logo Pharmablogue



2019-08-15  |  

Les Canadiens profitent de prix considérablement plus bas pour les médicaments génériques

Revue de presse pharmaceutique

La plus récente édition du rapport Génériques360 du Conseil d’examen du prix des médicaments brevetés (CEPMB) conclut que les politiques gouvernementales ont considérablement réduit les prix des médicaments génériques au Canada au cours des dernières années, donnant lieu à d’importantes économies pour les Canadiens.

OTTAWA, le 14 août 2019 /CNW/ – Depuis 2007, le CEPMB assure le suivi et le rapport des changements qui touchent le paysage des médicaments génériques au Canada pour appuyer les efforts des régimes publics et privés d’assurance-médicaments visant la prise de décisions durables en matière de prix, d’achat et de remboursement. Au cours de la dernière décennie, l’Alliance pancanadienne pharmaceutique (APP) a mis en œuvre un effort concerté pour réduire les prix des médicaments génériques au Canada. La plus récente entente conjointe entre l’APP et l’Association canadienne du médicament générique (ACMG) a eu pour effet de combler l’écart par rapport aux prix à l’échelle internationale.

Bien que les Canadiens consomment plus de médicaments génériques que jamais, leurs dépenses totales en médicaments génériques n’ont pas changé entre 2010 et 2018, en raison d’importantes réductions de prix au cours de cette période. Entre 2007 et 2018, les prix des médicaments génériques oraux choisis au Canada ont reculé davantage que dans les pays comparables, en baisse de près de 60 %, voire de 80 % pour certains des médicaments génériques les plus couramment utilisés.

Les réductions de prix découlant de ces politiques s’appliquent également à tous les Canadiens, peu importe s’ils sont couverts par un régime public d’assurance-médicaments ou par un régime privé, ou s’ils paient leurs médicaments de leur poche.

Citations

« Je suis ravie que nos efforts visant à baisser les prix des médicaments portent fruit pour toute la population canadienne. Après une décennie de collaboration avec les provinces et les territoires, les Canadiens ont maintenant accès à des médicaments génériques beaucoup plus abordables. Cela représente d’énormes économies, tant pour les particuliers que les gouvernements, et contribue à préparer le terrain pour le programme national d’assurance-médicaments. »
L’honorable Ginette Petitpas Taylor
Ministre de la Santé

« Nous attendons avec intérêt de poursuivre le travail important visant à fournir à nos intervenants les renseignements dont ils ont besoin pour prendre des décisions éclairées et opportunes en matière de prix, d’achat et de remboursement. »
Dr Mitchell Levine
Président, CEPMB

Faits en bref

  • En 2018, les Canadiens ont dépensé 164 $ par habitant en médicaments génériques. Les médicaments génériques représentaient 76 % du volume de ventes du marché de détail pharmaceutique, soit une augmentation par rapport à 62 % en 2010.
  • En dépit de la hausse de la consommation, les dépenses totales en médicaments génériques en 2018 sont demeurées les mêmes qu’en 2010 (5,4 milliards $) en raison des réductions de prix.
  • Entre 2010 et 2018, la part des dépenses en médicaments génériques du marché de détail pharmaceutique canadien a diminué de 32 % à 25 %.
  • L’entente conjointe entre l’APP et l’ACMG conclue en avril 2018 a permis de porter le prix de 67 des médicaments génériques les plus couramment prescrits au Canada à entre 10 % et 18 % du prix de référence de leur produit de marque correspondant.
  • Le Conseil d’examen du prix des médicaments brevetés (CEPMB) fait rapport sur les tendances pharmaceutiques pour tous les médicaments ainsi que sur les dépenses en R-D des titulaires de brevet. Le CEPMB veille également à ce que les prix auxquels les titulaires de brevets vendent leurs médicaments brevetés au Canada ne soient pas excessifs.
  • Le Système national d’information sur l’utilisation des médicaments prescrits (SNIUMP) est une initiative de recherche mise sur pied par les ministères fédéral, provinciaux et territoriaux de la Santé en septembre 2001. Il s’agit d’un partenariat entre le CEPMB et l’Institut canadien d’information sur la santé (ICIS).
  • L’Alliance pancanadienne pharmaceutique (APP) est un effort commun des treize provinces et territoires et du gouvernement fédéral visant à s’assurer que les programmes publics d’assurance-médicaments en obtiennent plus pour leur argent en ce qui concerne les médicaments de marque et génériques.
  • L’Association canadienne du médicament générique (ACMG) représente un groupe d’entreprises spécialisées dans la production de médicaments génériques sur ordonnance.

Produits connexes

Suivez-nous sur Twitter : @PMPRB_CEPMB

SOURCE Conseil d’examen du prix des médicaments brevetés




Actualités | Nouvelles du PharmaBlogue | Revue de presse pharmaceutique

0 commentaire

Commenter l'article

*Champs obligatoire


+ Populaires + Commentés
pommade du Dr Nweman

[ Allaitement ] La crème « tout usage » du Dr Jack Newman : un traitement miracle ?


téterelle allaitement

La téterelle et l'allaitement : pourquoi, quand et comment?


descente d

Prévenir la descente d’organes à la suite de l’accouchement


La massothérapie

Les secrets de la massothérapie


blanchiment des dents

Le blanchiment des dents : bien plus qu’une procédure esthétique!


La profession d’ATP : en constante évolution!


Article suivant

Revue de presse pharmaceutique

Le gouvernement du Canada annonce des changements pour faire baisser le prix des médicaments et fait un pas de plus vers un régime national d'assurance médicaments