logo Pharmablogue



2019-10-24  |  

Movapo(MD) (chlorhydrate d'apomorphine), pour le traitement de la maladie de Parkinson de stade avancé, est maintenant remboursé dans la plupart des provinces canadiennes

Revue de presse pharmaceutique

Laboratoires Paladin, une filiale d’Endo International plc, a annoncé aujourd’hui que les patients de l’Alberta, du Manitoba, du Nouveau-Brunswick, de la Nouvelle-Écosse, de l’Ontario, du Québec et de la Saskatchewan ayant reçu un diagnostic de maladie de Parkinson de stade avancé auront désormais accès à MovapoMD s’ils répondent aux critères de remboursement établis pour le traitement de la perte soudaine de contrôle des mouvements du corps (un état appelé hypomobilité ou épisode « off »).

MONTRÉAL, 23 octobre 2019 /CNW/ – MovapoMD est une injection administrée avec d’autres médicaments oraux pour traiter la maladie de Parkinson.

Pour connaître les critères de remboursement détaillés, veuillez consulter la liste des médicaments provinciale pertinente :

« Nous sommes heureux d’annoncer que MovapoMD est maintenant admissible à un remboursement dans la plupart des provinces canadiennes pour le traitement d’appoint des patients atteints de la maladie de Parkinson à un stade avancé qui présentent une hypomobilité ou des épisodes « off »,» souligne Livio Di Francesco, vice-président et directeur général de Laboratoires Paladin. «Laboratoires Paladin est déterminée à soutenir les patients et les aidants canadiens aux prises avec cette maladie, et cela comprend l’accès public à ce médicament important. »

À propos de MOVAPOMD

MovapoMD (chlorhydrate d’apomorphine à 10 mg/mL) est présentement le seul médicament d’appoint homologué au Canada pour le traitement aigu et intermittent de l’hypomobilité, soit les périodes « off » (épuisement de l’effet thérapeutique en fin de dose et épisodes « on-off » imprévisibles) chez les patients atteints de la maladie de Parkinson à un stade avancé traités par des médicaments à prise orale[i]. Il s’agit d’une injection sous-cutanée administrée par intermittence en appoint aux médicaments à prise orale utilisés pour traiter la maladie de Parkinson. MovapoMD est une marque déposée de Britannia Pharmaceuticals Limited.

À propos de la maladie de Parkinson

La maladie de Parkinson est une maladie neurodégénérative évolutive qui affecte les fonctions motrices et touche généralement des personnes âgées de plus de 50 ans. Elle se manifeste habituellement par des tremblements de repos, une rigidité musculaire, une bradykinésie et une instabilité posturale menant à une perte de contrôle des mouvements volontaires. Cette altération des fonctions motrices peut s’aggraver au fil du temps et entraîner une incapacité invalidante dans les 10 à 15 ans suivant l’apparition des symptômes. Les patients atteints de la maladie de Parkinson à un stade avancé présentent souvent une dyskinésie et des fluctuations motrices, qui peuvent se manifester par des épisodes « off » (immobilité/hypomobilité) et des fluctuations « on-off » imprévisibles, ainsi que par des périodes d’épuisement de l’effet thérapeutique en fin de dose. En plus de problèmes de rigidité, de dystonie, de tremblements et de blocage, les épisodes « off » peuvent être accompagnés de difficultés à respirer et à avaler. Les patients rapportent souvent que les périodes « off » quotidiennes augmentent à mesure que la maladie progresse et que, par conséquent, les épisodes « on » concomitants diminuent. La qualité de vie des patients et des aidants s’en trouve sensiblement réduite, puisqu’il devient alors difficile voire impossible pour les patients d’avoir une vie sociale et de vaquer à leurs activités quotidiennes, y compris travailler, accomplir des tâches ménagères et s’adonner à des loisirs, une situation qui exige beaucoup de planification et instaure une dépendance à l’égard des aidants. Dans le cadre d’un sondage mené auprès de patients atteints de la maladie de Parkinson, 70 % des répondants ont déclaré avoir connu des périodes « off » en dépit de leur traitement[ii].

À propos de Laboratoires Paladin

Laboratoires Paladin, établie à Montréal, au Canada, est une société pharmaceutique spécialisée qui concentre ses efforts sur l’acquisition de licences de produits pharmaceutiques novateurs destinés au marché canadien. Paladin est l’une des sociétés d’exploitation d’Endo International plc (NASDAQ : ENDP), une entreprise pharmaceutique hautement spécialisée qui met des produits de marque et des génériques de qualité à la disposition des patients en visant toujours l’excellence dans le développement, la fabrication et la mise en marché. Pour de plus amples renseignements, visitez le www.endo.com ou le www.paladin-labs.com.

Mise en garde concernant les énoncés prospectifs

Le présent communiqué de presse contient des énoncés prospectifs, notamment les déclarations de M. Di Francesco et d’autres déclarations relatives au remboursement de MovapoMD, au sens de la Private Securities Litigation Reform Act, loi américaine de 1995, et des lois canadiennes sur les valeurs mobilières pertinentes. Les énoncés comprenant des mots ou expressions comme « croire », « s’attendre à », « prévoir », « avoir l’intention de », « estimer », « planifier », « pouvoir », « espérer », « intention », « directive » et « futur » ou des expressions semblables sont des énoncés prospectifs. Étant donné que ces énoncés reflètent les opinions, attentes et croyances actuelles d’Endo en ce qui concerne des événements futurs, ils comportent des risques et des incertitudes. Bien qu’Endo croie que ces énoncés prospectifs et l’information qu’ils contiennent reposent sur des hypothèses et des attentes raisonnables, le lecteur ne doit pas accorder une confiance indue à ces énoncés ni à aucun autre énoncé ou aucune autre information de nature prospective contenus dans le présent communiqué. Les investisseurs doivent être avisés que de nombreux facteurs, décrits plus en détail dans les documents déposés par Endo auprès des organismes de règlementation des valeurs mobilières des États-Unis et du Canada sous la rubrique « Risk Factors » (facteurs de risque) des formulaires 10-K, 10-Q et 8-K d’Endo déposés auprès de la Securities and Exchange Commission et auprès des organismes de règlementation des valeurs mobilières au Canada dans le Système électronique de données, d’analyse et de recherche (« SEDAR ») et autrement cités dans le présent document ou les documents indiqués, pourraient avoir une incidence sur les résultats financiers futurs d’Endo et entraîner un écart considérable entre les résultats réels d’Endo et les attentes exprimées dans les énoncés prospectifs contenus dans le formulaire 10-K du rapport annuel d’Endo. Les énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué sont assujettis à ces facteurs de risque. Ces facteurs peuvent, de manière individuelle ou combinée, provoquer des différences considérables entre les résultats réels d’Endo et les résultats prévus et les résultats historiques. Endo décline toute obligation de mettre à jour publiquement les énoncés prospectifs à la suite de nouveaux renseignements, de développements futurs ou autres, sauf dans les cas où les lois applicables l’exigent.

[i] Monographie de Movapo, 21 novembre 2016.

[ii] Programme commun d’évaluation des médicaments de l’ACMTS – Rapport clinique – Chlorhydrate d’apomorphine (Movapo). Disponible au : https://www.cadth.ca/sites/default/files/cdr/clinical/SR0527_Movapo_CL_Report.pdf (en anglais seulement). Consulté le 18 avril 2019.

SOURCE Endo International plc




Actualités | Nouvelles du PharmaBlogue | Revue de presse pharmaceutique

0 commentaire

Commenter l'article

*Champs obligatoire


+ Populaires + Commentés
pommade du Dr Nweman

[ Allaitement ] La crème « tout usage » du Dr Jack Newman : un traitement miracle ?


téterelle allaitement

La téterelle et l'allaitement : pourquoi, quand et comment?


descente d

Prévenir la descente d’organes à la suite de l’accouchement


La massothérapie

Les secrets de la massothérapie


blanchiment des dents

Le blanchiment des dents : bien plus qu’une procédure esthétique!


La profession d’ATP : en constante évolution!


Article suivant

Revue de presse santé

Remboursement des CPAP : les efforts de l'Association pulmonaire du Québec récompensés !