logo Pharmablogue



2021-04-15  |  

Pandémie de la COVID-19 - La vaccination élargie à l'ensemble du Québec pour deux groupes prioritaires dès le 14 avril

Revue de presse pharmaceutique

QUÉBEC, le 13 avril 2021 /CNW Telbec/ – La vaccination sera élargie partout au Québec à certaines personnes ayant une maladie chronique et aux travailleurs essentiels de milieux à risque important d’éclosion, le ministère de la Santé et des Services sociaux tient à préciser aux personnes concernées comment se déroulera cette nouvelle étape.

Certaines personnes ayant une maladie chronique

Notons d’emblée que les personnes concernées faisant partie de cette catégorie n’ont pas d’action spécifique à poser pour se faire vacciner ou pour prendre un rendez-vous.

Sous recommandation d’un médecin traitant, la vaccination des personnes de moins de 60 ans considérées à très haut risque de complications de la COVID-19 se fera dans des circonstances particulières, soit :

  • aux personnes qui sont présentement hospitalisées avec une condition les mettant à risque de complications de la COVID-19;
  • aux patients suivis en milieu hospitalier pour de la dialyse rénale, aux personnes greffées et à celles présentement traitées pour des cancers;
  • aux personnes qui doivent recevoir une dose de vaccin sous la supervision d’un allergologue en milieu hospitalier.

Les pharmaciens pourront également contribuer à joindre des personnes présentant ces conditions qui ne pourront être vaccinées en milieu hospitalier.

Travailleurs essentiels de milieux à risque important d’éclosion

Dès le 14 avril, les adultes de moins de 60 ans qui assurent des services essentiels et qui travaillent dans des milieux à risque élevé d’éclosion pourront se rendre sur la page www.Québec.ca/vaccinCOVID pour prendre leur rendez-vous.

Les travailleurs essentiels de milieux à risque important d’éclosion qui font l’objet du groupe prioritaire  sont

  • le personnel des écoles primaires et secondaires;
  • le personnel des milieux de garde pour enfants;
  • le personnel de la sécurité publique (pompiers, policiers et centres de détention);
  • les travailleurs étrangers temporaires du milieu agricole;
  • le personnel des abattoirs;
  • le personnel de secteurs miniers en région éloignée;
  • les travailleurs des organismes communautaires soutenus par le Programme de soutien aux organismes communautaires (PSOC).

Pour la majorité de ces travailleurs, il faudra s’inscrire dans une section spécifique du portail. Des mécanismes de contrôle de l’admissibilité à la vaccination seront mis en place à l’entrée des sites de vaccination et une preuve d’emploi sera d’ailleurs demandée. Dans certains milieux, la vaccination par une équipe mobile sera organisée.

Faits saillants :

Rappelons que la vaccination avait été élargie pour ces clientèles dans la région de Montréal au cours des derniers jours.

Soulignons également que la vaccination de l’ensemble des travailleurs du milieu de la santé et des services sociaux qui jusqu’à présent n’avaient pas été vaccinés contre la COVID-19 a été annoncée le 10 avril. Il s’agit de la phase 2 de la vaccination des travailleurs de la santé et des services sociaux, et cela concerne seulement les personnes qui ont un contact direct avec des patients dans le cadre de leurs activités professionnelles.

Lien connexe :

Pour en savoir plus sur la vaccination : Québec.ca/vaccinCOVID

SOURCE Ministère de la Santé et des Services sociaux




Actualités | Nouvelles du PharmaBlogue | Revue de presse pharmaceutique

0 commentaire

Commenter l'article

*Champs obligatoire


+ Populaires + Commentés
pommade du Dr Nweman

[ Allaitement ] La crème « tout usage » du Dr Jack Newman : un traitement miracle ?


téterelle allaitement

La téterelle et l'allaitement : pourquoi, quand et comment?


descente d

Prévenir la descente d’organes à la suite de l’accouchement


La massothérapie

Les secrets de la massothérapie


blanchiment des dents

Le blanchiment des dents : bien plus qu’une procédure esthétique!


La profession d’ATP : en constante évolution!


Article suivant

Revue de presse pharmaceutique

Santé Canada autorise EVRYSDI® (risdiplam) pour le traitement de l'amyotrophie spinale chez les adultes et les enfants