et la sensibilisation à propos de la migraine chronique, de la migraine et des maux de tête.

TORONTO, le 23 juin 2020 /CNW/ – « La pandémie de COVID-19 a été une période particulièrement difficile pour les personnes souffrant de migraines chroniques, alors que de nombreux facteurs de stress physique et mental, une anxiété accrue et des changements dans la routine quotidienne sont devenus des facteurs déclencheurs de l’aggravation des symptômes. Cette situation, combinée à l’accès limité à un médecin spécialiste, a compliqué la gestion de la maladie pour ces patients, a déclaré le Dr Ian Finkelstein, directeur médical de la Toronto Headache and Pain Clinic. Les patients souffrant de migraines chroniques doivent faire preuve d’une grande rigueur dans la prise en charge de leurs symptômes, et la COVID-19 a été un facteur aggravant pour de nombreux patients qui arrivent normalement à bien maîtriser leurs symptômes. Il est primordial d’améliorer les méthodes de diagnostic, de prise en charge et d’éducation entourant cette affection incapacitante. »

La différence entre la migraine et les autres types de maux de tête

La migraine est plus grave et plus débilitante que les autres types de maux de tête; elle touche plus de 2,7 millions de Canadiens1. Elle se caractérise par des maux de tête d’intensité modérée ou grave et par une douleur pulsatile; elle se manifeste souvent d’un seul côté de la tête2. Les autres symptômes débilitants comprennent des nausées, des vomissements et une hypersensibilité à la lumière, au bruit et aux odeurs3.

#Plusquelamigraine

En juin, Allergan encourage les personnes souffrant de migraines à rompre le silence afin de sensibiliser le public à ce trouble, d’en souligner les symptômes et d’en faire comprendre les répercussions. Les patients et les soignants peuvent faire part de leur expérience en ligne en utilisant le mot-clic #Plusquelamigraine. Visitez le site Web mamigrainechronique.ca afin de faire une autoévaluation, de découvrir les déclencheurs de la migraine et les options thérapeutiques. Le site comprend également un outil de recherche qui permet aux Canadiens de trouver un médecin qui pourrait les aider dans leur région. Nous encourageons les personnes souffrant de migraines à discuter avec leurs fournisseurs de soins de santé de l’incidence de leurs symptômes sur leur qualité de vie.

Des statistiques accablantes

  • Selon les estimations, entre 370 000 et 600 000 adultes canadiens, âgés de 18 ans ou plus, souffrent de migraine chronique4.
  • Plus de 80 % des Canadiens aux prises avec la migraine chronique sont des femmes5.
  • On estime que seulement 20,2 % des personnes aux prises avec une migraine chronique reçoivent un diagnostic de migraine chronique, et que seulement 33,3 % des patients qui en souffrent utilisent un médicament préventif6.
  • Les patients souffrant de migraine chronique sont plus susceptibles de s’absenter du travail ou de l’école, d’être incapables de s’occuper des tâches ménagères, de devenir invalides et d’avoir un faible revenu familial7,8.
  • Les patients souffrant de migraine chronique sont presque deux fois plus susceptibles d’être atteints de dépression ou d’anxiété comparativement aux patients souffrant de migraines épisodiques9.
  • Les patients souffrant de migraine chronique sont plus susceptibles de recevoir des opioïdes que les patients souffrant de migraines épisodiques10,11.

À propos d’AbbVie

AbbVie a pour mission de découvrir et d’offrir des médicaments novateurs pour répondre à des besoins importants en matière de santé aujourd’hui et relever les défis médicaux de demain. AbbVie met tout en œuvre afin d’avoir un impact remarquable sur la vie des gens dans divers secteurs thérapeutiques clés, dont l’immunologie, l’oncologie, les neurosciences, les soins oculaires, la virologie, la santé des femmes et la gastroentérologie, de même que dans le domaine de l’esthétique par le truchement des produits et services d’Allergan Esthétique. Pour en savoir plus sur AbbVie, visitez les sites www.abbvie.ca et www.abbvie.com. Suivez la société @abbvie sur TwitterFacebookInstagramYouTube et LinkedIn.

__________________________

1

Statistique Canada. Prévalence de la migraine chez la population à domicile au Canada. Consulté en mai 2018 : https://www.statcan.gc.ca/pub/82-003-x/2014006/article/14033-fra.htm   

2

Natoli JL et coll. Global Prevalence of Chronic Migraine: A Systematic Review. Cephalalgia. 30 (5), mai 2010, pp. 599-609.

3

Natoli JL et coll. Global Prevalence of Chronic Migraine: A Systematic Review. Cephalalgia. 30 (5), mai 2010, pp. 599-609.

4

Natoli JL et coll. Global Prevalence of Chronic Migraine: A Systematic Review. Cephalalgia. 30 (5), mai 2010, pp. 599-609.

5

Stokes M. et coll. « Cost of health care among patients with chronic and episodic migraine in Canada and the USA: results from the International Burden of Migraine Study (IBMS). » American Headache Society. mai 2011, p. 1065. 

6

Bigal ME, Serrano D, Reed M et Lipton RB. Chronic migraine in the population: Burden, diagnosis, and satisfaction with treatment. Neurology. 71, 2008, p. 559-566. doi:10.1212/01.wnl.0000323925.29520.e7.

7

Buse DC, Manack A, Serrano D, Turkel C et Lipton RB. Sociodemographic and comorbidity profiles of chronic migraine and episodic migraine sufferers. J Neurol Neurosurg Psychiatry. 81 (4), 2010, p. 428-432. doi:10.1136/jnnp.2009.192492.

8

Bigal ME, Serrano D, Reed M et Lipton RB. Chronic migraine in the population: Burden, diagnosis, and satisfaction with treatment. Neurology. 71, 2008, p. 559-566. doi:10.1212/01.wnl.0000323925.29520.e7.

9

Buse DC, Manack A, Serrano D, Turkel C et Lipton RB. Sociodemographic and comorbidity profiles of chronic migraine and episodic migraine sufferers. J Neurol Neurosurg Psychiatry. 81 (4), 2010, p. 428-432. doi:10.1136/jnnp.2009.192492.

10

Bigal ME, Serrano D, Reed M et Lipton RB. Chronic migraine in the population: Burden, diagnosis, and satisfaction with treatment. Neurology. 71, 2008, p. 559-566. doi:10.1212/01.wnl.0000323925.29520.e7.

11

Pavlovic J, Yu J, Silberstein S, et coll. Migraine Treatment Patterns and Opioid Use Among Chronic and Episodic Migraine Patients Identified by a Clinician-Administered Semi-Structured Diagnostic Interview (S32.001). Neurology. 90(15 Supplement), 2018:S32.001. http://n.neurology.org/content/90/15_Supplement/S32.001. Site consulté le 1er juin 2018.

SOURCE Allergan, an AbbVie Company




Actualités | Nouvelles du PharmaBlogue | Revue de presse santé

0 commentaire

Commenter l'article

*Champs obligatoire


+ Populaires + Commentés
pommade du Dr Nweman

[ Allaitement ] La crème « tout usage » du Dr Jack Newman : un traitement miracle ?


téterelle allaitement

La téterelle et l'allaitement : pourquoi, quand et comment?


descente d

Prévenir la descente d’organes à la suite de l’accouchement


La massothérapie

Les secrets de la massothérapie


blanchiment des dents

Le blanchiment des dents : bien plus qu’une procédure esthétique!


La profession d’ATP : en constante évolution!


Article suivant

Revue de presse pharmaceutique

ABM Therapeutics annonce le traitement du premier patient aux États-Unis, dans le cadre de l'essai clinique de phase 1 d'ABM-1310