logo Pharmablogue



2019-09-19  |  

L'ajout du KISQALI(MD) au régime d'assurance médicaments du Québec élargit l'accès aux traitements contre le cancer du sein métastatique

Revue de presse pharmaceutique

Novartis Pharma Canada inc. (Novartis) est fière d’annoncer que le Québec remboursera désormais KISQALIMD (ribociclib) en association avec un inhibiteur de l’aromatase (létrozole) pour les patientes éligibles, dans le cadre de son régime public d’assurance médicaments, pour le traitement de première intention du cancer du sein avancé ou métastatique exprimant des récepteurs hormonaux (RH+), mais n’exprimant pas le récepteur 2 du facteur de croissance épidermique humain (HER2-), chez la femme ménopausée1.

DORVAL, QUÉBEC, le 19 septembre 2019 /CNW/ – Chez les femmes atteintes d’un cancer du sein métastatique, aussi appelé cancer du sein de stade IV, le cancer se propage au-delà du sein à d’autres régions du corps, comme les poumons, le foie, les os ou le cerveau2. Les métastases peuvent survenir avant ou après le traitement, ou à la suite d’une récidive du cancer du sein3. Malgré les avancées sur le plan du dépistage précoce et du traitement, il n’existe toujours aucun remède au cancer du sein métastatique4. Bien que les taux de survie globaux à 5 ans associés au cancer du sein chez la femme soient relativement élevés, soit de 87 %, les femmes atteintes d’un cancer du sein avancé ont quant à elles un taux de survie à 5 ans de 22 %5.

« Le remboursement public de KISQALIMD pour le cancer du sein métastatique au Québec représente un jalon prometteur pour les femmes atteintes de cancer du sein métastatique », a déclaré le Dr Nathaniel Bouganim, oncologue médical du Centre universitaire de santé McGill. « À présent, les patientes auront accès à plus d’options pouvant contribuer à ralentir l’évolution de la maladie ».

« Nous sommes ravis de constater que la province de Québec fournit l’accès à des options thérapeutiques permettant d’améliorer la qualité de vie des femmes atteintes de cancer du sein métastatique » a affirmé Nathalie Tremblay, présidente-directrice générale de la Fondation du cancer du sein du Québec.

KISQALIMD fait partie d’une famille de médicaments appelés inhibiteurs de protéines kinases. Ces médicaments agissent en freinant la division et la croissance des cellules cancéreuses. KISQALIMD a reçu l’approbation de Santé Canada le 2 mars 2018 pour son utilisation en association avec le létrozole dans le cadre du traitement endocrinien de première intention du cancer du sein localement avancé ou métastatique exprimant des récepteurs hormonaux (RH+), mais n’exprimant pas le récepteur 2 du facteur de croissance épidermique humain (HER2-) chez la femme ménopausée, en fonction des résultats de l’essai pivot MONALEESA‑2. Lorsqu’il est administré en association avec le létrozole, KISQALIMD pourrait contribuer à ralentir la croissance et la propagation des cellules de cancer du sein6.

« Novartis s’est engagée à offrir des traitements novateurs qui peuvent améliorer la qualité de vie des personnes touchées par le cancer du sein », a indiqué Daniel Hébert, chef médical national, Oncologie, Novartis Pharma Canada inc. « Le remboursement de KISQALIMD témoigne du besoin continu d’élargir l’accès à ce traitement et nous poursuivrons notre travail en collaboration avec les autres provinces et territoires afin de faire en sorte que les patientes de toutes les régions du Canada atteintes de cancer du sein métastatique ainsi que leurs fournisseurs de soins de santé aient accès à KISQALIMD ».

À propos de KISQALIMD (ribociclib)

KISQALIMD est un inhibiteur sélectif des kinases dépendantes des cyclines, un médicament qui aide à ralentir la progression du cancer en inhibant deux protéines appelées kinases dépendantes des cyclines 4 et 6 (CDK4 et CDK6). Lorsqu’elles sont suractivées, ces protéines peuvent provoquer la croissance et la multiplication excessives des cellules cancéreuses. Leur prolifération peut être freinée en ciblant les CDK4 et CDK6. KISQALIMD a été élaboré par les Instituts Novartis pour la recherche biomédicale (NIBR), grâce aux recherches menées en collaboration avec Astex Pharmaceuticals.

À propos de Novartis en matière de cancer du sein avancé

Novartis s’attaque au cancer du sein avec une science de pointe, une collaboration et une passion pour la transformation des soins aux patients. Nous avons adopté une approche audacieuse dans nos recherches en incluant des populations de patients souvent négligés dans les essais cliniques, en cernant de nouvelles voies ou mutations pouvant jouer un rôle dans l’évolution de la maladie et en élaborant des traitements qui non seulement maintiennent, mais améliorent également la qualité de vie des patients. Notre priorité depuis les 30 dernières années, et encore aujourd’hui, est de fournir des traitements qui améliorent et prolongent la vie des patientes atteintes d’un cancer du sein avancé.

À propos de Novartis Pharma Canada inc.

Novartis Pharma Canada inc., un chef de file dans le domaine de la santé, se consacre à la recherche, à la mise au point et à la commercialisation de produits novateurs dans le but d’améliorer le bien-être de tous les Canadiens. En 2018, l’entreprise a investi 52 millions de dollars en recherche et développement au Canada. Située à Dorval, au Québec, Novartis Pharma Canada inc. est une société affiliée à Novartis AG qui propose des solutions thérapeutiques novatrices destinées à répondre aux besoins en constante évolution des patients et des populations dans le monde entier. Elle compte environ 1 000 employés au Canada. Pour en savoir davantage, veuillez visiter www.novartis.ca.

KISQALI est une marque déposée.

Références

_________________________

1 Monographie de KISQALIMD, 26 novembre 2018. En ligne : http://www.ask.novartispharma.ca/download.htm?res=kisqali_scrip_f.pdf&resTitleId=1439. Consulté le 15 juillet 2019.

2 Société canadienne du cancer. Qu’est-ce que le cancer métastatique ? En ligne : http://www.cancer.ca/fr-ca/cancer-information/cancer-type/metastatic-cancer/metastatic-cancer/?region=on. Consulté le 15 juillet 2019.

3 Réseau canadien du cancer du sein. Qu’est-ce que le cancer du sein métastatique ? En ligne : https://www.cbcn.ca/fr/what_is_mbc. Consulté le 15 juillet 2019.

4 Réseau canadien du cancer du sein et Rethink Breast Cancer. Living with Metastatic Breast Cancer in Canada. En ligne : https://www.cbcn.ca/web/default/files/public/Reports/Metastatic%20Breast%20Cancer%20In%20Canada%20Report%20June%202013%20-%20English.pdf. Consulté le 15 juillet 2019.

5 Société canadienne du cancer. Statistiques canadiennes sur le cancer : Rapport spécial de 2018 sur l’incidence du cancer selon le stade. En ligne : www.cancer.ca/Canadian-Cancer-Statistics-2018-FR. Consulté le 15 juillet 2019.

6 KISQALIMD, Renseignements destinés aux patients, 26 novembre 2018. En ligne : https://www.novartis.ca/fr/nos-produits/pharmaceutique#ui-id-1=10. Consulté le 15 juillet 2019.

SOURCE Novartis Pharma Canada inc.




Actualités | Cancer | Nouvelles du PharmaBlogue | Revue de presse pharmaceutique

0 commentaire

Commenter l'article

*Champs obligatoire


+ Populaires + Commentés
pommade du Dr Nweman

[ Allaitement ] La crème « tout usage » du Dr Jack Newman : un traitement miracle ?


téterelle allaitement

La téterelle et l'allaitement : pourquoi, quand et comment?


descente d

Prévenir la descente d’organes à la suite de l’accouchement


La massothérapie

Les secrets de la massothérapie


blanchiment des dents

Le blanchiment des dents : bien plus qu’une procédure esthétique!


La profession d’ATP : en constante évolution!


Article suivant

Revue de presse pharmaceutique

Le système révolutionnaire FreeStyle(MD) Libre d'Abbott désormais remboursé dans les deux plus grandes provinces du Canada