logo Pharmablogue



2020-06-18  |  

L'endométriose : une maladie invisible qui touche un demi-million de Canadiennes

Revue de presse santé

AbbVie, une société biopharmaceutique d’envergure mondiale axée sur la recherche et le développement, a commandité une étude transversale menée en ligne, la première du genre, auprès de 30 000 Canadiennes âgées de 18 à 49 ans.

MONTRÉAL, le 17 juin 2020 /CNW/ – Les résultats ont été publiés plus tôt cette année dans le Journal of Obstetrics and Gynaecology Canada (JOGC), dans un article intitulé « Prevalence, Symptomatic Burden, And Diagnosis Of Endometriosis In Canada: Cross-Sectional Survey Of 30 000 Women »1 (en anglais seulement).

Les résultats ont montré qu’au Canada les personnes atteintes d’endométriose doivent souvent attendre plus de cinq ans avant de recevoir un diagnostic. Ce délai d’une demi-décennie pour obtenir un diagnostic révèle l’existence d’un important besoin non comblé : celui de poser un diagnostic plus rapide de l’endométriose au Canada1.

« Les personnes atteintes d’endométriose reçoivent souvent un diagnostic erroné ou sont prises en charge de manière inadéquate. Cette affection peut avoir une incidence très négative sur la santé physique et mentale de ces personnes et peut nuire considérablement à leur qualité de vie globale. Les femmes doivent savoir qu’il n’est pas normal d’avoir des règles douloureuses. Il existe des options thérapeutiques, pourvu que l’endométriose soit détectée rapidement. Malheureusement, ce n’est pas toujours le cas », affirme le Dr Sukhbir Singh, professeur au Département d’obstétrique et de gynécologie de l’Université d’Ottawa, en Ontario, et chercheur principal de l’étude.

Au Canada, on estime que 7 pour cent des femmes souffriront d’endométriose1. Il s’agit d’une maladie inflammatoire chronique qui touche principalement les femmes en âge de procréer2. L’endométriose se caractérise par la présence à l’extérieur de l’utérus du tissu endométrial qui normalement tapisse l’intérieur de l’utérus. Les femmes atteintes d’endométriose présentent divers symptômes : douleur pelvienne non liée aux menstruations, douleur lors des rapports sexuels (dyspareunie), saignements menstruels abondants, douleur pelvienne et crampes menstruelles3. L’infertilité est également fréquente chez les personnes atteintes3.

« Le parcours est long pour les personnes atteintes d’endométriose. Il existe divers traitements, mais aucun remède. Je dois composer tant avec l’aspect physique qu’avec la charge émotionnelle et mentale qui sont liés à cette affection, raconte Alexandra Camara, une Canadienne vivant avec cette affection. J’ai commencé à avoir des symptômes à un jeune âge. Ils se sont intensifiés par la suite et sont devenus problématiques lorsque j’avais 14 ans. Puis, à 19 ans, j’ai reçu un diagnostic formel. Le fait d’avoir reçu le bon diagnostic, puis d’avoir par la suite subi une excision chirurgicale, a été déterminant dans la prise en charge de mes symptômes. Afin de mieux faire connaître la maladie, je veux raconter mon histoire pour montrer aux femmes qu’elles peuvent se mobiliser et cesser de souffrir en silence. »

Selon un sondage, sept femmes sur dix souffrent de douleurs persistantes – et récurrentes – causées par l’endométriose.4

L’endométriose est un parcours qui dure toute une vie. Souvent, les femmes qui reçoivent le diagnostic et qui sont traitées, ou qui ont subi une intervention chirurgicale, doivent tout de même composer avec des douleurs non maitrisées. Il est important que les patientes aient continuellement accès à du soutien, à de l’information et à des traitements cliniquement éprouvés. Si elles souffrent toujours, elles doivent faire valoir leurs droits, chercher des options et parler à des professionnels de la santé qui ont l’expertise à propos de toutes les possibilités de traitement.

Selon les estimations, 176 millions de femmes dans le monde vivent avec l’endométriose5. « Bien qu’il n’existe à l’heure actuelle aucun traitement curatif, nous consacrons nos efforts à la recherche sur l’endométriose et à soutenir les Canadiennes qui vivent avec cette affection afin de leur offrir des ressources et de l’espoir quant à cette maladie, a déclaré Denis Hello, Vice-président et Directeur général d’AbbVie Canada. AbbVie a mené certaines des plus vastes études cliniques sur l’endométriose dans le monde. Nous poursuivrons la recherche sur les symptômes les plus fréquents afin d’améliorer la prise en charge de la maladie. »

Les ressources comme le Endometriosis Network Canada (site en anglais seulement) et les forums de discussion en ligne par le mot-clic #EndoMaitre peuvent fournir des informations importantes et créer un sentiment de communauté pour les personnes atteintes d’endométriose au Canada.

À propos d’AbbVie

AbbVie a pour mission de découvrir et d’offrir des médicaments novateurs pour répondre à des besoins importants en matière de santé aujourd’hui et relever les défis médicaux de demain. AbbVie met tout en œuvre afin d’avoir un impact remarquable sur la vie des gens dans divers secteurs thérapeutiques clés, dont l’immunologie, l’oncologie, les neurosciences, les soins oculaires, la virologie, la santé des femmes et la gastroentérologie, de même que dans le domaine de l’esthétique par le truchement des produits et services d’Allergan Esthétique. Pour en savoir plus sur AbbVie, visitez les sites www.abbvie.ca et www.abbvie.com. Suivez la société @abbvie sur TwitterFacebookInstagramYouTube et LinkedIn.

1 Prevalence, Symptomatic Burden, and Diagnosis of Endometriosis in Canada: Cross-Sectional Survey of 30 000 Women. Dr. Sukhbir Singh, et al. Consulté en mai 220 au www.jogc.com/article/S1701-2163 (19) 30980-6/fulltext.

2 TesRègles.ca. Qu’est-ce que l’endométriose? Consulté en mai 2020 au www.yourperiod.ca/fr/endometriosis/what-is-endometriosis/.

3 TesRègles.ca. Quels sont les symptômes de l’endométriose? Consulté en mai 2020 au www.yourperiod.ca/fr/endometriosis/what-are-the-symptoms-of-endometriosis/.

De Graaff AA, D’Hooghe TM, Dunselman GAJ, Dirksen CD, Hummelshoj L, WERF EndoCost Consortium, Simoens S. The significant effect of endometriosis on physical, mental and social wellbeing: results from an international cross-sectional survey. Hum Reprod. 2013;28(10):2677-2685. Consulté en mai 2020.

David Adamson, G., Kennedy, S., & Hummelshoj, L. (2010). Creating solutions in endometriosis: Global collaboration through the world endometriosis research foundation. Journal of Endometriosis, 2(1), 3-6. Consulté en mai 2020.

SOURCE AbbVie Canada




Actualités | Nouvelles du PharmaBlogue | Revue de presse santé

0 commentaire

Commenter l'article

*Champs obligatoire


+ Populaires + Commentés
pommade du Dr Nweman

[ Allaitement ] La crème « tout usage » du Dr Jack Newman : un traitement miracle ?


téterelle allaitement

La téterelle et l'allaitement : pourquoi, quand et comment?


descente d

Prévenir la descente d’organes à la suite de l’accouchement


La massothérapie

Les secrets de la massothérapie


blanchiment des dents

Le blanchiment des dents : bien plus qu’une procédure esthétique!


La profession d’ATP : en constante évolution!


Article suivant

Revue de presse santé

Enquête de Vigilance OGM : Une majorité de Québécois.es contaminés au glyphosate