logo Pharmablogue



2022-04-28  |  

L'Ontario et le Québec deviennent les premières provinces à inscrire Kesimpta(MD) (ofatumumab) à leur liste de médicaments respective pour le traitement des adultes atteints de sclérose en plaques récurrente-rémittente (SPRR)

Revue de presse pharmaceutique

Novartis Pharma Canada inc. est heureuse d’annoncer que PrKesimptaMD (ofatumumab) est maintenant couvert par le Programme d’accès exceptionnel (PAE) de l’Ontario et a été ajouté à la Liste des médicaments de la Régie de l’assurance maladie du Québec (RAMQ), à titre de Médicament d’exception pour le traitement des adultes atteints de sclérose en plaques récurrente-rémittente (SPRR) évolutive, définie par des caractéristiques cliniques et des résultats d’imagerie.

DORVAL, QCle 25 avril 2022 /CNW/ – « Nous saluons les gouvernements de l’Ontario et du Québec pour le leadership dont ils ont fait preuve en rendant KesimptaMD rapidement accessible après que l’Alliance pancanadienne pharmaceutique a confirmé sa lettre d’intention pour ce médicament novateur le 2 mars 2022 », a déclaré Andrea Marazzi, chef, Organisation nationale pharmaceutique, Novartis Pharma Canada inc. « Nous sommes déterminés à poursuivre notre collaboration avec les autres provinces afin d’accélérer l’accès à KesimptaMD pour tous les Canadiens admissibles qui dépendent des régimes publics. »

En Ontario, l’inscription à la liste des médicaments est conforme à la recommandation de l’Agence canadienne des médicaments et des technologies de la santé (ACMTS), selon laquelle les personnes atteintes de SP accordent une grande importance au fait de pouvoir choisir le mode d’administration, le schéma posologique, le profil des effets secondaires et le niveau de surveillance des médicaments qui correspondent le mieux à leur mode de vie et à leurs préférences personnelles, et recherchent un traitement qui réduirait la fréquence des poussées nécessitant une hospitalisation, réduirait l’absentéisme au travail et leur permettrait de demeurer actives au sein de leurs réseaux sociaux3.

« Il s’agit d’un développement important pour les communautés de la SP en Ontario et au Québec, et j’espère que d’autres provinces suivront sous peu. Les personnes atteintes de SP rémittente souhaitent avoir accès à des options pratiques; par conséquent, le fait de pouvoir offrir aux patients un traitement sécuritaire et hautement efficace qui peut également être autoadministré par une injection sous-cutanée mensuelle nous rapproche de l’atteinte des objectifs cliniques de réduction de l’incapacité et de retardement de l’évolution de la maladie, tout en répondant aux besoins et aux souhaits de nos patients en matière de mode de vie », a affirmé le Dr Warren Berger, neurologue, Département des sciences neurologiques cliniques, Université Western Ontario, London Health Sciences Centre, University Hospital, London.

« C’est d’une bonne nouvelle pour les personnes atteintes de SPRR en Ontario et au Québec qui dépendent du remboursement public pour avoir accès à leurs médicaments. Nous encourageons les autres provinces à emboîter le pas, car plus il y a d’options de traitement offertes aux personnes atteintes de SP, plus elles peuvent collaborer avec leurs équipes de soins pour prendre en charge efficacement cette maladie chronique et invalidante », a précisé la Dre Pamela Valentine, présidente et chef de la direction, Société canadienne de la sclérose en plaques.

L’inscription de KesimptaMD à la liste des médicaments remboursés au Québec est conforme à la recommandation de l’Institut national d’excellence en santé et en services sociaux (INESSS), faisant état du fait que KesimptaMD est actuellement le seul anticorps monoclonal offert pour le traitement de la SPRR qui peut être administré par voie sous-cutanée à domicile, permettant ainsi aux patients d’éviter des déplacements en clinique spécialisée4, ce qui, surtout dans le contexte d’une pandémie, pourrait alléger le fardeau imposé au système de soins de santé.

« Le fait d’avoir une option de traitement hautement efficace accessible aux patients admissibles du Québec pour traiter leur maladie dans la sécurité et la commodité de leur domicile est une bonne nouvelle. Ce développement nous permet dorénavant d’offrir à nos patients atteints de la SPRR qui répondent aux critères thérapeutiques un choix qui répond au besoin de réduire le risque de poussées et de ralentir la progression, tout en leur offrant la flexibilité qu’ils souhaitent pour vivre leur vie selon leurs conditions », a déclaré le Dr François Grand’Maison, neurologue, Hôpital Charles LeMoyne, Université de Sherbrooke et Clinique de sclérose en plaques Neuro Rive-Sud.

« Nous sommes heureux que la province de Québec ait accordé la priorité aux besoins des personnes atteintes de la SPRR en mettant ce traitement d’une efficacité élevée à la disposition des personnes admissibles. Cette maladie imprévisible entraîne des fardeaux physiques, émotionnels et financiers, alors le fait de disposer d’options supplémentaires est une bonne nouvelle », a mentionné Louis Adam, président, Divisions du Québec et de l’Atlantique, Société canadienne de la sclérose en plaques.

À propos de KesimptaMD

KesimptaMD est un traitement ciblant les lymphocytes B, dosé et administré avec précision, destiné aux adultes atteints de SPRR, qui offre la flexibilité de l’autoadministration. Il s’agit d’un anticorps monoclonal recombinant entièrement humain autoadministré par une injection mensuelle par voie sous-cutanée1.

KesimptaMD a reçu l’approbation de Santé Canada le 22 janvier 2021 pour le traitement des patients adultes atteints de SPRR évolutive, définie par des caractéristiques cliniques et des résultats d’imagerie, en fonction des résultats des essais pivots de phase III ASCLEPIOS1.

Les renseignements posologiques complets de KesimptaMD sont disponibles à l’adresse suivante : www.novartis.ca.

À propos de la sclérose en plaques 

La SP est une maladie immunitaire chronique, souvent incapacitante, qui attaque le système nerveux central (SNC), composé du cerveau, de la moelle épinière et du nerf optique5. Elle touche plus de 90 000 Canadiens, ce qui représente l’un des taux de prévalence les plus élevés au monde5. La SP peut être caractérisée en quatre principales formes : le syndrome clinique isolé (SCI), la forme récurrente-rémittente (SPRR), la forme progressive secondaire (SPPS) et la forme progressive primaire (SPPP)6. Ces formes peuvent être distinguées selon qu’une personne subit des poussées (crises inflammatoires aiguës clairement définies associées à une fonction neurologique se détériorant), et/ou qu’elle présente une progression des dommages neurologiques et de l’incapacité dès le début de la maladie6.

À propos de Novartis Pharma Canada inc. 

Novartis Pharma Canada inc., un chef de file dans le domaine de la santé, se consacre à la recherche, à la mise au point et à la commercialisation de produits novateurs dans le but d’améliorer le bien-être de tous les Canadiens. Au cours des dernières années, notre moyenne annuelle de recherche et développement au Canada était de 47 millions de dollars. Située à Dorval, au Québec, Novartis Pharma Canada inc. compte environ 1 000 employés au Canada. Novartis Pharma Canada inc. est une société affiliée à Novartis AG qui propose des solutions thérapeutiques novatrices destinées à répondre aux besoins en constante évolution des patients et des populations dans le monde entier. Pour en savoir davantage, veuillez visiter le www.novartis.ca.

À propos de Novartis

Novartis réinvente la médecine pour améliorer et prolonger la vie des gens. En tant que leader mondial des médicaments, nous utilisons des technologies scientifiques et numériques innovantes pour créer des traitements transformateurs dans les domaines où les besoins médicaux sont importants. Animés par l’objectif de trouver de nouveaux médicaments, nous nous classons systématiquement parmi les premières sociétés mondiales en matière d’investissements dans la recherche et le développement. Les produits de Novartis touchent plus de 800 millions de personnes dans le monde et nous trouvons des moyens innovants pour élargir l’accès à nos derniers traitements. Quelque 110 000 personnes de plus de 140 nationalités travaillent chez Novartis dans le monde entier. Pour en savoir plus, prière de consulter notre site internet : www.novartis.com.

Kesimpta est une marque déposée.

Références

__________________________________

1 Novartis Pharma Canada inc. Monographie de KesimptaMD (ofatumumab). 22 avril 2021. En ligne : www.novartis.ca/monographiekesimpta. Consulté le 12 avril 2022.

2 Hauser S, Bar-Or A, Cohen J, et coll. Ofatumumab versus teriflunomide in relapsing multiple sclerosis. N Engl J Med 2020;383:546-57. En ligne : https://www.nejm.org/doi/full/10.1056/NEJMoa1917246 (disponible en anglais seulement). Consulté le 12 avril 2022. 

3 ACMTS. Recommandation du Comité canadien d’expertise sur les médicaments (CCEM) pour KesimptaMD (ofatumumab). En ligne : https://www.cadth.ca/sites/default/files/cdr/complete/SR0657%20Kesimpta%20-%20CDEC%20Final%20Recommendation%20March%201%2C%202021_For%20posting.pdf (disponible en anglais seulement). Consulté le 12 avril 2022.

4 INESSS. Kesimpta Sclérose en plaques de forme rémittente. Avis transmis au ministre en février 2021. En ligne : https://www.inesss.qc.ca/fileadmin/doc/INESSS/Inscription_medicaments/Avis_au_ministre/Mars_2021/Kesimpta_2021_02.pdf. Consulté le 12 avril 2022.

5 Société canadienne de la SP. À propos de la SP. En ligne : https://scleroseenplaques.ca/a-propos-de-la-sp. Consulté le 12 avril 2022.

6 Société canadienne de la SP. Formes de SP. En ligne : En ligne : https://scleroseenplaques.ca/a-propos-de-la-sp/formes. Consulté le 12 avril 2022. 

SOURCE Novartis Pharma Canada inc.




Actualités | Nouvelles du PharmaBlogue | Revue de presse pharmaceutique

0 commentaire

Commenter l'article

*Champs obligatoire


+ Populaires + Commentés
pommade du Dr Nweman

[ Allaitement ] La crème « tout usage » du Dr Jack Newman : un traitement miracle ?


téterelle allaitement

La téterelle et l'allaitement : pourquoi, quand et comment?


descente d

Prévenir la descente d’organes à la suite de l’accouchement


La massothérapie

Les secrets de la massothérapie


blanchiment des dents

Le blanchiment des dents : bien plus qu’une procédure esthétique!


La profession d’ATP : en constante évolution!


Article suivant

Revue de presse pharmaceutique

Santé Canada approuve VRAYLAR® pour le traitement du trouble bipolaire de type I et de la schizophrénie chez les adultes